• Coquelicots

     Bon vous l'aurez compris effectivement je déménage ! oh! pas très loin à 7 km d'où je suis actuellement, voila déjà 10 jours que j’emballe, je trie , je cours d'un magasin à l'autre , tout en continuant à venir vous voir ! mais là je dois arrêter, la semaine prochaine mes enfants vont commencer à installer mon nouveau logement, qui sera opérationnel le 6 juillet.

    De ce fait pendant 15 jours je ne passerai pas sur vos blogs, (tout d'abord parce que je vais surement ne pas avoir internet tout de suite ) mon blog est   programmé 3 fois par semaine, jusqu'au 15 juillet , je vous le laisse si le coeur vous en dis ce sera avec plaisir que je pourrais vous lire le soir sur mon smartphone, j'essayerai par son intermédiaire de vous donner des nouvelles .

    A bientôt  à toutes et à tous , je ne vous oublie pas ,

    mais une nouvelle page s'ouvre !

    Toutes mes amitiés sincères 

    Hélène

    Coquelicots

     Je suis cuite !!

     ***************************

     Coquelicots

     Les coquelicots sont revenus

    Au bord des routes, sur les talus

    Ivres dans la lumière d’avril

    Ecarlates, doux et fragiles

    Ils sèment leurs pétales de carmin

    Toujours plus loin sur nos chemins

     

    Je me souviens des étés d’or

    De l’espoir et de nos joies encore

     

    Sais-tu que d’autres lendemains

    Viendront fleurir dans nos jardins ?

    Les rouges coquelicots d’avril

    Triomphent sous le ciel tranquille

    Nos rêves ne se sont pas perdus

    Les coquelicots sont revenus.

    "Isabelle SEBIRE"

    Coquelicots


    13 commentaires
  •  Elle est gaie et pensive ; elle nous fait songer 

    À tout ce qui reluit malgré de sombres voiles, 

    Aux bois pleins de rayons, aux nuits pleines d'étoiles. 

    L'esprit en la voyant s'en va je ne sais où. 

    Elle a tout ce qui peut rendre un pauvre homme fou. 

    Tantôt c'est un enfant, tantôt c'est une reine. 

    Hélas ! quelle beauté radieuse et sereine ! 

    Elle a de fiers dédains, de charmantes faveurs, 

    Un regard doux et bleu sous de longs cils rêveurs, 

    L'innocence, et l'amour qui sans tristesse encore 

    Flotte empreint sur son front comme une vague aurore, 

    Et puis je ne sais quoi de calme et de vainqueur ! 

    Et le ciel dans ses yeux met l'enfer dans mon coeur !

    "Victor Hugo".

    Pensive ..................

     ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    Le samedi 22 juin :jour du Méchoui

    Pensive ..................

    Un régal! des jambons à la broche 

    Pensive ..................

    Ma descendance !!

    Pensive ..................

    Appoline et Allyssia, mes deux poupées

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥


    17 commentaires
  •  

     Couvert de tuiles vernissées, la porterie 

     vieille porte fortifiée des XIV-XVe à l'entrée nord de la ville. 

    Collégiale St Jean et Château 

    Fontaine, sur la place de la mairie surmontée de la statue de Diane

    à 1 km du centre église St Germain 

    La roche qui pleure !!

    *******************

    Très joli village médiéval, Grancey-le-Château-Neuvelle est situé à 39 km au Nord-Ouest de Dijon. Sur son éperon rocheux, il entoure son château classé Monument historique.

    Une magnifique allée de tilleuls nous amène à une porte fortifiée du XIIIè siècle.

    Au XIIe, détruit au XVe quand il tombe aux mains des Bourguignons, reconstruit au XVIe, le château finit par donner son nom au village. Grancey était une importante place forte Bourguignonne au Moyen Âge, source de conflits réguliers entre le Royaume de France et le Duché de Bourgogne. Des premières constructions ne subsistent que de belles caves, l'édifice actuel datant du XVIIIe. Certains le surnomment fièrement "le petit Versailles de Bourgogne". Elégant mais un peu sévère, fait de pierres blanches, il domine les environs de sa terrasse. Une partie des anciennes fortifications du XIe a cependant résisté aux années et domine de façon imposante la vallée. 

