• Bormes les Momosas  suite

    .Bormes les Momosas  suite

     Quelques vignobles  sur la commune de Bormes les Mimosas en dessous le vieux village

    Bormes les Momosas  suite

     Bormes les Momosas  suite

     

    Bormes les Momosas  suite

    Ruines de deux des moulins ,un troisième est transformé en maison privée

    La commune comptait 4 moulins à vent pour le grain et 4 moulins à « sang » pour l’huile (ce nom désignait les moulins mus par les hommes ou les animaux).

    Les moulins à blé utilisaient l’énergie éolienne et étaient situés sur les hauteurs. Le chapeau conique permettait la mobilité des ailes selon les vents. Plusieurs d’entre eux dressent encore leur silhouette en ruine : place St François, derrière la chapelle St François de Paule en direction du cimetière, l’autre en direction du Grand Hôtel, le dernier sur la route des lavandières près de l’ancien stade. Ce dernier est devenu une propriété privée.

    Aujourd’hui, un seul moulin à huile transformé en résidence de particuliers demeure à la croisée des rues du Moulin et des Contours. La meule qui était actionnée par les hommes ou les ânes est actuellement appuyée contre la façade.

    L'église Saint-Trophyme de Bormes-les-Mimosas, est un édifice religieux catholique français, dans la commune 

    L'église Saint-Trophyme fut construite au xviiie siècle, elle est d'inspiration romane.

    À l'intérieur : autel en étain, œuvre de l'architecte Kappelin, bustes reliquaires en bois et retables un ancien chemin de croix.

    En 1999, des travaux de restauration ont été entrepris à l'intérieur de l'édifice et des fresques datant de sa construction ont été découvertes.

    Bormes les Momosas  suite


    9 commentaires
  •  

    Île du Levant vue du village

     

     

    Classé comme l'un des villages les plus fleuris de France, Bormes les Mimosas étend son territoire à la fois au bord de la mer et dans les terres en surplomb à quelques kilomètres des plages où son vieux village se dresse fièrement tel une crèche provençale. 

    Le vieux village perché sur une colline face à la mer : 

    C'est le vrai village de Provence, typique et authentique avec ses vieilles maisons aux tuiles roses et ocres, posées en amphithéâtre face à la Méditerranée, les remparts et ruines de château, ses ruelles fleuries qui serpentent dans un labyrinthe de murs de pierre recouverts d'une végétation luxuriante. 

    Vous aurez une vue panoramique sur la plaine qui s'étire jusqu'au littoral méditerranéen et fait face aux Iles d'Or : Porquerolles et l'Ile du Levant 

     

     Charmante chapelle du XVIe siècle agrémentée de vitraux contemporains, conçus et peints par Georges H. Pescadère et réalisés par le maître-verrier Jean-Baptiste Chartier, placés lors de la restauration de l'édifice en 1989. A remarquer, dans le cimetière, l'imposant monument funéraire élevé en 1924 en hommage au peintre-céramiste et graveur Jean-Charles Cazin.

    ************************

    A suivre 

    Bormes les mimosas


    16 commentaires
  • Zen attitude ( programmé )

     

    un gabian au bord de la piscine 

    Me voici rentrée chez moi , depuis samedi cet article est encore programmé 

    je vais trier mes photos pour mes prochains articles et passer vous rendre visite  

    Zen attitude ( programmé )

     

     L’esprit est difficile à maîtriser et instable. Il court où il veut. Il est bon de le dominer. L’esprit dompté assure le bonheur .

    "Bouddha"

     Des passions qui entraînent les êtres, seul se libère l’homme qui se maîtrise . "Goethe"

    Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde .

    "Bouddha"

     L’homme maître de soi n’aura point d’autres maîtres .

    "Lao Tseu"

     Sois heureux un instant, cet instant c’est ta vie .

    "Khayyam"

     Souvenez-vous que ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance .

    "Dalaï Lama"

     Le moment présent a un avantage sur tous les autres: il nous appartient .

    "Charles Caleb Colton"

     Lorsqu’une porte du bonheur se ferme, une autre s’ouvre ; mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu’on ne voit pas celle qui vient de s’ouvrir à nous . "Helen Keller"

     Le bonheur, c’est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles .

    "Gandhi"

    Le bien-être

     


    15 commentaires
  •  

    Dans le parc …

    Dans le parc aux lointains voilés de brume, sous
    Les grands arbres d’où tombe avec un bruit très doux
    L’adieu des feuilles d’or parmi la solitude,
    Sous le ciel pâlissant comme de lassitude,
    Nous irons, si tu veux, jusqu’au soir, à pas lents,
    Bercer l’été qui meurt dans nos coeurs indolents.
    Nous marcherons parmi les muettes allées ;
    Et cet amer parfum qu’ont les herbes foulées,
    Et ce silence, et ce grand charme langoureux
    Que verse en nous l’automne exquis et douloureux
    Et qui sort des jardins, des bois, des eaux, des arbres
    Et des parterres nus où grelottent les marbres,
    Baignera doucement notre âme tout un jour,
    Comme un mouchoir ancien qui sent encor l’amour.

    "Albert Samain, "


    8 commentaires
  •  L'orbe d'or

    L'orbe d'or du soleil tombé des cieux sans bornes

    S'enfonce avec lenteur dans l'immobile mer, 

    Et pour suprême adieu baigne d'un rose éclair 

    Le givre qui pétille à la cime des mornes.

     

    En un mélancolique et languissant soupir, 

    Le vent des hauts, le long des ravins emplis d'ombres, 

    Agite doucement les tamariniers sombres 

    Où les oiseaux siffleurs viennent de s'assoupir.

     

    Parmi les caféiers et les cannes mûries, 

    Les effluves du sol, comme d'un encensoir, 

    S'exhalent en mêlant dans le souffle du soir 

    A l'arome des bois l'odeur des sucreries.

     

    Une étoile jaillit du bleu noir de la nuit, 

    Toute vive, et palpite en sa blancheur de perle ; 

    Puis la mer des soleils et des mondes déferle 

    Et flambe sur les flots que sa gloire éblouit.

     

    Et l'âme, qui contemple, et soi-même s'oublie 

    Dans la splendide paix du silence divin, 

    Sans regrets ni désirs, sachant que tout est vain, 

    En un rêve éternel s'abîme ensevelie.

    "Charles-Marie Leconte"

    (1818-1894)

    L'or du soleil


    11 commentaires
  • Quelques photos de la rade de Toulon

    Le Tonnere et une partie du port 

    Quelques photos de la rade de Toulon

    La pointe de St Mandrier 

    Quelques photos de la rade de Toulon

     

    l'entree du port de la Rade de Toulon

     

    ✈️⚓


    12 commentaires