• La magie
    A cerné la marée.
    Les îles, découvertes, sont à pied d'oeuvre
    Le crépuscule
    Pose ses taches de silence
    Et la mer,
    Là-bas,
    Fait l'amour à la lune.

    Le ciel s'endort comme un dragon blessé...

    La lumière se vante d'un duel
    Qu'elle a perdu d'avance,
    L'oiseau
    Strie le ciel de son strident
    Appel
    Les ombres...
    Etaient presque chinoises.

    Dansez, chanter, laisser

    Laisser agir

    La magie

    "Segal"




    15 commentaires
  • Un jour de printemps,
    le poète exprime ses sentiments au sortir de l’ivresse

    Si la vie est comme un grand songe,
    A quoi bon tourmenter son existence !
    Pour moi je m’enivre tout le jour,
    Et quand je viens à chanceler, je m’endors au pied des premières colonnes1.

    A mon réveil je jette les yeux devant moi :
    Un oiseau chante au milieu des fleurs ;
    Je lui demande à quelle époque de l’année nous sommes.
    Il me répond : A l’époque où le souffle du printemps fait chanter l’oiseau.

    Je me sens ému et prêt à soupirer,
    Mais je me verse encore à boire ;
    Je chante à haute voix jusqu’à ce que la lune brille,
    Et c'est l’heure où finissent mes chants.


    14 commentaires
  • Rêve de valse, rêve d'un jour

    Oui, c'est une valse de Vienne
    Une valse au rythme berceur
    Dont la langueur magicienne
    Vous pénètre de sa douceur
    C'est la valse toujours pareille
    Et jamais la même pourtant
    Comme l'amour qui se réveille
    Toujours semblable et différent
    Elle est tantôt douce et joyeuse
    Tantôt vibrante de désir
    Ardente et capricieuse !
    Triste au fond comme le plaisir !

    Viens vers la valse qui m'attire,
    Je veux écouter sa chanson !
    Je veux voir de près un sourire
    Eprouver peut-être un frisson
    Demain, c'est l'affreux mariage
    Demain la tristesse et l'ennui
    Demain j'essaierai d'être sage
    Je veux être jeune aujourd'hui !
    L'aventure est des plus scabreuses
    Mais je veux encore une fois
    O filles mélodieuses
    Vous écouter comme autrefois !

    Rêve de valse, rêve d'un jour !
    Valse de rêve, valse d'amour !
    Le vent la mêle
    Au soir exquis
    Son rythme m'appelle
    Et j'obéis !
    Elle dit : garde ta liberté,
    Là-bas, regarde
    C'est la gaîté !
    Crois-moi, résiste
    Au doux printemps
    L'hymen est triste
    Et j'ai vingt ans !
    Valse divine
    Ton titre est court,
    Il se devine
    Et c'est l'amour !

     Léopold Jacobson


    17 commentaires
  • Le Gapeau , qui provoqua en partie les inondations de Hyères et la Londe

     

    25 février 2014  "La Vallée du Gapeau"

    à Belgencier

     

    25 février 2014  "La Vallée du Gapeau"

    Une partie du clocher de Méounes les Montrieux

    Le Gapeau est un fleuve côtier du département français de Var, dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, qui se jette à Hyères dans la mer Méditerranée.

    Géographie

     Le Gapeau prend sa source à Signes, au collet du Gapeau, à l'altitude 316 mètres Coulant dans le Var, à l'est de Toulon, le Gapeau est mal connu de tous, même des riverains. Il parcourt 47,5 kilomètres

     Il prend sa source au pied du massif de la Sainte-Baume, puis il file à travers un étroit couloir, la haute-vallée, jusqu'à Solliès-Pont. S'ouvre ensuite la basse vallée : le Gapeau traverse une plaine agricole qui s'étire de Toulon au Luc, il suit les versants ouest du massif des Maures, et trouve finalement son embouchure aux Salins d'Hyères, non loin de la presqu'île de Giens. Historiquement, le Gapeau se jetait à l'ouest de l'actuelle presqu'île de Giens. Perdant une grande partie de ses eaux dans le marais de l'Estagnol entre Hyères et La Garde. Le surplus coulait en direction de la rade de Toulon via le tracé de l'actuel Eygoutier et vers la rade d'Hyères via le lit de l'actuel Roubaud. À la suite d'une série de vicissitudes géologiques, il s'est trouvé "capturé" par des affluents du Réal Martin, qui avait lui même au préalable capturé le Réal Collobrier dont il avait fait son affluent et occupé le lit qui l'a mené à la mer. Aujourd'hui donc le Gapeau se jette dans la mer via l'ancien tracé historique du Réal Martin, sur la commune de Hyères, au sud-ouest des Salins d'Hyères, entre les lieux-dits les Cabanes du Gapeau et la residence Simone Berriau Plage.