    Couvert de tuiles vernissées, la porterie précédée d'une majestueuse allée de tilleuls, garde encore un pont-levis pouvant toujours se relever. À côté du château, la collégiale Saint-Jean-l'Evangéliste XIII-XIVe, fut agrandie deux siècles plus tard au XVe, puis restaurée au XIXe. Son porche néo-gothique remonte à cette époque. Elle présente toujours des peintures murales. Si la vue du château depuis l'est en impose avec la ligne de remparts supportant l'édifice, celle depuis l'ouest étonne, donnant l'impression que la construction est implantée sur la terrasse d'un premier bâtiment de forme voisine. 

    Les rues de la ville "haute" qui parfois se glissent sous les maisons anciennes, nous font découvrir aussi de belles croix parfois cannelées et demeures de maîtres des XVIII-XIXe. Dressée au centre de la cité, l'imposante mairie-école accueillait les halles. Cloche et horloge dominent la façade. Une belle fontaine trône en face, sur la place, au fond de laquelle se situe la maison natale d’Adèle Garnier, fondatrice de la Congrégation des Bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre. Étonnement situé sur les hauteurs, le lavoir XIXe accueille, chose rares, des latrines. On découvre encore, l'ombrage d'un magnifique tilleul dit de Sully et, portant une Vierge, une vieille porte fortifiée des XIV-XVe à l'entrée nord de la ville. 

    Au sud-est, à près d'un kilomètre, l'église romane XIIIe Saint-Germain fut édifiée avec un chœur à chevet droit et une voûte en carène de bateau renversée veille sur le cimetière. Elle pourrait être une des plus vieilles églises du département et remonter du début du Xe. 

    Grancey le château Neuvelle

     


    14 commentaires
  •  Joyeuse fête de la musique à toutes et à tous

    La musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à nos pensées

    "Platon"

    Joyeuse fête de la musique à toutes et à tous

    *L'amour de la musique mène toujours à la musique de l'amour .....

    "Jacques Prévert"

    Joyeuse fête de la musique à toutes et à tous

    La musique est la vapeur de l'art. Elle est à la poésie ce que la rêverie est à la pensée, ce que le le fluide est au liquide, ce que l'océan des nuées est à l'océan des ondes .

    "Victor Hugo" 

    Joyeuse fête de la musique à toutes et à tous


    10 commentaires
  • Amies de cœur.

    "Recueil : Main dans la main" 

    Sans appuis, sans parents, et seuls en ce monde, 

    Unissons nos forces, nos cœurs et nos destins ; 

    Tissons, toi et moi unis, d'authentiques liens : 

    Bâtissons à deux une relation réelle et profonde.

     

    Par la confiance, la franchise et la loyauté, 

    Que cette fraternité nous soutienne et nous lie ; 

    Une amie doit pour son amie la secourir dans la vie : 

    Que nos deux âmes nouées puissent s'entraider.

     

    Nous, main dans la main, bravons nos lendemains, 

    Et pour rendre plus doux nos malheurs communs, 

    De deux âmes meurtries, qu'Amitié n'en fasse qu'une.

     

    Sans être sœurs de sang, devenons sœurs  de cœurs, 

    Partageons nos joies et soucis, et nos pires douleurs : 

    Et que ces instants partagés, deviennent notre fortune.

    "Maxalexis"

    Amies de cœur.

     


    14 commentaires
  •  Fontaines Française (photos prisent sur le net)

    Fontaines Française (photos prisent sur le net)

    Fontaines Française (photos prisent sur le net)

    Fontaines Française (photos prisent sur le net)

    Fontaines Française (photos prisent sur le net)

    Fontaines Française (photos prisent sur le net)

    L'Orangerie 

    Fontaines Française (photos prisent sur le net)

     Fontaines Henry IV

    Fontaines Française (photos prisent sur le net)

    en 1904

    Fontaines Française (photos prisent sur le net)

    Fontaine au milieu du village avec statue d'Henry IV au sommet 

    Fontaines Française (photos prisent sur le net)

    Fontaines Française (photos prisent sur le net)

    le lavoir 

    Fontaines Française (photos prisent sur le net)

    Fontaines Française (photos prisent sur le net)

    L'église Saint Sulpice 

    *****************

    Fontaine-Française est  située dans le département de la Côte-d'Or

    En 1307 Fontaine est devenue une enclave royale en terre bourguignonne.

    Plus tard a été ajouté le nom de « Française » rappelant qu'elle faisait partie de la couronne de France, alors que les frontières avec la Franche-Conté sous domination espagnole étaient proches.

    On ne peut évoquer Fontaine-Française sans l'associer à la bataille qui a eu lieu ici le 5 juin 1595 entre les troupes de la ligue comptant une armée forte de 12.000 hommes se dirigeant vers Dijon et le Roi Henri IV, accouru de Troyes avec seulement 3.000 hommes. 

    Henri IV repoussa les Espagnols en 1595, et libéra la Bourgogne de leur tutelle.

    On a bien sur rendu hommage à Henri IV en construisant un monument commémoratif de cette victoire ( à 800 mètres à l'est)

    et au centre du village, place Henri IV ; Une agréable fontaine trône au centre de l'espace, elle supporte un buste du roi, ce sont d'élégants poissons en bronze qui diffusent l'eau dans une vasque ronde.

    Guerre de Trente ans[

    Au cours de la guerre de Dix Ans, épisode comtois de la Guerre de Trente Ans, Fontaine fut, comme la plupart des localités de la région, dévasté par le passage, fin octobre 1636, de l'armée de Gallas et du duc Charles de Lorraine. puis de nouveau, en 1638 et 1643, par les Comtois. 

    Le château 

    Classé parmi les plus beaux châteaux de la région, il incarne la perfection classique des grandes demeures françaises du Siècle des Lumières. Du vaste parc architecturé de tilleuls taillés en portiques au corps de logis de style Louis XV avec mobilier et décoration d'époque, il offre une remarquable unité de style. Dans les salons d'apparat, la salle des gardes et les appartements flotte le souvenir de ses belles châtelaines, Honorine de Grimaldi, princesse de Monaco et Madame de Saint Julien qui tenait un salon littéraire brillant fréquenté par Voltaire et madame de Staël.

    Fontaines Française (photos prisent sur le net)

     

     


    15 commentaires
  •  

    Pour mon père

    Mon père aimé, mon père à moi,

    Toi qui me fais bondir

    Sur tes genoux

    Comme un chamois,

    Que pourrais-je te dire

    Que tu ne sais déjà ?

    Il fait si doux

    Quand ton sourire

    Éclaire tout

    sous notre toit !

    Je me sens fort, je me sens roi,

    Quand je marche à côté de toi.

    "Maurice Carême"

    Fête des Pères


    8 commentaires
  •  Moulin des amours

    Tu tournes tes ailes

    Au ciel des beaux jours

    Moulin des amours

    Mon cœur a dansé

    Sur tes ritournelles

    Sans même y penser

    Mon cœur a dansé

    Ah, mon Dieu, qu'ils étaient jolis

    Ces yeux qui valsaient dans les miens

    On s'aimait presqu'à la folie

    Et cet amour te plaisait bien

    Des mots de bonheur

    Chantaient sur tes ailes

    Des mots de bonheur

    Simples comme nos cœurs

    Dis-moi chéri, dis-moi que tu m' aimes

    Dis-moi chéri que c'est pour la vie

    Comme on a dansé

    Sur tes ritournelles

    Tous deux enlacés

    Comme on a dansé!

    Que de fois l'on a répété

    Ces mots

    Moulin des amours.................


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires