• L’enfance

     

    L’enfance

    Qu’ils étaient doux ces jours de mon enfance

    Où toujours gai, sans soucis, sans chagrin,
    je coulai ma douce existence,
    Sans songer au lendemain.
    Que me servait que tant de connaissances
    A mon esprit vinssent donner l’essor,
    On n’a pas besoin des sciences,
    Lorsque l’on vit dans l’âge d’or !
    Mon coeur encore tendre et novice,
    Ne connaissait pas la noirceur,
    De la vie en cueillant les fleurs,
    Je n’en sentais pas les épines,
    Et mes caresses enfantines
    Étaient pures et sans aigreurs.
    Croyais-je, exempt de toute peine
    Que, dans notre vaste univers,
    Tous les maux sortis des enfers,
    Avaient établi leur domaine ?

    Nous sommes loin de l’heureux temps
    Règne de Saturne et de Rhée,
    Où les vertus, les fléaux des méchants,
    Sur la terre étaient adorées,
    Car dans ces heureuses contrées
    Les hommes étaient des enfants.

    Gérard de Nerval, 

    L’enfance

     

     

    « Au petit matin Châteauneuf-en-Auxoix »

  • Commentaires

    17
    Mardi 9 Mai à 03:39
    Bonjour Hélène hélas très peu de bon souvenir de l'enfance Très bonne journée Avec amitiés René de Chine
    16
    Lundi 8 Mai à 21:44

    bonsoir ma belle  ,le tes de l'enfance passe trop vite ,trop mignonne ta créa, j'espère que tu as passé un très bon et long wk-end , maintenant que l'on est retraités , peu importe la longueur des wk-ends, que va faire notre nouveau président ? j'espère qu'il pensera à revaloriser nos retraites , mais ça , j'en doute , triste temps aujourd'hui , et pas grand monde sur la brocante de mon village , bonne soirée , bisous  

    15
    Lundi 8 Mai à 19:56

    Bonsoir Hélène,

    J'aime beaucoup Gérard de Nerval. Mon enfance a été heureuse, ah si je pouvais y retourner juste quelques heures ... Merci Hélène ... Passe une bonne soirée, grosses bises, Véronique

          Image associée

    14
    Lundi 8 Mai à 19:05

    Joli poème de Gérard de Nerval. Il est doux de songer de temps en temps à notre enfance si innocente. J'y pense de plus en plus souvent avec nostalgie.

    Gros bisous pour ta soirée

    13
    Lundi 8 Mai à 17:39

    Bonjour Hélène
    ma petite enfance n'a pas été bien gai ,j'ai subi l'exile de mes parents et la mort de mon oncle décédé en camp de concentration
    en tant que chrétienne j'ai pardonné mais pas oublié
    je pleure encore quand j'entends le chant des partisans
    je pense que la jeunesse actuelle n'ont rien compris au fanatisme
    c’est bien triste les hommes n’ont rien compris
    Le temps a été pluvieux durant ce long week-end  ,pas agréable
    je te souhaite de passer une agréable  fin de journée
    bises et amitié

    12
    Lundi 8 Mai à 15:44

    bonjour Hélène, les hommes ont perdu leur âme d'enfant depuis fort longtemps !! trop de violence qui se banalise hélas.

    Pour ton fils il va falloir  patienter et surtout il risque d'être un peu "aigri" à cause de la douleur, il faudra lui pardonner, déjà nous lorsque nous avons un lumbago ou une crise de sciatique c'est très douloureux alors lui !!!

    belle journée pour nous avec du mistral

    bisous

     

    11
    Lundi 8 Mai à 14:04

    Vas tu mieux aujourd'hui Hélène ? et si ta réponse est "bof"....alors vas vite chercher tes pinceaux ; tu verras, c'est une excellente thérapie.

    Bises pour une belle journée.

    10
    Lundi 8 Mai à 11:59

    un tres beau poeme!!!!je viens te souhaiter un bon lundi du 8 mai!!

    il ne fait pas chaud du tout!!!gros bisous

    9
    Lundi 8 Mai à 11:32

    Oh oui, enfance heureuse et insouciante que j'ai eu le bonheur d'avoir !

    Bisous

    8
    Lundi 8 Mai à 11:01

    bonjour ! superbe et douce création,

                     très beau poème...!

                     disons que mon enfance a été quelque peu chaotique,

                      je n'en ai pas que de bons souvenirs...!

                      bon lundi, grosses bises, daniel!

                               (pour la photo qui t'intrigue, c'est une partie de grue qui permet de monter des éoliennes, avec, en arrière plan, une aile, d'où le rapport avec le vent... et les programmes des candidats...!)

    7
    Lundi 8 Mai à 10:52

    Et oui ! en quelques beaux vers, notre ami Gérard de Nerval a bien résumé l'enfance, qui pour moi est une période bien trop courte par rapport à notre longue vie d'adulte... où il faut s'assumer bien plus sérieusement... ce n'est quand-même qu'une petite dizaine d'années par rapport à des décennies !

    Bonne journée Hélène et Bonne semaine...plus ensoleillée, j'espère ! car : ras le bol de cette grisaille!

    Gilbert 

    6
    Lundi 8 Mai à 09:35

    bonjour Héléne tu vas bien

    il fait pas beau encore

    belle cette creation avec ces fillettes

    ha le bon temps de notre enfance il est loin

    mais si doux quand on y pense

    bon lundi ma douce

    bisous Elyci

    5
    Lundi 8 Mai à 09:25
    4
    Lundi 8 Mai à 09:25
    3
    Lundi 8 Mai à 09:24

    Bonjour ma douce Mamylaine,

    Ta créa est magnifique !

    L'enfance, ce sont les plus beaux moments, hélas, ils passent vite.

    J'ai plein de bons souvenirs.

    Il fait encore bien froid à Bruxelles, c'est gris et triste.

    Chez nous, ce n'est pas congé, pas de regrets !

    Bonne semaine, bisous doux.

    2
    Lundi 8 Mai à 09:17

    Bonjour ma douce Hélène

    Oui ils étaient doux les jours de notre enfant et nous continuerons à les chérir dans nos souvenirs, très belles créations avec tes petites filles, merci Hélène c'est très doux j'espère que tu as passé un bon weekend le temps est encore incertain aujourd'hui hier de la pluie on nos annonce un temps meilleurs dans les jours à venir mais je trouve que le soleil à du mal à trouver le chemin, ce matin un petit vent léger pas trop méchant mais le ciel n'est pas brillant nous verrons bien je vais te souhaiter une douce journée. Un e envolé de bisous arrive vers toi dans un  bruissement d'ailes avec toute mon amitié et ma tendresse 

    Marlène

    1
    Lundi 8 Mai à 06:48

    Ils restent toujours doux les rêves de l'enfance quand on ne trahit pas ses idéaux

    Amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :