•  

    31 mai 2014      "tu es belle "

      Tu es très Jolie

    Comme la rose d’un spécial printemps,
    Je te trouve très fascinante et exceptionnelle.
    Tu es très jolie, charmante et belle.

    Quand tu souris, c’est mon soleil qui brille.
    Dans l’éclat de tes belles dents,
    Je vois mille reflets de mon cœur qui scintille.

    Tu es très jolie comme le bébé souriant.
    Prés de toi, c’est un éternel printemps,
    C’est mener une vie de Bohème.

    Tu es très jolie ; je t’aime.
    La nuit quand je ferme les yeux,
    C’est toi qui brilles dans mes cieux.

    Laisse-moi admirer les couleurs de ton visage.
    Laisse-moi décorer ton image.
    Tu es très jolie ; je t’aime.

    Laisse-moi inhaler ton parfum,
    Laisse-moi mourir comme un défunt,
    A côté de toi, prés du vent qui sème
    L’amour et des baisers de carême.

    "Hebert Logerie"


    15 commentaires
  • Vis sous l'équateur du Brésil
    Entre Cuba et Manille
    A l'heure d'été c'est facile
    Prends-moi la main, viens danser
    J'ai du soleil sur la peau
    J'ai dans le coeur un bongo
    J'ai dans la tête un oiseau
    Qui te dit tout haut

    Viens danser, sous les sunlights des tropiques
    L'amour se raconte en musique
    On a toute la nuit pour s'aimer
    En attendant, viens danser
    J'aime l'océan Pacifique
    Ça m'fait quelque chose de magique
    Y'a rien à faire qu'à rêver
    Prends-moi la main, viens danser

    Vis, entre les vagues et le ciel
    Tu ne seras jamais plus belle
    Que cette chanson qui t'appelle
    Prends-moi la main, viens danser
    J'ai dessiné sur ta peau
    Un palmier au bord de l'eau
    Qu'est-ce qu'on est bien, tout est beau
    Fa mi fa sol do

    Viens danser, sous les sunlights des tropiques
    L'amour se raconte en musique
    On a toute la nuit pour s'aimer
    En attendant, viens danser
    J'aime l'océan Pacifique
    Ça m'fait quelque chose de magique
    Y'a rien à faire qu'à rêver
    Prends-moi la main, viens danser


    17 commentaires
  •  

     

    28 mai 2014


    Maya ! Maya ! Torrent des mobiles chimères,
    Tu fais jaillir du cœur de l'homme universel
    Les brèves voluptés et les haines amères,
    Le monde obscur des sens et la splendeur du ciel ;
    Mais qu'est-ce que le cœur des hommes éphémères,
    O Maya ! Sinon toi, le mirage immortel !
    Les siècles écoulés, les minutes prochaines,
    S'abîment dans ton ombre, en un même moment,
    Avec nos cris, nos pleurs, et le sang de nos veines ;
    Eclair, rêve sinistre, éternité qui ment,
    La Vie antique est faite inépuisablement
    Du tourbillon sans fin des apparences vain


    15 commentaires
  • Promenade Nocturne 

      Déjà la nuit est brune

    Seulement quelques étoiles

    Et Madame la Lune ! 

     

    Je me souviens de mes promenades

    Le soir venu, dans le village endormi.

    De la campagne toute proche

    J’entendais maints petits bruits

    Celui du grillon chantant sa mélodie

    Ou celui de la hulotte appelant son ami.

    Mais aussi le bruit des feuilles

    Bercées par la brise du soir

    Qui se racontaient mille histoires…. 

     

    Déjà la nuit est brune

    Seulement quelques étoiles

    Et Madame la Lune

    Qui vient me dire bonsoir !!!

    "Merci Monelle"


    14 commentaires
  • 26 mai 2014     "Le château de pouilly ,Dijon"

    26 mai 2014     "Le château de pouilly ,Dijon"

    26 mai 2014     "Le château de pouilly ,Dijon"

    Le parc et le réseau de cheminements verts qui l'accompagne (notamment la grande allée plantée à double rangée de tilleuls et de marronniers) constituent l'ossature

    principale des espaces verts publics du quartier, avec le boisement situé plus au nord, non encore aménagé. Le parc du château est constitué d'une grande pelouse centrale entourée

    d'arbres de belles venues. Il comporte les éléments habituels des parcs dijonnais avec des aires de jeux pour les enfants, un bassin avec un jet d'eau, de nombreux bancs, un enclos

    pour chiens.

    Histoire PARC DU CHÂTEAU DE POUILLY :

    Le clos de Pouilly est un exemple de maisons de campagne de la noblesse parlementaire puis de la bourgeoisie locale. À l'origine une villa puis au XIème siècle un petit fief tenu

    par les seigneurs de Pouilly. Au XVIème siècle ce domaine rentre dans le patrimoine de la famille Bouhier de Lantenay jusqu'à la Révolution. Les 230 hectares du domaine seront

    vendus par petits lots. Au XVIIIème siècle l'allée était prolongée à l'est du château jusqu'à l'actuelle avenue de Stalingrad et créait une grande trouée dans un parc forestier.

    Au XIXème siècle, le parc forestier a disparu et le parc du Château fut transformé en parc à l'anglaise avec une grotte à rocaille et un petit belvédère. Le parc proprement dit, clos de

    mur (3 ha), a été acquis par la ville de Dijon lors de l'aménagement des quartiers de Pouilly, dans les années 1990.

    *************************

    Ce château ce trouve à 5 mn de chez moi à pied


    15 commentaires
  •  

    25 Mai 2014     "Bonne fête à toutes les Mamans"

     

    Il y a plus de fleurs

     Pour maman dans mon cœur

     Que dans le monde entier

    Plus de merles rieurs
     
    Pour maman dans mon cœur
     
    Que dans tous les vergers

        Et bien plus de baisers

    Pour maman dans mon cœur

    Qu’on en pourrait donner.


    Maurice Carême

     


    12 commentaires
  • 23 mai 2014     "Jardin Japonais ,suite et fin"

    23 mai 2014     "Jardin Japonais ,suite et fin"

    23 mai 2014     "Jardin Japonais ,suite et fin"

    23 mai 2014     "Jardin Japonais ,suite et fin"

    23 mai 2014     "Jardin Japonais ,suite et fin"

    23 mai 2014     "Jardin Japonais ,suite et fin"

    23 mai 2014     "Jardin Japonais ,suite et fin"

    23 mai 2014     "Jardin Japonais ,suite et fin"

    23 mai 2014     "Jardin Japonais ,suite et fin"

    23 mai 2014     "Jardin Japonais ,suite et fin"

    « La vie est courte, le monde n'est qu'un rêve pour les oisifs; Seul le sot craint la mort, car qu'y a t-il de vivant Qui Tôt. ou tard ne meure ? L'homme

    ne peut mourir qu'une fois; Que sa mort alors soit glorieuse.» - Oda Nobunaga -

    « Par des chemins divers, les hommes peuvent gravir la montagne; Chaque sentier découvre des vues différentes, sublimes, Mais quand ils atteignent au

    fier sommet. C'est la même Lune souriante qui charme leurs regards.» - Dr Kato -

    « Dans l'esprit du Zen et du Budo, la vie quotidienne devient le lieu de combat. C'est à chaque instant qu'il faut être conscient, en se levant, en travaillant,

    en mangeant, en se couchant. Là est la maîtrise ! » - Taisen Deshimaru -

    « La rapidité ne fait pas partie de la vraie Voie de la stratégie. La rapidité implique que les choses paraissent rapides ou lentes selon le fait qu'elles sont,

    ou non, dans le rythme. Quelle que soit la Voie, le maître stratège n'a pas l'air rapide » - Miyamoto Musashi -


    13 commentaires
src="http://ekladata.com/bleulezard.eklablog.com/perso/flocons.js" type="text/javascript">