    Les villes traversées

     

     

     

     


    14 commentaires
  • 24 février 2014     "je vous ai remmené quelques fleurs d'amandier du midi "

     

    La branche d'amandier

    De l'amandier tige fleurie,
    Symbole, hélas! de la beauté,
    Comme toi, la fleur de la vie
    Fleurit et tombe avant l'été.

    Qu'on la néglige ou qu'on la cueille,
    De nos fronts, des mains de l'Amour,
    Elle s'échappe feuille à feuille,
    Comme nos plaisirs jour à jour!

    Savourons ces courtes délices;
    Disputons-les même au zéphyr,
    Epuisons les riants calices
    De ces parfums qui vont mourir.

    Souvent la beauté fugitive
    Ressemble à la fleur du matin,
    Qui, du front glacé du convive,
    Tombe avant l'heure du festin.

    Un jour tombe, un autre se lève;
    Le printemps va s'évanouir;
    Chaque fleur que le vent enlève
    Nous dit : Hâtez-vous de jouir.

    Et, puisqu'il faut qu'elles périssent,
    Qu'elles périssent sans retour!
    Que ces roses ne se flétrissent
    Que sous les lèvres de l'amour!

    Alphonse de Lamartine (1790-1869)

     


    19 commentaires
  • Naissance de la fleur

    Les feuilles de l'automne ont fécondé la terre
    la mort a préparé le berceau du vivant
    l'alchimie de l'hiver a changé la matière
    en esprit végétal viril et conquérant.

    La vie reprend son vol au coeur de la prairie
    comme l'oeil d'un oiseau une fleur va s'ouvrir
    le soleil brille, on sent monter la griserie
    de la plante quand vient le temps de reverdir.

    Le printemps s'est penché sur le terreau humide
    herbes folles, roseaux protègent du grand vent
    la lente érection de la tige rigide
    qui hausse vers le ciel son bouton turgescent.

    Pour chanter au soleil la chanson de la vie
    dans l'éclair de couleur de la fleur à venir
    l'alouette a pondu, promesse de survie
    et de son petit oeuf un bonheur va sortir

    Pour lancer dans le vent un cri de poésie

    "Dago"


    8 commentaires
  • 22 février 2014       "   Le Dramont ,plage du débarquement 1944"

    22 février 2014       "   Le Dramont ,plage du débarquement 1944"

    22 février 2014       "   Le Dramont ,plage du débarquement 1944"

    22 février 2014       "   Le Dramont ,plage du débarquement 1944"

    Les Iles d'Or

    22 février 2014       "   Le Dramont ,plage du débarquement 1944"

    La plage du Dramont

    Plage du Dramont, commune de Saint Raphael, 15 aout 1944.

     La plage du Dramont fut choisie pour le débarquement allié pour les raisons suivantes :

    Grande plage de galet (pour les véhicules)

    Peu d'habitation (ce qui sauvera Saint Raphael des bombardements)

    Pour préparer le débarquement, le 14 aout 1944, un commando Francais (30 hommes) fut débarqué en avant garde. Mais ils périrent sur un champ de mine.

    Le 15 aout, le débarquement complet commença avec 150 péniches. En tout, 20 000 GIs de la 36 division du Texas débarquèrent en moins de 10 heures, avec chars et artillerie. Le bilan des combats fut de 4000 morts.

     Au soir du 15 août, deux têtes de pont sont assurées de part et d'autre de Saint Raphael. Sur près de 100 000 hommes débarqués, on compte un millier de tués et disparus dans les rangs alliés.


    6 commentaires
  • 21 février 2014                "Suite Esterel"

    21 février 2014                "Suite Esterel"

    21 février 2014                "Suite Esterel"

    21 février 2014                "Suite Esterel"

    21 février 2014                "Suite Esterel"

    21 février 2014                "Esterel"  suite

    Anthéor

    21 février 2014                "Esterel"  suite

    Le viaduc d'ANTHEOR, commune de SAINT-RAPHAËL

    Les Américains ont bombardé cet ouvrage au moment du débarquement de Provence détruisant deux arches.

    21 février 2014                "Esterel"  suite

    La baie d'Agay


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires
src="http://ekladata.com/bleulezard.eklablog.com/perso/flocons.js" type="text/javascript">