• Musée des pressoirs de Bourgogne à "Chenôve"

     

     

     

    Pressoir des ducs de Bourgogne

    pressoir en chêne massif du 12 e siecle

     pressoir des moines de citeaux , au château du clos Vougeot

    pressoirs du clos vougeot

    cuverie bâtie par les moines cisterciens

    matériel qui servait à la culture de la vigne

    Chenôve possède une des merveilles de l'architecture et de la technologie viticole du Moyen-Age : les Pressoirs des Ducs de Bourgogne 

    Ces derniers, avec ceux du Clos Vougeot, sont les plus grands et les plus anciens "treulx" de la région, inscrits à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1934. 

    Un peu d'histoire

     Symboles prestigieux de la tradition viticole de Chenôve et de la Bourgogne toute entière, les Pressoirs présentent un double acte de naissance. La première mention d'un domaine ducal à Chenôve remonte à 1228. 

     
    Les premiers pressoirs auraient été construits en 1238 sous la régence d'Alix de Vergy, Duchesse de Bourgogne, pour son fils Eudes IV.

    Des archives permettent de situer l'origine des deux pressoirs actuels entre 1404 et 1407 sous le règne de Jean Sans Peur. Louis XI les fit entrer dans le patrimoine royal en 1477 à la mort de Charles le Téméraire. Ils restèrent propriété des rois de France jusqu'en 1567.

     Par la suite, les Pressoirs furent exploités par des particuliers et par différents négociants, produisant du vin sans discontinuer pendant six siècles, ce jusqu'en 1926.

     Autour de la maison des pressoirs, les Ducs de Bourgogne exploitaient un domaine de 150 journaux, soit environ 50 hectares de vignettes.

     Les dimensions imposantes des Pressoirs témoignent de l'importance que connurent jadis les vignes de Chenôve. En effet, sous une charpente dite de cathédrale (18 mètres de faîtage), ils pressaient jusqu'à 100 pièces de vendanges par jour soit environ 23 000 litres de vin. Le plus petit des deux pressoirs permettait de travailler à chaque pressée 40 pièces (12 tonnes de raisins) pour une production de 9 000 litres de jus

    L'ingéniosité des vignerons du XVe siècle

    Par leur mode de fonctionnement, ces pressoirs illustrent les compétences technologiques et l'ingéniosité des vignerons du XVe siècle.
     


    Comme un énorme casse-noix, ils agissent par un mécanisme de levier (long de 9 mètres pour l'un et de 11 mètres pour l'autre) aussi impressionnant qu'original. Sous le levier, le raisin est disposé sur le plateau de 16 mètres carrés (la "maie" ou "matis"). Il est étayé par des claies puis, couvert par des poutres en bois jusqu'à la hauteur du levier.

     


    Le plateau est légèrement incliné et muni d'une goulotte pour l'écoulement du jus. L'action d'une vis à cabestan entraîne le levier qui comprime le raisin. Sur l'axe de la vis, un contrepoids mobile - de 4 tonnes pour l'un et de 8 tonnes pour l'autre - amplifie la pression.

     

    Ce mécanisme de contrepoids mobile en pierre est unique en Bourgogne.

    Ce contrepoids a été surnommé "la Margot" en souvenir de Marguerite de Bourgogne, épouse de Louis X le Hutin, qui, dit-on, se plaisait en la joyeuse et paillarde compagnie des faiseurs de vin. Aujourd'hui, le cellier est réservé au vieillissement du vin. En 1987, à l'initiative de la Municipalité, l'un des deux pressoirs a été remis en état 

    A l'automne, Chenôve, dans une grande manifestation populaire,fête le "réveil de ses pressoirs" :

    c'est la Fête de la Pressée. Elle se déroule chaque année le troisième week-end de septembre et rencontre un vif succès.

    Musée des pressoirs de Bourgogne à "Chenôve"

     

    « Gros bois en Montagne (petit cadeau pour Vero)Chauds les marrons »

  • Commentaires

    21
    Jeudi 16 Novembre à 21:19

    bonsoir ma belle, ce doit être joli a voir  ,j'espère que tu vas bien ,si ce n'était la météo qui est glaciale le matin , ça pourrait aller mieux , demain , rendez-vous chez le dentiste , bonne soirée , bisous

    20
    Jeudi 16 Novembre à 17:30

    Bonsoir Hélène.
    Encore une journée bien remplie aujourd'hui, entre les petits enfants(qui ont bien grandis) et des démarches a faire pour un fiston.
    Maintenant, je prend un moment pour te souhaiter une bonne journée.
    Bisous de nous deux.

    FotoFlexerAnimation

    19
    Jeudi 16 Novembre à 17:13

    bonjour ma douce j'espere que tu vas bien

    je ne suis toujours pas tres presente tu sais

    un bien bel article et de belles photos

    belle soirée gros bisous

    Elyci

    18
    Jeudi 16 Novembre à 17:04

    Ah là...ça je connais... on a visité cela lors d'une randonnée dernièrement ! ceux de Vougeot sont magnifiques !

