• Te voila Marie-Claire rentrée dans le clan des soixantenaires !!!

    Te voila Marie-Claire rentrée dans le clan des soixantenaires !!!

    Te voila Marie-Claire rentrée dans le clan des soixantenaires !!!

    Te voila Marie-Claire rentrée dans le clan des soixantenaires !!!

    Te voila Marie-Claire rentrée dans le clan des soixantenaires !!!

    La jeune génération , et il en manquait !!

    Te voila Marie-Claire rentrée dans le clan des soixantenaires !!!

    Te voila Marie-Claire rentrée dans le clan des soixantenaires !!!

    Te voila Marie-Claire rentrée dans le clan des soixantenaires !!!

    Une belle fête à quand la prochaine .................!!

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

     


    11 commentaires
  • L'entrée du tunnel du chat

    La sortie du tunnel du chat à droite la montagne du Roc Blanc

    A gauche le magnifique lac du Bourget (on voit la brume de chaleur !!)

    La pause du chat

    impossible de ne pas s'arrêter pour admirer ce panorama , regonflé après pour continuer la route

    **************************************


    13 commentaires
  • Douvres "pris sur le net "

    Ancien four à pain

    Petit logis pour une nuit

    Se trouvant derrière l'église

    Douvres se situe au pied des premiers contreforts du Jura dans la région du Bugey, en bordure de la plaine de l'Ain. La commune est bordée seulement par Ambronay au nord et Ambérieu-en-Bugey au sud, 960 habitants

    ***********************************************

     


    16 commentaires
  • Mouthier-Haute-Pierre

    maison de la source, sentier, rivière Loue et arbres

    Site de la source : rivière Loue, tables de pique-nique, arbres au bord de l'eau

    la source de la Loue

    Lac souterrain de la Loue

    Lac de barrage en aval de la source
    ************************
    Jaillissant d’une caverne large de 60 m et haute de 30 m creusée dans une paroi surplombante de plus de 100 de hauteur, la source de la Loue n’est autre qu’une majestueuse résurgence du Doubs. Magie et grandeur règnent sur cette « reculée » (cirque clos). C’est l’un des sites naturels majeurs du Doubs, aménagé et agrémenté de panneaux didactiques pour mieux comprendre le spectacle naturel qui s’offre au regard. De la source, le sentier permet de descendre les profondes gorges de la Loue, rive gauche, et d'atteindre l'usine électrique puis le village de Mouthier-Haute-Pierre (6km - 2h environ). Accès en voiture par la R.D. 41 conduisant à Ouhans, au départ de la R.N. 67, puis avant Ouhans, prendre la route de la Source ou, pour les piétons, le pittoresque G.R. 595 dominant, rive droite, les Gorges de Noailles (2 km).
    *********************
    Ces magnifiques photos ont été prisent par "Jean Espirat"
    *********************************

    9 commentaires
  • Pavillon du directeur et un atelier de fabrication.

    Maison du directeur.

    « Grotte » sous le péristyle du bâtiment d'entrée.

    Vue prise d'une mongolfière

    Structure en béton armé de l'intérieur des bernes

    Les jardins : photos prisent par Patrick Giraud

    Classée Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1982, la Saline Royale d’Arc et Senans est le chef d’œuvre de Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806), architecte visionnaire du siècle des Lumières. Elle constitue également un témoignage rare dans l’histoire de l’architecture industrielle.

    Manufacture royale destinée à la production de sel, la Saline royale a été créée par la volonté de Louis XV et construite entre 1775 et 1779, soit 10 ans avant la Révolution Française. La Saline Royale fonctionnait comme une usine intégrée où vivait presque toute la communauté du travail. Construite en forme d’arc de cercle, elle abritait lieux d’habitation et de production, soit 11 bâtiments en tout.

    Outre des expositions permanentes sur le sel et le musée consacré à l'œuvre de Claude Nicolas Ledoux, la Saline propose chaque année une série d'animations qui font de ce site emblématique du Doubs un haut lieu culturel incontournable. Expositions, festival des jardins, concerts, résidences de chercheurs, animations pour les enfants, colloques, expériences innovantes ponctuent chaque saison.

    ********************************************

     


    12 commentaires
  • Le morbier

    *******************************************************************************************************

    Le Morbier

    Le morbier

    L’aire de production du Morbier est parfaitement délimitée : le département du Doubs, celui du Jura (hors canton de Chemin) et quelques communes limitrophes de la Saône et Loire et de l’Ain.Le lait qui sert à sa fabrication est exclusivement issu des races Montbéliarde et Simmental Française.L’alimentation des vaches est constituée d’herbe pâturée et de foin, à l’exclusion de tout produit d’ensilage ou d’autres aliments fermentés.La superficie herbagère doit être au minimum égale à 1 hectare par vache laitière.Les vaches laitières sont traites deux fois par jour à heures régulières.Le transport du lait et la fabrication sont assurés quotidiennement...

