• Pour ne jamais oublier nos valeureux soldats

     

     Petites fleurs qui ramassa

    Dans la prairie bouleversée 

    Après un terrible combat 

    Une sentinelle harassée

    Et qui après un long soupir

    Goûtait un instant de plaisir

    ************

    C'était un matin de printemps

    Timide encore, mais volontaire

    Qui célébrait pour  peu longtemps

    Le renouveau,sans nul tonnerre

    Venant percuter les oreilles

    De tous les soldats qui sommeillent.

    ************

    Sur les blancs terrains de la champagne

     Fleurissait le coquelicot.

    Pour les bleuets menant campagne,

    Afin que se taise l'écho

    De toutes les voix qu'une guerre,

    favorisa hier .........naguère,

    Mais qu'il faudrait pour nos bonheurs

    Honnir à jamais , en souvenir des trois couleurs

    "G. Mattei"

    Pour ne jamais oublier nos valeureux soldats

     

     

     

     

     

     

    « La dame d'automneDésolée je suis malade.......... »

  • Commentaires

    10
    Mardi 12 Novembre à 07:53

    Bonjour ma douce Hélène

    J'espère que tout vas bien et que le froid ne te perturbe pas trop, pour ma part je vais bien comme toujours le froid persiste nous ne sommes pas très loin de l'hiver, j'aimerai avoir juste un peu de neige pour Noël je trouve tellement joli un Noël avec de la neige non, bientôt elle sera sur nos création. Ce matin je vais aller faire des courses pas de pluie annoncé. passe une douce journée je dépose de douces pensées et des milliers de bisous à demain. (je t'ai envoyé un MP hier)

    Marlène

    9
    Mistigris34
    Lundi 11 Novembre à 20:58

    mon grand'oncle l'a faite et il avait perdu une jambe, il nous racontait j'avais 10 ans, mais on n'oublie pas ces récits terrifiants  lorsqu'on est enfant,

    il ne faut pas oublier en effet,

    j'espère que tu vas bien, et que tu te plais bien dans ton nouveau logis, je t'embrasse,

    MIAOU !!!!

    8
    Lundi 11 Novembre à 18:01

    Bonsoir Hélène,

    Voilà un bel hommage, merci pour ces soldats qui ont donné leur vie pour la France.

    Je te souhaite une très bonne soirée, grosses bises, Véronique

                                    Afficher l’image source

    7
    Lundi 11 Novembre à 17:37

    Oui, il faut s'en souvenir, qui n'a pas un grand père qui a fait cette guerre ? J'espère que tu t'es bien reposée moi je n'ai pas pu, car à peine arrivée du sud hier soir qu'on m'a apporté mes trois petits garnements à garder et ce n'est pas de tout repos !!! mais je les adore. J'espère que tu vas bien soigner ta bronchite, il y en a plein autour de moi... Je t'embrasse (mais garde ton virus, je n'en veux pas hihihi).

                                 http://image.blingee.com/images15/content/output/000/000/000/4d3/348083488_237735.gif

    6
    Sonya
    Lundi 11 Novembre à 11:18
    Un bel hommage
    Bonne semaine
    Gros bisous créoles
    5
    Lundi 11 Novembre à 10:33

    Il y a 101 ans : la première guerre mondiale prenait fin

    Bonjour Hélène,

    Pas de chance avec le vaccin de la grippe,

    je dois le faire ces jours-ci, j'espère que tout se passera bien..

    Reposes-toi bien, gros bisous

    4
    Lundi 11 Novembre à 08:14

    Bonjour ma douce Hélène 

    je vois que tu as toi aussi pensée à ce jour oui nous somme trois à avoir fait une belle page je trouve qu'il ne faut pas oublier. C'est notre histoire de France. mais les traditions ce perdent on adpote des fêtes qui ne sont pas de chez nous mais on oublie celle de notre pays et cela me rend triste. Dans ma jeunesse on j'allait  vendre les bleuets avec des copines le jour du 11 novembre et comme tirelire des boites de conserve ou nous avions fait une fente pour que les gens mettent des sous enfin c'est comme ça je vais te souhaiter une douce journée et dépose de doux bisous tendresse amitié

    Marlène 

    3
    Lundi 11 Novembre à 07:36

    Et pourtant nombreux étaient ceux qui manquaient à l'appel, tous ces malheur qui frappaient les familles, l'absence d'un père, d'un frère, d'un mari et la solitude pour unique compagne dans cet immense chagrin, on ne peut pas oublier cela

    Amicalement

    Claude

    2
    Lundi 11 Novembre à 07:27

    Bonjour Hélène
    après nous qui s'en souviendra encore?moi ce sont mes grands parents maternels qui me l'ont raconté
    en ce moment j'ai la crève mais j'espère que toi tu vas bien
    temps encore nuageux ce matin avec seulement +1
    je te souhaite une agréable journée 
    gros bisous d'amitié

    1
    Lundi 11 Novembre à 06:43

    Joli ce poéme en hommage aux valeureux soldats..

    Bonne journée Hélène gros bisous 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


src="http://ekladata.com/bleulezard.eklablog.com/perso/flocons.js" type="text/javascript">