• Le mimosas

    C'est la première année où je ne vais pas dans la midi au moment du mimosas , aussi je regarde les photos !!!!

    **************************

    Le mimosa fut importé en France sur la côte méditerranéenne depuis l'Australie au début du XIXème siècle par le grand explorateur James Cook. ... Mais l'histoire du mimosa est jalonnée d'embûches, et la première grande catastrophe arriva le 13 février 1929, par le gel et la neige

    Le mimosas

    chez ma cousine

    Le mimosas

    le long de la Siagne

    Le mimosas

    Le mimosas

    Mimosas cultivé (plantation)

    Le mimosas

    promenade dans le Tanneron (mimosas sauvage)

    L’origine des fleurs et des plantes remonte au travers des siècles, vers leur zone d’élection ou elles se sont développées à l’état spontané, avant de subir des transplantations puis des hybridations. Ces opérations dues a la main de l’homme ou parfois au hasard sont étroitement liées à la vie de notre planète. Les voyages, les conflits armés, les expéditions scientifiques, les tractations commerciales, les convoitises, les recherches de toute nature ont bouleversés la vie des végétaux d’ornement. Ils ont été et sont encore chaque jour mêlés a l’aventure humaine.

    Avant 1788, les botanistes qui débarquèrent en Australie avec le capitaine James COOK, furent les premiers a ramener des graines de ce pays.

     Il semblerait que les premiers échantillons rapportés furent donnés au «Royal Garden de KEW» (Angleterre). C’est à KEW, en effet, qu’apparurent les premiers plants. On sait que des plants d’Acacia verticillata, recueillis en Tasmanie lors d’un voyage du capitaine COOK ont été cultivés en Angleterre en 1780.

    En 1788, alors que commence la colonisation des NEW SOUTH WALES (état du Sud-Est de l’Australie), de grosses quantités de graines de multiples espèces de plantes Australiennes furent expédiées en EUROPE. La plupart furent réparties entre plusieurs jardins botaniques et jardins privés très impatients d’avoir quelques unes de ces plantes rares et totalement nouvelles, venues de l’autre hémisphère.

     En 1788, alors que commence la colonisation des NEW SOUTH WALES (état du Sud-Est de l’Australie), de grosses quantités de graines de multiples espèces de plantes Australiennes furent expédiées en EUROPE. La plupart furent réparties entre plusieurs jardins botaniques et jardins privés très impatients d’avoir quelques unes de ces plantes rares et totalement nouvelles, venues de l’autre hémisphère.

    Au début du 19 ème siècle, les Acacias étaient cultivés en serre et en extérieur dans des régions plutôt tempérées. A cette époque, ont avait déjà répertorié quatre cent espèces, quelques unes provenant de jardins botaniques Européens. Robert SWEET (1783 / 1835) dans son «hortus» en déclarait deux cent vingt six espèces comme cultivées en Angleterre.

    C’est l’emballement des Anglais pour certaines villes du Sud de la France : HYERES les Palmiers, SAINT RAPHAEL, CANNES, NICE et leurs environs, qui nous a apporté le «MIMOSA», qui représente l’un des plus beau fleuron de la Cote d’Azur. Il fut introduit dans le Sud-Est de la France aux alentours de 1850 pour décorer les jardins des somptueuses résidences des riches hivernants amoureux de cette région. L’ère des inventeurs de la Côte d’Azur, Alphonse KARR et Lord BROUGHAM, a été le point de départ d’une étonnante floraison subtropicale, à laquelle pourvoient les recherches accomplies en vue de l’acclimatation par des botanistes réputés ( THURET, NABONNAND, PROCHOWSKI, JARREY-DESLOGES, JAHANDREZ)Lords, têtes couronnées, milliardaires et autres quittaient leur brume pour profiter du doux hiver de la côte.

     Dès lors, certaines espèces s’acclimatèrent parfaitement à l’état sauvage, les conditions climatiques et la nature du sol étant très favorables. Parmi ces espèces, figurèrent notamment, l’Acacia dealbata, l’Acacia decurrens et l’Acacia baileyana. Leurs hybrides poussent d’ailleurs de nos jours dans ces régions, à l’état spontané. C’est le cas pour les versants sud des collines des Maures et de l’Esterel, le massif du Tanneron et jusqu’à Nice et à la Riviera Italienne.

    Concernant l’Acacia dealbata, originaire de Tasmanie, cette espèce fut introduite en Angleterre en 1818 et en France en 1824. C’est en 1847 qu’elle fut essayée en pleine terre dans la ville d’Angers par deux horticulteurs, Messieurs HANNON et RONFLIER d’après les travaux du «Comice Horticole» (séance du 3 Mars 1849). Sur la côte méditerranéenne, le premier Acacia dealbata aurait été planté a Cannes en 1864 dans les jardins du Château de la Bocca par 

    ***********************************

    Pour compléter 

    Le mimosas

    si la coeur vous en dit ça vaut le coup !!

    Le mimosas

     

     

     

    « Mon dernier Tableau et pause Joie de l'hiver »

  • Commentaires

    11
    Jeudi 20 Février à 19:02

    C'est une véritable explosion de jaune et certainement de parfum ! Ne t'en fais pas, tu en verras des vrais, plus beaux encore , l'an prochain.

    Bien amicalement. 

     

    10
    Jeudi 20 Février à 09:49

    coucou ma douce Hélène 

    j'espère que tu vas bien et que tout c'est bien passé, c'est sous ces beaux arbres de mimosa que je dépose ces quelques lignes le soleil est de retour enfin on nous l'annonce jusqu'à lundi je l'espère car j'aimerai profiter un peu il se fait tellement rare et cette humidité qu'il y a n'est pas fait pour nous arranger je vais te souhaiter une douce fin de semaine et te dis à lundi gros bisous avec tendresse 

    Marlène

    9
    Jeudi 20 Février à 09:34

    La création du jour  

    Bonjour Hélène,

    un petit coucou pour te dire que je pense à toi, j'espère que tout se passe bien.

    Gros bisous

    8
    Mercredi 19 Février à 19:54

    Bonsoir ma petite Hélène, le Tanneron est une merveille, et le mimosa est l'une de mes fleurs préférées. Hé oui à Saint Raphaël, je suis sur la route du mimosa et j'en ai plein autour de chez moi, mais pas dans mon jardin car étant dans l’Estérel et le mimosa étant un arbre qui brule vite, nous n'avons pas eu le droit d'en planter, mais il y en a plein de sauvage tout autour !!!! alors j'en profite quand même. J'adore les affiches anciennes comme ça. J'en ai une très belle de st Raph ! J'espère que tu vas bien, je te souhaite une belle fin de soirée, gros bisous.

                       Résultat de recherche d'images pour "mimosa bisous"

     

    7
    Mercredi 19 Février à 19:30

    Bonsoir Hélène,

    Le Mimosas me fait penser à Nice. Ma mère m'avait déguisée en niçoise et j'avais de beaux mimosas dans les bras. 

    J'aime beaucoup cette fleur.

    Passe une bonne soirée, bises, Véronique

    6
    Mercredi 19 Février à 18:08

    J'espère que tout se passe bien au niveau de ta santé

    J'adore les mimosas j'ai eu l'occasion d'en voir à Mèze, ils sont magnifiques ! 

    Bonne soirée Hélène gros bisous

    5
    Mercredi 19 Février à 11:40

    J'y suis allée une année, c'est vraiment magnifique et quelle senteur !

    Bisous

    4
    Mercredi 19 Février à 10:05

    La création du jour  

    Bonjour Hélène,

    quel magnifique article que tu as fait sur le mimosa..

    Il est fleurit en ce moment chez nous..

    Oui, c'est dommage que tu ne sois pas descendu sur la côte cette année..

    Je t'envoie plein e gros bisous

    3
    Mercredi 19 Février à 08:58

    Bonjour chère Hélène

    J'ai pris un bol d'air au Tanneron avec ta petite vidéo !

    Bises savoyardes

    2
    Mercredi 19 Février à 07:57

    coucou ma douce Hélène

    Mon petit coucou matinal. J'espère que tout ce passe bien courage ma douce amie. Ta page est magnifique, super se mimosa à demain gros bisous je pense bien à toi 

    Marlène

    1
    Mercredi 19 Février à 07:37

    J'irais volontiers, j'adore ces petites boules qui annoncent le printemps et qui embaument! Merci pour ce partage si instructif chère Hélène.

    Bises dujour

    Mireille du sablon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


src="http://ekladata.com/bleulezard.eklablog.com/perso/flocons.js" type="text/javascript">