• Basilique de Notre Dame de la Garde (suite et fin)

    Construite selon la volonté d’un ermite venu s’installer sur la colline, Notre-Dame de la Garde a fêté son huit centième anniversaire en 2014. La « Bonne Mère » chère au cœur de tous les marseillais », gardienne et protectrice de la cité, a été remerciée tout au long de l’histoire par d’innombrables ex-voto et est aujourd’hui devenue une basilique visitée par plus de deux millions de personnes par an

     Par sa position stratégique à 161 mètres d’altitude au-dessus de l’antique cité phocéenne,  la colline de la « Garde » est exploitée dès le Xe siècle. L’arrivée des navires dans la rade est ainsi surveillée et signalée par un système de pavillons et de feux nocturnes.

     En 1214, un prêtre marseillais  Maître Pierre ( 1256), y mène une vie d’ermite et obtient l’autorisation de l’abbé de Saint-Victor d’y bâtir une chapelle dédiée à la Vierge (Notre-Dame de la Garde) Quatre ans plus tard, la chapelle est achevée, comme l’atteste une mention du pape  En 1256, Notre-Dame de la Garde devient un prieuré dont le supérieur est l’un des prieurs claustraux de Saint-Victor. Peu à peu, les premiers marins viennent demander à la Vierge de les protéger en mer.

    En 1302, Charles II d’Anjou ordonne que les signaux alertant de la présence de bateaux ennemis soient lancés depuis la colline de Notre-Dame de la Garde. La vocation militaire de l’endroit est née.

     Au XVe siècle  quelques aménagements. Néanmoins, la chapelle reste modeste, contenant au plus une soixantaine de personnes. Après le succès français de Marignan, François Ier, sa mère Louise de Savoie, et son épouse la reine Claude, viennent remercier Notre-Dame de la Garde en janvier 1516. Dès lors, les rois de France successifs prêtent une attention privilégiée à ce sanctuaire. Louis XIII viendra s’y recueillir en 1622, son fils Louis XIV (1638-1715), y fera transporter une belle statue en argent de la Vierge, avant que ses deux petits-fils, les ducs de Bourgogne et de Berry, viennent à leur tour au tout début du XVIIIe siècle.

    En 1525 François Ier décide de doter la ville de deux forts militaires pour assurer sa défense : le château d’If, achevé en 1531  et un second fort qui est construit sur la colline de la Garde, englobant alors la petite chapelle. Aujourd’hui, il ne reste que l’éperon royal à l’ouest de l’actuelle basilique.

    Et au début du XVIIIe siècle, la peste mène à son tour les pèlerins à fréquenter le sanctuaire. Nombreux sont les fidèles provençaux qui viennent remercier Marie de les avoir préservés. 

    À la fin du XVIIIe siècle, se succèdent des évènements peu réjouissants pour Notre-Dame de la Garde. Le 30 avril 1790, le fort est envahi par les troupes révolutionnaires et trois ans plus tard, tous les édifices religieux français sont désaffectés. C’est la fin du culte. Notre-Dame de la Garde est transformée temporairement en prison, où Philippe et ses deux fils seront détenus. Le 10 avril 1795, les objets du sanctuaire sont vendus par lots.

    La chapelle, devenue bien national, est alors louée par Joseph-Elie Escaramagne, ancien marin et dévot à la Vierge. 

    Le XIXe siècle est une ère de renouveau pour le site, qui verra notamment la procession organisée le jour de la Fête-Dieu ressusciter en 1814.

    En 1833, on construit une seconde nef (250 m2 au total) bénie par Mgr Fortuné de Mazenod. Et dans les années 1840, on érige un nouveau clocher, permettant d’accueillir un bourdon de plus de huit tonnes baptisé « Marie-Joséphine ». On est contraint de le placer sur un chariot tiré par seize puis par vingt-six chevaux ! Les fidèles entendent ses premières notes le 8 décembre suivant, jour de l’Immaculée Conception.

    De 1850 à 1852, agrandissement  du sanctuaire. La première pierre est posée le 11 septembre 1853, mais les travaux sont longs et coûteux. En septembre 1860, Napoléon III et l’impératrice Eugénie se rendent sur place. Le nouveau sanctuaire est consacré le 4 juin 1864 par le cardinal Villecourt, entouré de 43 évêques.

    À la fin des années 1860, on pose sur le clocher un piédestal servant à accueillir la future statue monumentale de Marie, financée par la ville de Marseille Cette statue est réalisée en cuivre par l’entreprise parisienne  Haute de 11,20 mètres (23,70 mètres avec son piédestal), lourde de près de dix tonnes, elle est assemblée en quatre tronçons et un escalier intérieur permet d’atteindre son sommet. Le 24 septembre 1870, en pleine guerre franco-prussienne, cette Vierge à l’Enfant recouverte de 500 grammes d’or est bénie. Livrée aux intempéries et au sel marin, elle est redorée tous les 25 ans.

    En 1874, Henri-Antoine Révoil prend en charge la décoration intérieure, faite notamment de mosaïques, d’un autel majeur et de stalles en noyer installées dans le chœur. Ces mosaïques constituent un ensemble exceptionnel par la complexité de ses décors réalisés par des architectes ou des peintres de renom et par la qualité des tesselles. Les sols sont revêtus d’environ 380 m2 de mosaïques romaines au dessin géométrique.

    En 1892, on achève le funiculaire, dit « l’ascenseur », facilitant l’accès à la basilique ; mais son exploitation cessera en 1967 par manque de rentabilité. Vingt millions de passagers l’ont emprunté.

    Notre-Dame de la Garde ne tire pas son origine d’une apparition de la Vierge, mais elle témoigne de l’amour permanent des fidèles pour la Mère de Dieu. Libéré des occupants nazis le 25 août 1944, le lieu fait l’objet de travaux de réfection après la Libération mais c’est dans les années 2000 que la basilique retrouve son éclat extraordinaire.

    Le 11 juillet 2013, est inauguré le Musée du site retraçant l’histoire du sanctuaire qui, cette année-là (année où Marseille était capitale européenne de la Culture), a reçu plus de deux millions et demi de visiteurs. C’est le monument le plus visité de la ville, dont elle est devenue le symbole.

     En 2014, Marseille a célébré le huitième centenaire de la construction de la chapelle dédiée à Marie par Maître Pierre en 1214.

    *************************

    J'ai fait qu' un résumé sinon il m'aurait fallut deux pages qui je trouve est déjà bien long !aurez vous la patience de la lire ......pas certaine .......

    ***************************

    Basilique de Notre Dame de la Garde (suite et fin)

     

     

     

     

     

     

    « Notre dame de la garde dite "La bonne Mère "Promenade au bord de mer »

  • Commentaires

    20
    Mardi 22 Janvier à 20:47

    bonsoir ma belle ,jamais été à marseille ,  la neige est de retour , obligée de sortir pour aller chez l'ophtalmo ,bonne soirée , bisous

    19
    Mardi 22 Janvier à 20:03

    Bonsoir ma douce Hélène

    Un petit coucou pour te souhaiter une bonne et belle soirée

    Ici journée ensoleillée mais de plus en plus froide

    J'espère que tu as passé une bonne journée ?

    Gros bisous  mon amie

    Janine

    18
    Mardi 22 Janvier à 15:07

    Ah ! Cette bonne Mère de Notre Dame de La Garde dans cette belle ville de Marseille où j'ai tant de souvenirs ! En Septembre 1949, lorsqu'on a quitté la Tunisie pour rejoindre le Maine et Loire à Martigné-Briand où mon père avait été muté, mon père avait acheté un Side-Car avec une moto allemande et le Car italien… nous avions débarqué au Port de Marseille, et la première chose qu'avait fait mon père, c'était de monter à Notre-Dame de La Garde… pour voir de haut Marseille ! puis nous avons filé, moi derrière lui, sur la moto, et ma belle-mère dans la Car avec mon petit frère… et, nous somme montés jusqu'à Paris pour voir la Tour Eiffel… passés la nuit chez une sœur de mon père, puis, on est redescendu en Anjou, où j'ai vécu 6 ans, avant de retourner en Algérie, auprès de chez ma mère jusqu'en Juin 1962… Déjà, tout jeune, je connaissais l'Aventure ! Puis il y a eu plusieurs vacances à Marseille chez des cousins, à l'Estaque, puis, mon meilleur ami d'enfance installé près du Port… le baptême de notre aînée à Notre-Dame de La Garde… puis, mon départ sur le Chemin d'Arles en Mai 2004 ! Que de souvenirs ! 