    Le Morbier est fabriqué exclusivement avec du lait mis en œuvre à l’état cru.
    Le fromage est mis en cave pendant une période minimum de 45 jours pour être affiné à une température comprise entre 7 et 15°C. (L’intégralité du règlement est disponible sur demande).

     Pour tous les professionnels, ce règlement garantit la qualité des Morbiers du Doubs et du Jura, fabriqués selon des méthodes ancestrales, toujours en lien avec le terroir et dans le respect de la sécurité sanitaire.

     Pourquoi cette raie noire ?

    l existe plusieurs réponses :

    Il paraît qu'un jour un petit garçon a renversé de la suie dans le lait et ainsi il aurait donné au Morbier sa raie noire. On dit aussi que c'était pour éviter que le fromage ne soit à la prise des insectes, le fromager enduisaient la surface du Morbier avec de la suie qui provenait des parois des chaudrons. Le lendemain, on complétait le fromage avec le lait d'une nouvelle traite. Même si, le fromager raclait la suie, cette dernière s'était impregnée dans le caillé.

    Aujourd' hui, la raie noire qui donne le caractère au Morbier a été conservée, elle se fait à l'aide de charbon végétal.

    *********************************

     

     


    17 commentaires
  • Il pleuvait tellement que je n'ai pus prendre aucune photos , celles que je présente viennent du net ,

    nous nous rendions pour assister à la fête du fromage "le morbier" celui-ci a été bien arrosé !!!

    Samedi sortie avec le train de hirondelles pour Morbier

    La-Ligne-des-Hirondelles-une-vue-imprenable-du-Jura-!

    Tracé_Viaducs_Morez -Morbier

    Viaduc_Morez

    Viaduc_des_Crottes,_Morez

    Viaduc_du_Saillard

    Viaducs_de_Morez direction st Claude

    Viaducs_Morez au  2eme plan les crottes

    Morez_Viaduc_de_la_Source

    Morez_viaduc_de_Romand

    Morez_viaduc_Evalude

    ********************

    L'expression couramment utilisée viaducs de Morez s'applique principalement aux deux viaducs des sections de lignes ferroviaires de Morbier à Morez et Morez Saint-Claude. dans le département du Jura en région Franche-Comté, groupés dans le secteur de Morez et bien visibles depuis la gare ou la ville de Morez. Le viaduc situé dans le bas de Morez, conçu par Paul Séjourné est le seul à être dénommé viaduc de Morez. Il est situé en sortie de gare de Morez sur la section de ligne Morez à Saint-Claude. Le second, visible en hauteur, situé entre les gares de Morbier et Morez, accroché au flanc de la falaise du bois des Crottes est dénommé viaduc des Crottes. Ces deux viaducs, les plus visibles, ne sont qu'une partie d'un ensemble des six viaducs et trois tunnels qui furent construits pour relier la gare de Morbier située à 861 m d'altitude à la gare de Morez située à l'altitude de 736 m. La création d'une liaison ferroviaire entre ces deux gares, distantes d'à peine 1500 m à vol d'oiseau, a nécessité la création d'environ 5600 m de voie ferrée pour franchir un dénivelé de 125 m tout en acceptant une déclivité maximale de 30 mm/m.

    Histoire

    Le tronçon entre Champagnole et Morez est inauguré en 1900. Le tronçon de ligne entre Morez et Saint-Claude est inauguré en 1912. Entre Morbier et Morez, gares distantes d'à peine 1500 m à vol d'oiseau, cinq viaducs (viaduc de Morbier, viaduc des Crottes, viaduc de Romand, viaduc de l'Évalude et viaduc de la Source) et 3 tunnels sont nécessaires, (tunnel des Crottes, tunnel des Frasses, en fer à cheval et tunnel du Pâturage). La continuation de la ligne de Morez à Saint-Claude, mise en service en 1912 a nécessité la construction, à proximité immédiate de la gare de Morez d'un viaduc, dénommé le viaduc de Morez, pour franchir la vallée de l'Évalude.

    ******************************

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    12 commentaires
  • Eva 20 ans .......les années passent !

    Avec sa Maman (ma fille)

    Ma petite fille Eva 20 ans .......les années passent !

    Ma petite fille Eva 20 ans .......les années passent !

    Ma petite fille Eva 20 ans .......les années passent !

    Appoline 1 an le mois prochain .......

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥


    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires
src="http://ekladata.com/bleulezard.eklablog.com/perso/flocons.js" type="text/javascript">