• Promenade d'Automne

    Automne, fidèle, arrive chez moi
    Il me fait de larges signes du bois
    Par la fenêtre et m’invite à sortir
    Le rejoindre et la forêt parcourir
    Faisant voler feuilles et champignons
    Mes pas suivent ce charmant compagnon

    Ses habits neufs éblouissent les yeux
    De brillants dégradés aux tons de feux
    Le rouge y dispute à l’ocre et l’orange
    L’honneur de vêtir la mode qui change
    Tenues estivales de tissus verts
    Font place aux chaudes collections d’hiver

    Il porte un parfum musqué raffiné
    Dont les volutes me poivrent le nez
    Fragrance entêtante de ces souchettes
    Soupçon de marron, pincée de noisette
    Senteurs mouillées, restes de fenaison
    Meutes souillées, odeurs de venaison

    Les franges blanchâtres de son écharpe
    Soudain devant son visage s’échappent
    Cachant le teint sanguin haut en couleur
    De ce bel ami si cher à mon cœur
    Derrière l’épais rideau de ce voile
    Comme il est froid et gris ! Comme il est pâle !

    Sa présence est un tel enchantement
    J’en oubliais sens et raisonnement
    Sans doute avons-nous longtemps cheminé
    Un bon feu attend dans la cheminée
    Pour des semaines Automne restera
    Et je reviendrai, demain, à son bras

    "Christine DEROUINEAU"

    Promenade d'Automne


    14 commentaires
  • Au bord du lac

    Exquis matin d'automne ineffable et charmant

    Une barque, la bas, glisse, blanche et lente ,

    Bord enchanté, ouvert sur un calme horizon;

    Lac limpide où l'azur du ciel semble dormir.

    J'étends sur le gazon mes membres engourdis

    Bercée au son de ta guitare

    Une fraiche oasis m'envahis

    "Hélène"

    Au bord du lac


    11 commentaires
  • Pour le moment je ne marche pas ! mais j'ai mon carrosse pour me déplacer ......

    Qu'est ce que c'est beau ! c'est pour moi ?

    Ma première bougie, mais qu'est ce que vous croyez je sais souffler !!

    J'admire le beau gâteau sous les yeux attentif de mon Grand-père (le grand fils de Mamylaine)

    Admiré vous aussi il est fait par ma Maman

    Moment très attendu le déballage des cadeaux !

    Oh mais que celui la me plait !! même s'il est en peluche ! et oui ma Maman ne veux pas que j'en ai un vrai pour le moment !!!!

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥


    18 commentaires
  • La cavale
    O jeune cavale, au regard farouche,
    Qui court dans les prés d'herbe grasse emplis,
    L'écume de neige argente ta bouche.
    La sueur ruisselle à tes flancs polis.
    Vigoureuse enfant des plaines de Thrace,
    Tu hennis au bord du fleuve mouvant,
    Tu fuis, tu bondis, la crinière au vent :
    Les daims auraient peine à suivre ta trace.

    Leconte de Lisle (1818-1894)

    La cavale


    14 commentaires
  • Vendanges

     Les choses qui chantent dans la tête
    Alors que la mémoire est absente,
    Ecoutez, c’est notre sang qui chante…
    O musique lointaine et discrète !

     Ecoutez ! c’est notre sang qui pleure
    Alors que notre âme s’est enfuie,
    D’une voix jusqu’alors inouïe
    Et qui va se taire tout à l’heure.

     Frère du sang de la vigne rose,
    Frère du vin de la veine noire,
    O vin, ô sang, c’est l’apothéose !

     Chantez, pleurez ! Chassez la mémoire
    Et chassez l’âme, et jusqu’aux ténèbres
    Magnétisez nos pauvres vertèbres,

     Paul Verlaine

    Vendanges


    17 commentaires
  • Le peintre donne une âme à une figure, et le poète prête une figure à un sentiment et à une idée.

    Œuvres complètes de chamfort, recueillies et publié ( 1824)
    " Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort ".
    **************
    La lumière est aux peintres ce que le chant des mots est aux poètes, la mélodie du silence aux musiciens : la source et l'horizon de leur désir, le foyer de l'amour qui les lancine et les met perpétuellement en chemin, en tension, en appel.

    "Ateliers de lumière de Sylvie Germain "

     

    13 commentaires
  • Parfois, on aimerait partir loin de tout, faire le vide, s'évader,rêver un peu

    ....juste un peu....

    "Média Tchat"

    S'évader avant l'hiver ......


    19 commentaires
  • A petits pas l'automne est arrivé

    Les arbres changent leurs habits de couleurs

    Et les enlèveront en chantonnant

    "Vous les retrouverez.........au printemps "

    Le soir venu derrière nos volets clos

    de longues soirées nous attendent

    Ecoutant le vent dans nos jardins

    Puis l'aube se lève à pas de loup

    Une blonde lumière arrose la nature en éveil

    Une journée d'automne recommence

    "Hélène"

    Pour saluer l'arrivée de l'automne , je vous offre ce tableau que j'ai peint il y a une dizaine d'années


    19 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires