• Le muguet

    Que ces jolies clochettes parfumées,

    Vous apportent joie, chance et gaieté,

    Qu’il soit en brin ou en brassée ,

    Elles carillonnent « voici le  mois de mai »

     

    Que ces milliers de fleurs,

    Par leurs blancheurs vous captivent,

    Que leurs senteurs vous enivrent, 

    Pour une année de bonheur. 

    « Hélène »

     


    20 commentaires
  • Le  Lilas

    Contez- moi le printemps 

    Avec un brin de lilas 

    En hiver il n’y en a pas 

    En hiver il attend .

     

    Plus qu’une fleur 

    C’est un arbre 

    Ancrée dans le bonheur 

    Il brise le marbre .

     

    C’est une couleur 

    Quand il n’est pas blanc 

    Et vole les chemises, les gants 

    D’une teinte délicieuse de pâleur.

     

    Son parfum illumine le regard 

    Des belles aux yeux lilas 

    Je les aime nom d’un pétard 

    Je ne m’en lasse pas .

     

    C’est une fleur , 

    Ou ce n’en est pas , 

    Peu importe le bonheur 

    Comme un brin de lilas .

    "Franck Girard"

    Lilas


    17 commentaires
  •  

    Avec ses caprices, la Lune 
    Est comme une frivole amante ; 
    Elle sourit et se lamente, 
    Et vous fuit et vous importune. 

    La nuit, suivez-la sur la dune, 
    Elle vous raille et vous tourmente ; 
    Avec ses caprices, la Lune 
    Est comme une frivole amante. 

    Et souvent elle se met une 
    Nuée en manière de mante ; 
    Elle est absurde, elle est charmante ; 
    Il faut adorer sans rancune, 
    Avec ses caprices, la Lune.

               "Théodore de Banville"

    La Lune ...............


    15 commentaires
  •  

    Inaugure le 1er juillet 1875  la ligne Pontarlier Vallorbe réduisait la distance Paris Lausanne de 57 km , soit un gain de temps de 2 heures 

    Percement du tunnel du Simplon en 1906 , la liaison devenait un maillon important pour le trajet Paris Milan  sur lequel circulait le train de luxe « Simplon Express »

    L’ouverture du raccourci Frasne Vallorbe en 1915 provoqua le déclin progressif de la ligne qui fut fermé aux voyageurs en avril 1939. Après la destruction du tunnel de Jougue pendant la guerre, la ligne fut réduite au trajet Pontarlier- Les Hôpitaux Neufs , avec l’arrêt du trafic de marchandises en 1969.

    En 1993 un passionné des chemins de fer: Louis Poix redonne vie à cette ancienne ligne avec un tronçon de 700m. Grâce à son opiniâtreté le parcours s’allonge d’année en année pour mesurer aujourd’hui 8 km  entre les Hôpitaux Neufs et Fontaine Ronde .

    Le Coni’Fer qui culmine à 1012 m d’altitude , ambitionne de relier Pontarlier à la station touristique de Métabief en passant par Château de Joux 

    L'authentique wagon de l'Orient express , vous accueille pour y déguster un repas Franc- Comtois 

    Excursion du 19 avril 2018  aux Hôpitaux-Neufs dans le Haut-Doubs

    Excursion du 19 avril 2018  aux Hôpitaux-Neufs dans le Haut-Doubs

    Excursion du 19 avril 2018  aux Hôpitaux-Neufs dans le Haut-Doubs

    On longe de magnifiques forêts de Sapins

    Excursion du 19 avril 2018  aux Hôpitaux-Neufs dans le Haut-Doubs

    Excursion du 19 avril 2018  aux Hôpitaux-Neufs dans le Haut-Doubs

    Puis la station de métabief

    Excursion du 19 avril 2018  aux Hôpitaux-Neufs dans le Haut-Doubs

    on peu voir les pistes de ski où des névés résistent encore à la chaleur !

    Excursion du 19 avril 2018  aux Hôpitaux-Neufs dans le Haut-Doubs

    Une belle exploitation de bétail  avec lequel sera fait le "Conté"

    Excursion du 19 avril 2018  aux Hôpitaux-Neufs dans le Haut-Doubs

    Petite gare de Fontaine-Ronde où le train fera un arrêt pour que nous finissions notre repas 

    Excursion du 19 avril 2018  aux Hôpitaux-Neufs dans le Haut-Doubs

    Nous longeons un petit lac , je ne connais pas le nom !!

    Excursion du 19 avril 2018  aux Hôpitaux-Neufs dans le Haut-Doubs

    Excursion du 19 avril 2018  aux Hôpitaux-Neufs dans le Haut-Doubs

    Petit moment de dégourdissement pour les jambes à l'entrée de Métabief  , qui en ce moment est très calme !! où se trouvait ce joli petit moulin à eau 

     Excursion du 19 avril 2018  aux Hôpitaux-Neufs dans le Haut-Doubs

     Excursion du 19 avril 2018  aux Hôpitaux-Neufs dans le Haut-Doubs

    alimenté par ce petit cour d'eau 

    Excursion du 19 avril 2018  aux Hôpitaux-Neufs dans le Haut-Doubs

    Voila nous allons repartir pour 2 heures 30 de bus ..........

    **************************

    Mon opinions sur cette excursion : intéressante, mais trop de bus pour peu de découverte , mais c'est mon avis ........  

    Excursion du 19 avril 2018  aux Hôpitaux-Neufs dans le Haut-Doubs

     


    17 commentaires
  •  

    Oui, je t'attends pour le plaisir de la fête,
    Et tous ces petits riens de chaque instant.
    Oui, je t'attends, comme une femme à sa fenêtre,
    Qui n'a pas eu d'amour depuis longtemps !

    Dépêche-toi, le temps s'écrit sur mon visage,
    Je voudrais être belle à ton regard.
    Dépêche-toi, pour qu'il nous reste assez de pages
    à tricoter ensemble aux mains du soir.

    Oui, je t'attends pour les fous rires et la tendresse,
    Les heures qui s'éternisent sous les draps.
    Oui, je t'attends pour la passion et la paresse,
    Qui tisseront leurs toiles entre nos bras.

    Dépêche-toi, je t'ai gardé quelques voyages
    Et les vacances qui m'ont oubliées.
    Dépêche-toi, il pleut parfois sur les images ...
    Mes rêves, sous les larmes, sont mouillés.

    Oui, je t'attends pour le meilleur qui reste à vivre,
    Après les jours d'automne et de désert..
    Oui, je t'attends, pour les milliers de routes à suivre, qui chasseront l'ennui de notre hiver.

    Oui, je t'attends pour le plaisir de la fête,
    Et tous ces petits riens de chaque instant.
    Oui, je t'attends ..., comme une femme à sa fenêtre,
    Qui n'a pas eu d'amour depuis longtemps !

    "inconnu"

    Oui j'attends ........


    11 commentaires
  • Commencée en 1248, la construction de ce chef-d'œuvre de l'art gothique se fit par étapes et ne s'acheva qu’en 1880. Au cours de ces sept siècles, ses bâtisseurs successifs furent animés de la même foi et d'un esprit de fidélité absolue aux plans d'origine. Outre son exceptionnelle valeur intrinsèque et les chefs-d'œuvre qu'elle recèle, la Cathédrale de Cologne témoigne de la force et de la persistance de la foi chrétienne en Europe. Aucune autre cathédrale n’est aussi parfaitement conçue, aussi uniformément exécutée et aussi totalement achevée.

    La Cathédrale de Cologne est une basilique à cinq nefs du haut gothique (144,5m de long), avec un transept saillant (86,25m de large) et une façade flanquée de deux tours (157,22m de haut). La nef atteint 43,58m tandis que la hauteur des collatéraux est de 19,80m. La partie ouest, nef et transepts, a été commencée en 1330 selon un style différent, sans que cela soit perceptible dans l’apparence générale de l'édifice. Les travaux du XIXe siècle se sont fidèlement conformés au style et aux techniques médiévales, comme en atteste la comparaison avec les plans d’origine sur parchemin.

    L'aménagement liturgique d'origine du chœur est encore très bien conservé. Il comporte un autel élevé avec un énorme monolithe de calcaire noir, considéré comme le plus grand de toutes les églises chrétiennes, des stalles en chêne sculpté (1308-1311), des écrans peints (1332-1340), 14 statues sur des piliers (1270-1290), et les vitraux en verre polychrome qui forment le plus important cycle de ce type dans toute l'Europe du XIVe siècle. La Cathédrale contient également une remarquable série de tombes de douze archevêques, datant de 976 à 1612.

    Parmi le grand nombre de chefs-d’œuvre que recèle la Cathédrale, il faut noter le Crucifix de Géro de la fin du Xe siècle qui orne la chapelle du Saint-Sacrement et qui fut transféré de la précédente structure pré-romane dans la Cathédrale actuelle, ainsi que l’Autel des Rois Mages (1180-1225), dans le chœur, qui est le plus grand autel reliquaire d'Europe. On citera également d’autres chefs-d’œuvre artistiques comme l'autel de Sainte-Claire (1350-1400 env.) dans la nef nord, apporté en 1811 de l'église détruite du cloître des sœurs franciscaines ou l’autel des Saints Patrons de la ville de Stephan Lochner (1445 env.) dans la Chapelle Notre-Dame et l'autel de Saint Agilolphe (1520 env.) dans le transept sud.

    La Cathédrale de Cologne est une basilique


    13 commentaires
  •  

     

    Cologne est la quatrième ville d’importance de l’Allemagne après Berlin, Hambourg et Munich. Même si la ville en elle-même ne compte qu’un million d’habitants, sa région métropolitaine est l’une des plus importantes car elle comprend près de 10 millions d’habitants. Il est également intéressant de noter que la ville de Cologne est l’une des plus vieilles de l’Allemagne puisqu'  elle fut fondée en 38 avant Jésus-Christ par les Romains.

    La ville de Cologne est située sur le Rhin et est reconnue mondialement pour sa Cathédrale appelé le Kolner Dom. L’université de Cologne est l’une des plus grande universités d’Allemagne.

    Cologne est une ville culturelle d’importance, de nombreux musées et salles de spectacles réjouiront tous les touristes en quête de savoir et de loisirs.

    La bière Kolsch est la spécialité de la ville. C’est également le nom du dialecte local, c’est pourquoi beaucoup de gens s’amusent à dire que « la Kolsch est la seule langue que l’on peut boire ».

    Cologne est l’une des ville les plus multiculturelles d’Europe. Ainsi, 17% de la population de Cologne n’est pas Allemande. Le plus grand groupe ethnique habitant à Cologne est composé de Turcs, représentant 6,3% de la population totale de la ville.

    Difficile de parler de la ville de Cologne sans parler de l’eau de Cologne appelé Kölnisch Wasser en Allemand. A l’origine, l’eau de Cologne fut créée par un expatrié italien venu s’installer dans la ville. Au 18eme siècle, les parfums eurent beaucoup de succès et c’est ainsi que des compagnies furent fondées dans la ville même. Aujourd’hui, ces compagnies ont été principalement rachetées par des grands groupes internationaux.

    Le centre de Cologne fut complètement détruit pendant la deuxième guerre mondiale. La ville fut reconstruite dans le style des années 50 en Allemagne, même si quelques bâtiments d’importance furent reconstitués comme ils étaient avant la guerre. Les principaux sites de la ville à visiter sont la Cathédrale de Cologne et les Douze Églises Romanesques. Les deux monuments nous font comprendre l’importance de ces lieux de culte pendant le moyen-âge pour les habitants de la ville.

     *********************************

    Suite mercredi avec la cathédrale de Cologne

    Cologne en Allemagne


    15 commentaires
  • Donne moi ta main"

    Tu veux bien me donner ta main ,

    Pour m’encourager à aller vers demain, 

    Cette main calme et apaisante ,

    Qui me guide dans ces dédales encombrantes .

     

    Elle sera pour moi, l’image de la survie,

    Pour me guider dans ma vie,

    Pour connaître le lendemain, 

    Que cela devienne mon destin.

     

    Ta main dans la mienne tout est lumineux,

    Les jours deviennent merveilleux,

    Au bout de tes doigts passe le bonheur,

    Qui vient comme une fleur sur mon cœur. 

     

    Ta main comme un oiseau vient du ciel,

    M’aider à combattre tout ce fiel,

    En me redonnant le goût à la vie,

    Pour un avenir éclairci.

     

    Main dans la main allons vers la liberté, 

    Portons cette branche d’olivier,

    Qui nous fera tendre nos mains ,

    À ceux qui en ont besoin.

    « Hélène »

    Donne moi ta main

     


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires