•  En 2016, je vous souhaite…

    Des sourires, pour chasser la tristesse,
    De l’audace, pour que les choses ne restent jamais en place,
    De la confiance, pour faire disparaître les doutes,
    Des gourmandises, pour croquer et déguster la vie,
    Du réconfort, pour adoucir les jours difficiles,
    De la générosité, pour se nourrir du plaisir de partager,
    Des arcs en ciel, pour colorer les idées noires,
    Du courage, pour continuer à avancer !

    Bonne et heureuse année mes chers amis

    Hélène

    Bonne année 2016Bonne année 2016

    Bonne année 2016

     

     


    13 commentaires
  • Depuis sept siècles, le ville d'Apt, dans le Luberon ., est la capitale du fruit confis. Dès le haut Moyen-Age, en Provence, les fruits étaient conservés dans du miel, avant l'introduction du sucre au temps des croisades. Lors du passage du Pape Urbain V dans leur ville en 1356,les Aptésiens lui offrent des fruits confits, ce qui contibue à les faire connaître. Au XVII e siècle, Madame de Sévigné qualifiait Apte de "chaudron à confiture"En 1868 Mathieu Wood, venu d'Angleterre, découvre cette spécialité et lui offre, du même coup, les ports du marché britannique. La réputation de cette spécialité sucrée qui fond sous le palais ne s'est jamais démentie.

    Les fruits confits d'Apt


    9 commentaires
  • On lui connait plusieurs noms: calissone en Italie, Kalistounia en Grèce. Mais en Provence il n'y a que le "calisson" Les spécialistes de cette sucrerie composée à base d'amandes et de fruits confis, prétendent qu'elle aurait fait son apparition à Aix en 1454, à l'occasion d'un évènement marquant; le repas de noces du second mariage du roi René, avec Jeanne de Laval... Le mot calisson pourrait être dérivé directement de l'italien, si on se fie à la proximité des deux sonorités.

    Les calissons d'Aix


    8 commentaires
  •  

     

    Les Papalines d'Avignon !

     
    Spécialité inscrite au Patrimoine National des spécialités Françaises de chocolaterie.

    Si elle doit son nom au souvenir des papes d'Avignon 

    .Un divin chocolat à la liqueur d'Origan du Comtat.

     En 1835, un liquoriste avignonais assembla 60 plantes dont certaines cueillies sur les contreforts du Mont Ventoux après distillation ou macération et rajout de miel, cette superbe liqueur était née. Depuis la recette est inchangée et fut sélectionnée en 1960 par les Maîtres Pâtissiers du Vaucluse pour en faire leur spécialité chocolatée.

      Enfermée dans une première couche de chocolat surfin à 72 %, choix volontaire pour associer une légère amertume qui permettra à la liqueur de développer ses arômes, puis enrobage d'une fine couche de chocolat rose pour identifier ce chocolat

    **************************************

    Quand vous lirez ce commentaire je serai dans le train direction le midi où je vais passer 3 semaines

    mon blog est programmé, je viendrai vous rendre visite de temps en temps , en attendant je vous envoie

    toutes mes amitiés et de gros bisous

    Les Papalines d'Avignon !


    9 commentaires
  • C'est une production traditionnelle du plateau d'Albion , en haute Provence. elaboré à partir de blancs d'oeufs battus en neige , de miel de lavandes et d'amandes cueillis entre le Mont ventoux et la montagne de Lure , cette spécialité est perpétué depuis 1887 à Sault.A l'origine elle était fabriqué dans le grenier familiale .

    La maison André Boyer de Sault en Provence est l’une des plus anciennes entreprises du Vaucluse dont les valeurs se transmettent depuis 1887.
      Ces produits dont l’authentique nougat de Sault sont fabriqués artisanalement à Sault dans leurs ateliers, .

    Le nougat fait bien sûr partie des 13 desserts servis à noël avec l'assortiment de fruits séchés et de fruits secs.


    7 commentaires
  • L'origine de ce petit biscuit parfumé à la fleur d'oranger est souvent associé à la découverte d'une statue échouée sur la rive du Lacydon, vers la fin du XIIIe siècle. On prétend aussi à que sa forme allongée symboliserait la barque ayant amené les Saintes sur la côte provençale . Les navettes ont leurs amateurs et certain n'hésitent pas à se lever tôt, à Marseille, pour la bénédiction par les autorités religieuses dans le quartier St Victor, au moment de la chandeleur. Monsieur  Aveyrous ., qui créa cette gourmandise en 1781, ne se doutait pas que son invention aurait toujours autant de succés deux siècles plus tard 


    7 commentaires
  • Un bon anniversaire à la plus jeune fille de mes filles

    qui a aujourd'hui  49 ans , mon plus beau cadeau de noël

    Joyeuse fête de noël


    8 commentaires