    La vierge dorée de Notre-Dame de La Garde, ressemble beaucoup à celle de Velars-sur-Ouche en Côte D'or, tu ne trouves-pas Hélène ? Formidable ton article !

    Bonne semaine, en restant bien au chaud et en évitant de sortir tôt demain matin… à moins d'avoir un rendez-vous très important… 10 à 15 cm de neige sont prévus cette nuit !

    Gilbert

    17
    Mardi 22 Janvier à 11:40

    Bonjour ma douce Hélène

    je suis en retard ce matin car je suis allée faire mes courses très tôt il y avait du monde en caisse et dans les rayons aussi et comme demain la neige est prévu j'ai préférer les faire aujourd'hui ce matin moins 2° mais pas de neige il est 11 h 30 et le soleil est la haut dans le ciel il brille mais ne réchauffe pas du tout tu sais lorsque qu'il y a de la neige les communs aussi ne déneige pas les trottoirs c'est à nous de le faire car si il y a quelqu'un qui tombe nous sommes responsable lorsque c'est devant nos portails. maintenant est-ce vrai je ne sais pas je l'ai toujours fait quand au route ce n'est pas toujours fait très tôt je vais te souhaiter une douce journée et dépose de doux bisous avec toute mon amitié

    Marlène

    16
    Mardi 22 Janvier à 11:35

    Bonjour ma chère amie Hélène, cette bonne mère est majestueuse je l'ai visitée l'année dernière et je ne pensais pas que c'était aussi beau, merci de toutes tes explications. En ce qui concerne les bains chauds de Budapest, sache que dehors en hiver il fait des moins 10° mais que les gens se baignent quand mêmes, car dans l'eau il fait aux environs de 38° et quand ils sortent de l'eau ils n'ont pas l'air d'avoir froid. Mais cela ne m'a pas trop tenté quand même !!!! Je suis malheureusement remontée dans le nord, et aujourd'hui, il neige tout est blanc. Dans mon sud c'était le printemps, soleil, mimosa en fleurs, douceur de vivre et me voilà revenue dans un hiver rigoureux avec des températures autour de zéro !!!! Berk berk berk !!!! Je t'écris au coin du feu de ma cheminée et je te fais de gros bisous tout en souhaitant une bonne journée à ne pas mettre e nez dehors.

                              Image associée

     

    15
    Mardi 22 Janvier à 10:53

    La création du jour

    Bonjour Hélène, 

    j'ai de la chance pas de neige chez nous et une température de 3°...

    Hier, comme il faisait beau, j'ai été faire un petit tour dans les bois à côté de chez nous..

    Bonne journée au chaud, gros bisous

    14
    Mardi 22 Janvier à 09:42

    Bonjour Hélène.
    Il neige de partout, sauf chez nous, mais par contre il fait froid ce matin, un petit -14°.
    Hier, nous avons passé le Col du Lautaret en voiture et c'est bien la première fois que je le vois si peu enneigé à cette période de l'année, mais je crois qu'on ne perd rien pour attendre.

    Je te souhaite un bon Mardi.
    Bisous de nous deux.

    13
    Mardi 22 Janvier à 09:24

    Notre Dame de la Garde est superbe, je t'en ai fait un petit montage qui te rappellera de bons souvenirs, comme à moi. De style romano-byzantin, elle éblouit par son histoire, par tout ce qu'elle nous transmet, et par son impressionnante statue de la vierge et l'enfant Jésus. On ressent beaucoup d'émotion devant tous ces ex-voto offerts à la Bonne Mère, pour la remercier d'avoir accordé sa grâce. Passe une belle journée. Bisous.

     

    Marseille2

    12
    Lundi 21 Janvier à 19:59

    Bonsoir ma douce Hélène

    Merci pour ce beau récit très intéressant! j'espère que tu vas bien ?

    Ici il a fait du soleil mais avec des températures négatives avec toujours

    cette bise bien désagréable.

    Je te souhaite une bonne et douce soirée et je t'envoie avec toute mon amitié

    de gros bisous

    ton amie  Janine

    11
    Lundi 21 Janvier à 17:15

    BONJOUR HÉLÈNE

    Je ne suis pas resté longtemps  a Marseille !mais on avais pris le temps de visite la bonne mère ,tes photos me font un beau et bon rappel de souvenirs 

    merci du partage

    passe une bonne semaine bisous

    toujours pas de neige grrr

    10
    Lundi 21 Janvier à 15:39

    ...merci d'avoir pris le temps de nous écrire toutes ces explications.

    J'ai très envie d'aller sur place, sans doute pourrais-je le faire un jour...

    La neige, nous 'attendons toujours, elle se rapproche...

    Bises du jour

    Mireille du sablon

    9
    Mistigris34
    Lundi 21 Janvier à 15:30

    coucou, ah si ! j'ai lu tout ! je me souviens d'y être allée dans les années 75/76 je crois, (déplacement du mari là-bas) on avait la caravane à Ste Marthe dans une  annexe d'un château qui je crois a été détruit après pour faire une rocade .... mais c'est un endroit superbe même si c'est dur de grimper toutes ces marches ,

    belle soirée à toi, bisous, MIAOU !!!!

    8
    Lundi 21 Janvier à 13:28

    bonjour Hélène

    c'est difficile parfois de résumer...tant de détails qui ont leur importance.

    samedi on a eu de la chance de côtoyer des dauphins

    bisous

    7
    Lundi 21 Janvier à 11:56

    Bravo pour ce bel article

    Bisous

    6
    Lundi 21 Janvier à 10:22

    oui c'est beaucoup mieux lorsque je vais à la ligne je vois le bout de la page pas de soucis merci d'avoir rectifié ci tu regarde bien les miens il n' y a pas de curseur dessous alors qu'à toi oui mais pas grave c'est déjà beaucoup mieux de suis désolée d'être la seule bisous Hélène

    5
    Lundi 21 Janvier à 10:05

    Bonjour Hélène

    Joli diapo sur Notre Dame de la Garde ,lors de mes visites à Marseille c'est un endroit incontournable pour moi je ne visite pas à chaque fois l'intérieur mais j'aime la vue du haut de cette colline ! Coup de froid ce matin -5° ... bonne semaine  bises 

    4
    Lundi 21 Janvier à 09:37

    La création du jour

    Bonjour Hélène,

    belle vidéo de Notre Dame de la Garde, je n'ai pas eu l'occasion de visiter..

    Le soleil brille ce matin, le ciel est bleu, il fait 1°.. J'ai de la chance de ne pas avoir de neige.

    Notre journée d'hier s'est passé à regarder la télé ...

    Bonne journée, gros bisous

    3
    Lundi 21 Janvier à 08:16

    Qu'elle est belle , elle domine la ville ! je ne l'ai jamais visité à l'intérieur, elle est superbe !

    Bon début de semaine Hélène gros bisous 

    2
    Lundi 21 Janvier à 08:15

    Bonjour ma douce Hélène 

    Et bien tu as en dis long sur notre Dame de la Garde, merci pour toutes ces explications, c'est un peu comme la Basilique de Fourvière à Lyon ou elle à été un don de la population à la vierge pou l'avoir épargné de la peste ils l'ont tellement prié. ce sont de belles histoire. J'espère que tu as passé un bon dimanche j'ai vu d'après la météo à la télé que vous avez eux beaucoup de neige vers Dijon, pour nous elle est annoncé pour mercredi en plaine mais je pense qu'une bonne partie du pays sera sous la neige nous verrons bien j'aime beaucoup ce paysage tout blanc mais il est vrai que ce n'est pas pratique lorsqu'il faut sortir. Je vais te souhaiter une douce journée et dépose de doux bisous avec toute mon amitié 

    Marlène

    1
    Lundi 21 Janvier à 07:27

    Bonjour Hélène
    c'est une superbe basilique et j'ai lu son historique,tu as dû passé du temps pour l'écrire
    qu'est-ce que tu as fait ce week-end ?moi je suis restée chez-nous vu le temps qu'il a fait
    encore de la froidure et du brouillard pour aujourd’hui
     je te souhaite une agréable journée ainsi qu’un bon début de semaine
    gros bisous et amitié

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :