• La neige est belle

    La neige est belle. Ô pâle, ô froide, ô calme vierge,
    Salut ! Ton char de glace est traîné par des ours,
    Et les cieux assombris tendent sur son parcours
    Un dais de satin jaune et gris couleur de cierge.

    Salut ! dans ton manteau doublé de blanche serge,
    Dans ton jupon flottant de ouate et de velours
    Qui s'étale à grands plis immaculés et lourds,
    Le monde a disparu. Rien de vivant n'émerge.

    Contours enveloppés, tapages assoupis,
    Tout s'efface et se tait sous cet épais tapis.
    Il neige, c'est la neige endormeuse, la neige

    Silencieuse, c'est la neige dans la nuit.
    Tombe, couvre la vie atroce et sacrilège,
    Ô lis mystérieux qui t'effeuilles sans bruit !

    Jean RICHEPIN 


    9 commentaires
  • Les frimas du coeur

    Dans le petit jour gris de ce mois de décembre,
    Qui givre le jardin, et fait taire l’oiseau,
    Notre barque d’amour dérive au fil de l’eau,
    Tandis que vous  et moi dormons dans notre chambre.

    Qu’ils étaient prometteurs, les serments de septembre,
    Quand chaque jour naissant était plaisir nouveau,
    Cet hiver, disiez-vous, je vous  ferai cadeau
    De couchers de soleil teintés  de pourpre et d’ambre.

    Vous n’avez pas menti, non, vous les avez peints,
    Et j’ai le grand bonheur de voir tous les matins
    Le soleil se coucher sur le mur de l’étage.

    Les frimas de l’hiver rendent le cœur frileux.
    Mais je sais qu’au printemps, dans un tendre partage,
    Aimant comme jadis, vous comblerez mes vœux.

    Renée Jeanne Mignard


    9 commentaires
  • Mon histoire et le Loup

    Je me promene dans les bois
    En espérant te voir
    A l'orée du dit bois
    J'espionne
    Je guette
    j'espère Mon dieu faite qu'il sorte
    Ce serait la premiere fois que je te verrais
    Mais toi ...ho pauvre loup au abois
    Jamais tu ne sortiras
    Pourtant , je suis la en amie
    Mais toi ne le sais pas
    Les gens ont tellement été mechant
    Que meme  maintenant
    Tu ne sais plus  toi meme
    Mais je serais toujours là
    A l'orée de se fouttu bois
    Esperat qu'enfin un jour
    Je pourrais crier au monde
    Enfin le voila
    Et a ce moment seulement
    Je pourrais dire
    Mon loup
    Mon tout
    Tu es enfin venu Vers moi
    Maintenant..... nous sommes amis
    Mon petit loup chéri
    Et bien vite nous nous mettrons a l'abri
    Afin que notre belle histoire d'amitie
    Rien que pour nous deux nous puissions en profiter..!


    9 commentaires
  • jeudi 1er janvier 2015

    jeudi 1er janvier 2015

    jeudi 1er janvier 2015

    Le premier jour de l'an

    Les sept jours frappent à la porte.
    Chacun d'eux vous dit : lève-toi !
    Soufflant le chaud, soufflant le froid,
                          Soufflant des temps de toutes sortes,
                   Quatre saisons et leur escorte
                                      Se partagent les douze mois.
                                         Au bout de l'an, le vieux portier
                                     Ouvre toute grande la porte
                                       Et d'une voix beaucoup plus forte
                                         Crie à tous vents : Premier Janvier !

                                         Pierre Menanteau (1895-1992)


    13 commentaires