• Retrouvons nos moments de bonheur
    Disons nous des paroles de douceur

    Comme d’antan échangeons des regards
    Des gestes complices, il n’est pas trop tard

    Main dans la main, comme il y a des années
    Oublions les blessures du passé

    Rebâtissons des rêves plein nos cœurs
    Sans plus aucune rancœur

    Laissons la magie de l’amour
    Retrouver une belle vie pour toujours

    Remplie de rire et de complicité
    Comme si rien ne s’était passé

    "année 2012"
    H.G

    Retrouvons nous

     

     


    17 commentaires
  • A Fourvière, chaque année le 8 septembre, jour de la nativité de la vierge, le maire de Lyon et le cardinal s'adonnent à un rituel vieux de 370 ans

    L'étrange Voeu des échevinse Lyon

    L'étrange Voeu des échevinse Lyon

    Il était une fois, au 17e siècle, un événement qui bouleversa l’histoire de Lyon à tout jamais. voici son l’histoire.

    Petit historique

    Tout commence en 1643. La peste sévissait partout autour de Lyon, on mourrait à tour de bras, le corps médical était débordé, et on craignait que si la peste arrive jusqu’aux portes de la ville, les autorités ne soient pas en mesure de faire face à ce fléau.

    À situation exceptionnelle, moyens exceptionnels : Le prévôt des marchands de l’époque (l’équivalent du Maire, un certain Alexandre de Mascrany) et les 4 échevins (le [mini] conseil municipal) décident donc de faire un voeu à la Vierge et promettant qu’ils iront : “toutes les fêtes de la nativité de la Vierge, qui est le huitième jour de septembre, sans robes, néanmoins avec leurs habits ordinaires, en la chapelle de Notre-Dame de Fourvière, pour y ouïr la sainte messe, y faire leurs prières et dévotions à ladite Vierge, et lui offrir, en forme d’hommage et reconnaissance, la quantité de sept livres de cire blanche en cierges et flambeaux, et un écu d’or au soleil. Et ce pour disposer ladite Vierge à recevoir en sa protection particulière la ville de Lyon.

    Toujours est-il que cette tradition perdure, et elle est d’ailleurs à l’origine de la fête des lumières ! Mais là n’est pas le sujet aujourd’hui.

    L'étrange Voeu des échevins Lyon

    L'étrange Voeu des échevins Lyon

    Notre Dame de Fourvière

    ***************************

    Peut-être beaucoup connaissent cette histoire ?

    L'étrange Voeu des échevins Lyon


    13 commentaires
  • Quand je me recueille sur vos tombes
    Je sens monter en moi la douceur de vos âmes
    Je sais que la vie est passagère
    Mais votre absence ma plongé dans le silence
    Que de souvenirs reviennent en mon cœur
    Vous, mes êtres chers vous êtes mes trésors perdus
    Mais je garde espoir de vous revoir un jour
    Le cimetière resplendit de fleurs de toutes les couleurs
    Fleurs, cachant les larmes séchés par le vent
    Je repart, cachant mon chagrin
    Retrouver le vie extérieur
    H.G

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥


    15 commentaires
src="http://ekladata.com/bleulezard.eklablog.com/perso/flocons.js" type="text/javascript">