    Alors, serait-ce ton Anniversaire ? je viens de voir ça dans le com d'Edelweiss...

    Bon Anniversaire Hélène !

    Amitiés,

    Gilbert

    17
    Jeudi 16 Novembre à 16:04
    16
    Jeudi 16 Novembre à 16:03
    15
    Jeudi 16 Novembre à 16:02

    Bonjour ma douce Mamylmaine,

    Une visite bien intéressante, j'aime ce genre de musée.

    Je trouve que toutes ces anciennes choses, c'était du solide !

    C'est bien de faire des musées,  très beau reportage.

    Je profite pour te souhaiter un merveilleux anniversaire, que le bonheur t'inonde toute l'année.

    Bonne fin de journée, bisous tout doux.♥

    14
    Jeudi 16 Novembre à 09:03

    Accueil

    Bonjour Hélène,

    Je te souhaite un bon anniversaire....

    Il va faire beau aujourd'hui, il fait 9° ce matin..

    Bonne journée, bons baisers

    13
    Jeudi 16 Novembre à 07:51

    Coucou ma douce Hélène 

    Tout d'abord je commence par te souhaiter un bon et heureux anniversaire aujourd'hui je pense que tu vas aller fêter cela avec une amie profite bien de ta journée, en espérant que vous n'aurez pas trop froid chez nous sa caille il fait 1 petit degré brrrr alors sous toute ces belles photos je dépose ce petit billet pour te souhaiter une douce journée plein de doux bisous d'amitié ton amie

    Marlène

    12
    Mercredi 15 Novembre à 20:45

    Bonsoir Hélène

    Magnifiques ces vieux pressoirs merci pour cette visite intéressante que j'aimerai bien faire. Bonne soirée  bises 

    11
    Mercredi 15 Novembre à 18:24

    Visite fort intéressante, quel beau patrimoine  montrant le savoir faire au cours des siècles.

    Bises du soir de Mireille du sablon

    10
    Mercredi 15 Novembre à 17:59

    Bonsoir Hélène.

    Pas trop eu de temps aujourd'hui, mais je prend un moment pour te souhaiter une bonne soirée.

    A +, bisou.

    9
    Mercredi 15 Novembre à 16:21

    c'est splendide en effet, et bien conservé, ce sont encore les poutres d'origine ??

    belle soirée à toi, bisous, MIAOU !!!

    8
    Mercredi 15 Novembre à 14:28

    Accueil

    Bonjour Hélène, 

    tes photos de ces pressoirs sont magnifiques...

    Le soleil brille, il fait 18° cet après-midi..

    Bonne fin de journée, gros bisous

    7
    Mercredi 15 Novembre à 14:27
    Bonjour Hélène,
    On ne peut pas parler de Bourgogne sans parler de vignes et tout ce qui se rattache à elles.
    Ce musée est vraiment superbe. Merci du partage.
    Passe une très bonne journée, grosses bises Véronique
    6
    Mercredi 15 Novembre à 11:49

    Waouh, qu'est-ce que c'est beau !

    Bisous

    5
    Mercredi 15 Novembre à 10:54

    bonjour

    lors de notre passage à Dijon nous les avons vus dans une cour..c'est le pays du vin !!

    Sympa ta sortie cinéma, cet aprem je vais aller voir une expo photo à côté des Terrasses du port..j'adore regarder les photos des autres

    bisous

    4
    Mercredi 15 Novembre à 08:58
    Xtian

    Bonjour chère Hélène

    J'ose penser qu'après la visite, une dégustation dans un chai proche est incontournable.

    Bises ... savoyardes bien sûr

    3
    Mercredi 15 Novembre à 08:41

    Magnifiques ces pressoirs qui ont du voir du raisin !

    Super cette fête de la pressée qui les met en valeur..

    Bon mercredi Hélène  gros bisous !

    2
    Mercredi 15 Novembre à 08:12

    Bonjour ma douce Hélène

    Je pense que nous pouvons juste le visiter et qu'il n'est plus en service. c'est impressionnant et je trouve que c'est beau d'entretenir ce patrimoine, j'espère que tu vas bien pour ma part le temps qu'il fait donne le cafard le ciel est sombre pas un coin de bleu et toujours du vent qui finir par fatiguer et le froid et sa c'est l'hiver il en faut un peu même si on ne l'aime pas trop. Je vais te souhaiter une douce journée et dépose des milliers de doux bisous avec toute mon amitié et ma tendresse amie

    Marlène

    1
    Mercredi 15 Novembre à 07:06

    Ma tante habitait Chenôve et c'est chez elle que je me rendais tous les ans, elle n'a pas manqué de me faire visiter le musée des pressoirs, c'est absolument magnifique, en vingt ans de passage annuel à Chenôve, j'ai visité ce musée 4 fois, à chaque fois j'éprouvais le même plaisir et la même joie

    Amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :