•  

    Enfant, je savais donner ; j'ai oublié cette grâce 

    depuis que je suis devenu civilisé. 

    J'avais un mode de vie naturel 

    alors qu'aujourd'hui, il est artificiel. 

    Tout joli caillou avait une valeur à mes yeux ; 

    chaque arbre qui poussait était un objet de respect. 

    Maintenant, je m'incline avec l'homme blanc 

    devant un paysage peint dont on estime 

    la valeur en dollars. 

     (Orjiyesa, écrivain indien contemporain) 

     enfant des pays lointains


    16 commentaires
  •  

     Les larmes sont l'expression de la tendresse, elles sont à l'amour ce que les pluies d'été sont aux fleurs : elles le nourrissent et le raniment. 

    Citation de Philippe-Auguste de Sainte-Foy ;

    ( Mes loisirs, ou pensées diverses 1755)

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

     Le sentiment s'alimente surtout de souvenirs, et la tendresse est proportionnelle au nombre des points par lesquels deux âmes n'en font qu'une, et confondent leur vie passée et présente. Plus il y a de points froids, moins il y a d'union. 

    Citation de Henri-Frédéric Amiel ; (Journal intime, le 10 novembre 1852)

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

     Un baiser de tendresse est tout un discours condensé en un seul souffle. 

    Citation de Henri-Frédéric Amiel ( Journal intime, le 25 juin 1865)

    La tendresse


    15 commentaires
  •  

    Un oiseau chante

    Un oiseau chante ne sais où

    C’est je crois ton âme qui veille

    Parmi tous les soldats d’un sou

    Et l’oiseau charme mon oreille

     

    Écoute il chante tendrement

    Je ne sais pas sur quelle branche

    Et partout il va me charmant

    Nuit et jour semaine et dimanche

     

    Mais que dire de cet oiseau

    Que dire des métamorphoses

    De l’âme en chant dans l’arbrisseau

    Du cœur en ciel du ciel en roses

     

    L’oiseau des soldats c’est l’amour

    Et mon amour c’est une fille

    La rose est moins parfaite et pour

    Moi seul l’oiseau bleu s’égosille

     

    Oiseau bleu comme le cœur bleu

    De mon amour au cœur céleste

    Ton chant si doux répète-le

    À la mitrailleuse funeste

     

    Qui claque à l’horizon et puis

    Sont-ce les astres que l’on sème

    Ainsi vont les jours et les nuits

    Amour bleu comme est le cœur même

    "Guillaume Apollinaire"

    Un oiseau chante


    14 commentaires
  •  Promenade au "lac Kir" il y a 2 ans jour pour jour

    Promenade au "lac Kir" il y a 2 ans jour pour jour

    Promenade au "lac Kir" il y a 2 ans jour pour jour

    Promenade au "lac Kir" il y a 2 ans jour pour jour

    Promenade au "lac Kir" il y a 2 ans jour pour jour

    Promenade au "lac Kir" il y a 2 ans jour pour jour

    Promenade au "lac Kir" il y a 2 ans jour pour jour

    Promenade au "lac Kir" il y a 2 ans jour pour jour

    Promenade au "lac Kir" il y a 2 ans jour pour jour

    Promenade au "lac Kir" il y a 2 ans jour pour jour

    Promenade au "lac Kir" il y a 2 ans jour pour jour

    Promenade au "lac Kir" il y a 2 ans jour pour jour

    Promenade au "lac Kir" il y a 2 ans jour pour jour

    En repartant vers ,chez moi on surplombe le lac !

    Je n'y suis pas encore allée cette année mais la végétation est très en retard partout ! aussi il ne doit pas être aussi beau ! 

    **********************

    Le lac Kir est un lac artificiel situé à l'entrée ouest de Dijon, . Traversé d'ouest en est par les eaux de l'Ouche, il constitue le seul plan d'eau de l'agglomération. Inauguré en 1964, il porte depuis 1965 le nom de son créateur Félix Kir. Il constitue aujourd'hui un espace de loisirs de l'agglomération dijonnaise. Il propose de nombreuses activités liées au plan d'eau ou à ses abords boisés, qui sont sillonnés de chemins de randonnées et de pistes cyclables. Il est en outre régulièrement le lieu d'organisation d’événements,  l'opération Dijon Plage.

    Le chanoine Félix Kir, maire de Dijon de 1945 à 1968 et amateur de loisirs nautiques depuis sa jeunesse, pressent un futur attrait populaire pour les activités nautiques et par là même, la nécessité d'un plan d'eau de grande envergure pour la commune, qui en est dépourvue. Il initie donc un projet de création de lac artificiel. Toujours d'après le chanoine, ce futur lac doit nécessairement se situer sur l'Ouche, aux portes de Dijon. En effet, outre l'intérêt de l'exploitation du plan d'eau en lui-même, Félix Kir y voit un moyen de réguler le cours de l'Ouche, évitant ainsi les crues dont elle est coutumière.

    La municipalité de Dijon acquiert donc les terrains concernés à partir de 1952. Les débats municipaux autour du projet sont nombreux, et malgré l'implication du chanoine, il faut attendre une dizaine d'années pour que les choses évoluent. Les premiers travaux de réalisation du lac sont finalement entrepris au début des années 1960, pour aboutir à l'inauguration du lac en 1964. Le conseil municipal de Dijon baptise le plan d'eau l'année suivante, en 1965, « Lac du chanoine Kir », en hommage à son créateur et maire.

    Quelques années après la mort du chanoine Kir, survenue en 1968 alors qu'il était toujours maire de Dijon, le conseil municipal fait ériger sur la rive droite du lac, un monument à la mémoire de Félix Kir. Il est inauguré le 24 janvier 1976 par Robert Poujade, le maire de l'époque.

    Promenade au "lac Kir" il y a 2 ans jour pour jour

     

    ********************* 

    Promenade au "lac Kir" il y a 2 ans jour pour jour


    13 commentaires
  •  

    À la première Pâque il fleurit des lilas

    La terre est toute verte oublieuse d'hiver

    Tout le ciel est dans l'herbe et se voit à l'envers

    À la première Pâque

     

    À  la Pâque d'été j'ai perdu mon latin

    Il fait si bon dormir dans l'abri d'or des meules

    Quand le jour brûle bien la paille des éteules

    À la Pâque d'été

     

    À la Pâque d'hiver il soufflait un grand vent

    Ouvrez ouvrez la porte à ces enfants de glace

    Mais les feux sont éteints où vous prendriez place

    À la Pâque d'hiver.

     

    Trois Pâques ont passé revient le Nouvel An

    C'est à chacun son tour cueillir les perce-neige

    L'orgue tourne aux chevaux la chanson du manège

    Trois Pâques ont passé

     

    Revient le Nouvel An qui porte un tablier

    Comme un grand champ semé de neuves violettes

    Et la feuille verdit sur la forêt squelette

    Revient le Nouvel An.

     

    Saisons de mon pays variables saisons

    Qu'est-ce que cela fait si ce n'est plus moi-même

    Qui sur les murs écris le nom de ce que j'aime

    Saisons de mon pays

    Saisons belles saisons.

    "Louis Aragon  ( 1897 - 1982 )"

    Bonnes fêtes de Pâques à toutes et à tous

     

     


    14 commentaires
  • Je ne pense pas à avoir à rajouter quelque chose

    mais à méditer sur ces mots ! 

     Les sept merveilles du monde  !!


    15 commentaires
  •  La lune blanche

    Luit dans les bois;

    De chaque branche

    Part une voix

    Sous la ramée...

     O bien aimée.

     L'étang reflète

    Profond miroir,

    La silhouette

    Du saule noir

    Où le vent pleure...

    Rêvons, c'est l'heure

    Un vaste et tendre

    Apaisement

    Semble descendre

    Du firmament

    Que l'astre irise...

    C'est l'heure exquise.

     "Paul Verlaine"

    Reflet de lune !!


    20 commentaires
  •  Une des entrées du village Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    Châteauneuf : le village

    vue sur la vallée de l'Auxois

    Classé l'un des 157 "Plus Beaux Villages de France", Châteauneuf veille sur ses lavoirs, ses fontaines, ses maisons classées, ses jardins ... Les monts du Morvan se dessinent au loin et la plaine de l'Auxois se déroule au rythme du canal de Bourgogne qui s'étire au pied de notre beau village perché à presque 500m d'altitude.

    LE VILLAGE MÉDIÉVAL

    Au XIVème au XVIIème siècle, de riches marchands bourguignons ont construit à Châteauneuf-en-Auxois des demeures bien conservées. La cité autrefois prospère laisse deviner son histoire. Soyez curieux et attentif ! Au détour des ruelles étroites, des frontons et tourelles d'escaliers s'offrent à votre regard.

    **************************

    Châteauneuf : le village

     

     

     

     


    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires