• Création Sissi 

  •  

    À la première Pâque il fleurit des lilas

    La terre est toute verte oublieuse d'hiver

    Tout le ciel est dans l'herbe et se voit à l'envers

    À la première Pâque

     

    À  la Pâque d'été j'ai perdu mon latin

    Il fait si bon dormir dans l'abri d'or des meules

    Quand le jour brûle bien la paille des éteules

    À la Pâque d'été

     

    À la Pâque d'hiver il soufflait un grand vent

    Ouvrez ouvrez la porte à ces enfants de glace

    Mais les feux sont éteints où vous prendriez place

    À la Pâque d'hiver.

     

    Trois Pâques ont passé revient le Nouvel An

    C'est à chacun son tour cueillir les perce-neige

    L'orgue tourne aux chevaux la chanson du manège

    Trois Pâques ont passé

     

    Revient le Nouvel An qui porte un tablier

    Comme un grand champ semé de neuves violettes

    Et la feuille verdit sur la forêt squelette

    Revient le Nouvel An.

     

    Saisons de mon pays variables saisons

    Qu'est-ce que cela fait si ce n'est plus moi-même

    Qui sur les murs écris le nom de ce que j'aime

    Saisons de mon pays

    Saisons belles saisons.

    "Louis Aragon  ( 1897 - 1982 )"

    Bonnes fêtes de Pâques à toutes et à tous

     

     


    7 commentaires
  • Je ne pense pas à avoir à rajouter quelque chose

    mais à méditer sur ces mots ! 

     Les sept merveilles du monde  !!


    15 commentaires
  •  La lune blanche

    Luit dans les bois;

    De chaque branche

    Part une voix

    Sous la ramée...

     O bien aimée.

     L'étang reflète

    Profond miroir,

    La silhouette

    Du saule noir

    Où le vent pleure...

    Rêvons, c'est l'heure

    Un vaste et tendre

    Apaisement

    Semble descendre

    Du firmament

    Que l'astre irise...

    C'est l'heure exquise.

     "Paul Verlaine"

    Reflet de lune !!


    20 commentaires
  •  Une des entrées du village Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    vue sur la vallée de l'Auxois

    Classé l'un des 157 "Plus Beaux Villages de France", Châteauneuf veille sur ses lavoirs, ses fontaines, ses maisons classées, ses jardins ... Les monts du Morvan se dessinent au loin et la plaine de l'Auxois se déroule au rythme du canal de Bourgogne qui s'étire au pied de notre beau village perché à presque 500m d'altitude.

    LE VILLAGE MÉDIÉVAL

    Au XIVème au XVIIème siècle, de riches marchands bourguignons ont construit à Châteauneuf-en-Auxois des demeures bien conservées. La cité autrefois prospère laisse deviner son histoire. Soyez curieux et attentif ! Au détour des ruelles étroites, des frontons et tourelles d'escaliers s'offrent à votre regard.

    **************************

    Châteauneuf : le village

     

     

     

     


    17 commentaires
  • Châteauneuf en Auxois

     Châteauneuf en Auxois

     Châteauneuf en Auxois

     Châteauneuf en Auxois

    Châteauneuf en Auxois

    Châteauneuf en Auxois

    Châteauneuf en Auxois

    Châteauneuf en Auxois

    Châteauneuf en Auxois

    Châteauneuf en Auxois

    Châteauneuf en Auxois

    Châteauneuf en Auxois

    Châteauneuf en Auxois

    Châteauneuf en Auxois

     ********************** 

    photos prise sur le net 

    **********************

    UNE IMPOSANTE FORTERESSE

    Châteauneuf-en-Auxois est l'un des derniers témoignages de l'architecture militaire bourguignonne du XIVème siècle. Pendant la guerre de Cent Ans, tours et courtines sont élevées pour défendre le village et les plaines de l'Auxois.

    Traversant les siècles, les étapes de votre visite font alterner architecture guerrière et lieux de la vie aristocratique.

    Entre architecture guerrière et lieux de vie aristocratiques, la visite du château de Chateauneuf nous fait traverser les siècles ! La construction du château a commencé au XIIème siècle, il n’y avait à l’époque que le Donjon carré, bâti sur le promontoire dominant la vallée. assume son rôle défensif.  L’enceinte et les tours ont été ajoutées plus tard lors de la Guerre de Cent Ans. La chapelle et les logis datent quant à eux du XVème siècle. Ce mélange de styles et d’époques rend la visite très intéressante ! L’ensemble a été vraiment bien rénové 

    Le Grand logis et le logis de Philippe Pot, grand sénéchal de Bourgogne, croisé et chevalier de la Toison d'Or, arborent des ornements gothiques.

    La chapelle possède de belles peintures du XVème siècle "à la détrempe".

    Descriptif

    L'histoire du château commence en 1175 avec un donjon bâti sur un promontoire dominant la vallée empruntée de nos jours par le canal de Bourgogne. Pendant la Guerre de Cent Ans, il est fortifié par une puissante enceinte et cinq tours. En 1460, Philippe Pot devient propriétaire du château. C'est le conseiller privé du duc de Bourgogne, Philippe le Bon, et l'un des chevaliers de l'ordre de la Toison d'Or. Il ajoute au château deux logis et une chapelle. Sur le manteau de la cheminée monumentale de la Grande salle figure encore la devise de Philippe Pot ''Tant L Vault''. La chapelle est entièrement ornée de peintures murales du XVe siècle représentant le Christ et les apôtres. A voir également, la réplique polychrome du tombeau de Philippe Pot dont l'original est conservé au musée du Louvre. A partir du XVIe siècle, le château est la propriété de plusieurs grandes familles dont les Montmorency ou les Vienne. En 1936, le comte Georges de Vogüé donne le château à l'État. Les collections sont enrichies avec une belle collection de 7 tapisseries du XVIIe s. représentant des épisodes de la vie de Moïse. En dehors de quelques aménagements intérieurs, le château a conservé son caractère médiéval. Depuis 2008 il est la propriété du Conseil régional de Bourgogne, qui en assure la gestion et le développement touristique et culturel.

    Le monument a connu des travaux importants qui se sont achevés à l'été 2015 : la consolidation du mur de contrescarpe a été réalisée. Le nouvel espace, sécurisé pourra ponctuellement être ouvert au public pour des visites ou spectacles.

     L'événement de ces deux dernières années a consisté en la réouverture du Logis des Hôtes. Entièrement restauré ce bâtiment abrite un Centre d'interprétation. Doté de dispositifs multimédias novateurs (vidéo, images, sons) ce lieu permet de mieux comprendre l'histoire du château ainsi que son évolution au cours des siècles et donne un nouvel attrait à la visite du site.

    ************************

    Demain suite avec le village 

    Châteauneuf en Auxois "le château "

     

     


    8 commentaires
  •  

     

     

    Le château

    La puissante famille des sires de la baronnie de Mont-Saint-Jean était probablement issue d'un rameau de la très ancienne famille de Vergy. Les sires de cette baronnie de Mont-Saint-Jean étaient vassaux de l'évêque d'Autun. Une forteresse est déjà mentionnée sur cet éperon dans les Annales de Flodoard pour l'année 924. Néanmoins, le château-fort que l'on voit encore aujourd'hui est plus récent. Il date pour l'essentiel du XIIIe siècle et a notamment été modifié au XVe par l'ouverture de fenêtres à meneaux, mais en l'état, il est bien conservé et c'est un témoignage très authentique d'architecture militaire féodale dans la région. Le donjon flanqué de quatre tours d'angle reliées par des courtines a été édifié plus précisément durant le second quart du XIIIe siècle. À l'intérieur du périmètre limité par l'enceinte de 230 x 75 mètres, le donjon est flanqué de quatre tours rondes aux angles et comporte une cour centrale. Les fossés sont aujourd'hui occupés par une promenade. Le château est resté dans la même famille jusqu'au XIVe siècle, date à laquelle il passa par alliance dans les possessions de la maison de Thil.

    L'église Saint-Jean-Baptiste

    C'est l'ancienne chapelle castrale, devenue église paroissiale vers 1440. Elle est en partie romane (choeur, abside et clocher), mais la nef a été agrandie au XVe siècle et l'ensemble consacré en 1453. L'église est dotée d'une crypte à trois nefs du XIIe siècle sous le chœur.

     

    Son ancienne maison-Dieu (fin du XIIe siècle)

    Ce modeste édifice est un témoignage particulièrement précieux sur les structures d'assistance au Moyen Âge et en Bourgogne plus précisément. C'est aussi l'un des plus anciens. Il appartenait à l'ordre de Saint-Augustin. Il s'agit d'une maison-Dieu, autrement dit une structure d'accueil où l'on soignait des maladies variées. On peut encore y voir la chapelle et la salle des pauvres. Le village, qui était un bourg important aux XIIe-XVe siècles, conserve en outre d'intéressantes maisons civiles des XIVe-XVIe siècles.

    ********************

    Mont sain Jean  en Côte d'Or


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique