• Je vais terminer cette serie de Chapelle par celle que je préfère !

    " Notre Dame des Anges "

    Son nom, sa beauté , son emplacement , sa vue imprenable en font un lieu où il fait bon y passer un moment , d'ailleurs  j'y faisais tous les ans en mai un pique-nique avec le "club des Oliviers"

    Je crois que j'avais fais il y a 3 ou 4 ans une vidéo ?

    Notre Dame des Anges

    Notre Dame des Anges

    Notre Dame des Anges

    Notre Dame des Anges

    Notre Dame des Anges

    Notre Dame des Anges

    Notre Dame des Anges

    Notre Dame des Anges

    Notre Dame des Anges

    Notre Dame des Anges

    Notre Dame des Anges

    Vue sur Le massif des Maures

    Notre Dame des Anges

    Vue sur la rade de Toulon et les iles d'Hyeres

    Perchée sur le deuxième sommet des Maures à 768 m, la chapelle Notre Dame des Anges est un havre de paix pour tous, visiteurs, marcheurs et pèlerins. Par dessus la forêt des Maures composée de châtaigniers, de chênes-lièges et pins maritimes, le panorama se déploie jusqu'à la rade de Toulon.

    Cette chapelle fut reconstruite en 1844 et l’autel inauguré le 5 juillet 1853. A l’entrée, se trouve un cloître avec des chambres destinées aux pèlerins. Il date de 1900 et constitue le seul vestige de la tentative d'agrandissement de la chapelle en 1857. Dans l’unique nef, on découvre une vierge en noyer (XVIIème siècle) et de nombreux ex-voto, peints sur toile, bois ou tôle. Le plus ancien date de 1685 et le plus original est un crocodile, don de Jules Gérard, natif de Pignans, surnommé "le tueur de lions". Une "Figure" du XIXème siècle qui aurait servi de modèle à Alphonse Daudet pour écrire son “Tartarin de Tarascon”.

    Le culte de Notre-Dame à Pignans remonte à l'époque mérovingienne et la chapelle a toujours fait l'objet de pèlerinages dont l'origine trouve sa source dans une légende rapportée au XIème siècle :

    "Un berger qui surveillait son troupeau fut attiré par les agissements de son chien qui, au lieu de s’occuper des bêtes, les abandonnait régulièrement, s’échappait en courant et s’asseyait sur une crête qui dominait la forêt. L’endroit résonnait durant des heures des aboiements bizarres de l’animal et là, dans les broussailles, au pied du rocher, le berger découvrit une statue "mains jointes et le visage rayonnant de joie en même temps que d'une douce majesté". Notre-Dame resta là, puis, les gens vinrent, intrigués par la découverte, afin d’enlever la statue et de l’apporter dans l’église du village. Hélas, la Bonne Vierge voulut repartir et le jour suivant on la retrouva sur la montagne au pied du même rocher où le berger découverte. Face à cette volonté évidente, les villageois décidèrent de construire une chapelle pour abriter la statue à l’endroit même où on l’avait trouvée."

    Au dessus de la chapelle s'élève un pylône de radiodiffusion dont la silhouette marque le paysage loin à la ronde.

    Sa situation dominante (768 mètres), tout près du point culminant du massif des Maures (La Sauvette 780 m), permet d’apprécier la rade de Toulon, la presqu’île de Giens, son tombolo et, par dessus les Maures, l’île de Porquerolles (table d’orientation).

     ACCÈS

    On accède au site par Gonfaron en suivant la D39 jusqu'au col des Fourches ou par Pignans en suivant la piste revêtue de Cros de Panau. A pied, le GR9, au départ de Pignans conduit à la chapelle : il suit en grande partie le chemin des oratoires, trajet des pèlerinages.

    Notre Dame des Anges (fait partie de la commune de Pignan)

     

     


    13 commentaires
  •  

     

    Eglise Sy Michel considété maintenant comme une chapelle se trouve au vieux Cannet des Maures

    Eglise Sy Michel considété maintenant comme une chapelle se trouve au vieux Cannet des Maures

    Eglise Sy Michel considété maintenant comme une chapelle se trouve au vieux Cannet des Maures

    Eglise Sy Michel considété maintenant comme une chapelle se trouve au vieux Cannet des Maures

    Eglise Sy Michel considété maintenant comme une chapelle se trouve au vieux Cannet des Maures

    Eglise Sy Michel considété maintenant comme une chapelle se trouve au vieux Cannet des Maures

    Eglise Sy Michel considété maintenant comme une chapelle se trouve au vieux Cannet des Maures

    Eglise Sy Michel considété maintenant comme une chapelle se trouve au vieux Cannet des Maures

     

    L'église Saint Michel date du XIème siècle. Elle s'élève au coeur du vieux-Cannet des Maures, village médiéval classé bâti sur un piton qui domine la plaine des Maures. 

    Achevée en 1027, l'église Saint Michel fut remise en état au début du XVIIème siècle après des destructions subies durant les guerres de religion. Il s'agit d'un merveilleux exemple d'art roman primitif. Elle comporte une nef unique longue de 16 mètres et large de 8 mètres. Cette nef est trapue et aveugle, sans transept et au choeur dépourvu de déambulatoire.

    L'église Saint Michel est construite en pierre de taille calcaire. Deux chapelles latérales forment la croix latine : dans chacune des absidioles les ouvertures sont cruciformes. Le clocher date du début du XIIème siècle. En 1663, fut ajoutée la chapelle latérale qui se trouve à gauche de l'entrée pour faire face à l'accroissement de la population du village.

    Le campanile en fer forgé fut offert au village en 1746. L'horloge fut installée en 1776. Au dessus de la porte d'entrée, une pierre de consécration comportant deux petites figures entourant une croix pattée est incrustée dans le mur.

    L'église abrite une Vierge à l'Enfant sculptée dans un bois de figuier. Cette oeuvre admirable seraient due à un berger.

    Autour du prieuré, au fil des vieilles ruelles du vieux-Cannet, on découvre la place avec sa citerne, les vestiges des châteaux et des enceintes, le moulin à huile banal. Une table d'orientation permet d'apprécier le panorama.

    ACCÈS

    On accède à l'église Saint Michel à partir de la DN7 entre Le Cannet des Maures et Le Luc en suivant la route du vieux-Cannet. Parking à proximité de la Croix de Mission qui date de 1866 : le vieux-village est interdit aux véhicules.

    Eglise St Michel considété maintenant comme une chapelle se trouve au vieux Cannet des Maures


    14 commentaires
  • je vais continuer cette semaine par quelques chapelles du Var , pas toutes bien sur car il en existe d'inombrable!  mais celle que je connais bien , pour y avoir été me ballader autour .

     

    Notre Dame de Vieres à Carnoules

    Notre Dame de la Viere à Carnoules

    Notre Dame de la Viere à Carnoules

    Notre Dame de la Viere à Carnoules

    Notre Dame de la Viere à Carnoules

     

    La chapelle Notre-Dame de la Vière, aussi dénomée Notre-Dame de Bon Secours, est construite sur un piton à 350 mètres d'altitude. Le panorama y est spectaculaire.

    La chapelle a été aménagée dans les vestiges du logis seigneurial entre 1819 et 1825. Accolé au prieuré, un bâtiment permettait d’accueillir les pèlerins en route vers St Jacques de Compostelle, lui-même construit sur les ruines de la demeure féodale que l’on rehaussa d’un étage : la partie basse daterait du XIIème siècle.

    Sur le flanc sud de la colline se trouvent les habitations et le mur d’enceinte ruinés du site du castrum de Château Royal.

    Au moyen-âge, ce castrum conduit le destin de la communauté de Carnoules. Situé plus à l'est, le Carnoules actuel n'est alors qu'un hameau. 

    La fin du XIVème siècle en Provence est marquée par la guerre civile de succession à la reine Jeanne. Le castrum médiéval ne résista pas à ces luttes intestines et, en 1393, fut brûlé et déserté par ses habitants. Le hameau fut également détruit. Les populations durent leur salut à Pignans mieux défendu dans lequel elles se réfugièrent. La terreur fut certainement très importante car il fallut attendre plus de cent ans pour que le terroir de Carnoules se repeuple malgré de nombreuses sollicitations comme les exonérations de taille consenties en 1475 par le roi René. Finalement, en 1520, Château-Royal est totalement abandonné au profit du hameau dans la plaine, le Carnoules actuel qui est érigé en paroisse en 1560.

    Les ruines du castrum dorment maintenant depuis de nombreux siècles sous la végétation. Des fouilles ont été entreprises qui font apparaître ça et là des vestiges des bâtiments.

    Le panorama s’entend de la chaîne des Maures jusqu’au faubourg de Toulon en passant par la plaine viticole du terroir du triangle d’or (table d’orientation). Par temps clair, on aperçoit la Méditerranée.

    ACCÈS

     

    On accède à la chapelle par le chemin revêtu de ND de la Vière (signalé à partir de la D97). A la fin du goudron, il faut stationner sur le terre-plein à proximité de la citerne, puis rejoindre le site à pied en restant systématiquement à gauche à chaque intersection. Compter 20 mn de marche aller. Un sentier de randonnées au départ du centre du village rejoint également le site.

    Notre Dame de la Viere à Carnoules


    18 commentaires
  •  

     

     

    Perché à 300 m la chapelle du Glaive est au bord d'une falaise sur une colline où abonde le chêne vert. Vue splendide sur les gorges de ' Issole les massifs environnent ( les Maures, Bessecloires, M'ont Aurélien,Sainte Victoire) À l'ouest où surplombe le trou au fée,falaise monumentale aux habitations troglodytiques. Au sud on domine la plaine de St Loup avec au loin le village.

    Le sanctuaire actuelle de 1621. Une fresque peinte orné la façade principale. Devant la chapelle se dresse un calvaire et une Pietra. Sur le pan ouest de l'abside une seconde fresque,une croix et son chapelet.

    La légende dit que le lundi de Pâques de l'an 760 les habitants de Cabasse furent attaqué par les Sarrazins, les Cabassois implore la Vierge de leurs donner la victoire !Celle ci apparaît alors au dessus du combat armée d'un glaive et met en fuite les envahisseurs. Vainqueurs les Cabassois bâtirent sur le lieu même une chapelle dédié à Marie et depuis cette date un pèlerinage à lieu chaque lundi de Pâques.

    On y accède par une petite piste cahoteuse carrossable qui sépare de la Dernière 79 en direction du Thoronet. Mais de nombreux sentiers mène à cet oratoire .

    chapelle du Glaive

     

    Je suis rentrée depuis hier soir ,je vais chez le médecin tout à l'heure pour ma bronchite ,je ne vous rendrai visite que lundi je vais ce weekend me reposer

    Bon weekend bisous à toutes et à tous 

    ************************** 


    12 commentaires
  •  

     

     

     

    sainte Philomène

     

    sainte Philomène

     

    sainte Philomène 

    Agrippe à la colline de la Blaque à près de 300 m d'altitude,elle offre une vue unique sur la plaine, les Maures et les environs de Toulon.

    Ancienne église de Puget Ville ,sa construction remonte au XI e siecle. Son existence est mentionné en 1060. Au XVIII e avec l'abandon du vieux village ,elle perd son statut de paroisse.

    La chapelle d'origine est composé de d'une simple nef,agrandie en 1328 elle gagne deux nefs gothiques provençale. Au fil des années elle changera trois fois de nom: Ste Marie de Desansa, St Jacques pour devenir Sainte Philomène. On y accède par le route de Rocbaron, mais il faudra laisser les voitures aux citernes pour finir la calade à pied au milieu des bois aux milles senteurs de Provence

     


    15 commentaires
  •  

     

     

     

    Construite au 16 e siècle Notre Dame de la Consolation s'élève sur le flanc de la colline du vieux village de Flassans sur Issole.

    Laissé à l'abandon pendant près de 300 ans, elle est m par des artisans locaux au siècle dernier. Le Prieuré marque la fin de la calade qui conduit du bourg moderne au vieux bourg devenu chemin de croix en 1904, un pèlerinage à lieu tous les jeudis de l'ascension.

    En grimpant un peu à l'ouest on gagne les premières ruines du vieux Flassans et du château moyenageux. Une croix monumentale installée par des missionnaires sur les vestiges d'une ancienne tour de garde veille sur le cite Du haut de ses 323 m on domine la vallée de l'Issolie, le village de Flassans   avec un panorama sur les massifs environnants .

     

    Notre Dame de la Consolation à Flassant sur Issole

     

     

     


    13 commentaires
  • J'ai vu dans ma boîte mail que vous avez mis des commentaires sur mon article d'aujourd'hui mais impossible de les mettre en ligne !encore un problème chez eklablog 

                                     


    3 commentaires
  •  

    Cette chapelle proche du village de Vidauban est dédié à St Brigitte, parce-qu'au XIV e siècle St Brigitte de Suède fut de passage dans la contrée, épouse de ULF Gualmassan à qui elle donna huits enfants, elle était rentrée en religions ainsi que son époux.

    Leur fils aîné menant une vie de débauche, Brigitte l'emmena auprès du Pape pour le faire exorciser 

    La chapelle domine la plaine du sommet d'une colline rocheuse, passé pour être un ancien volcan. Bâti en pierre des Maures elle a été rénové en 1999 et inauguré en 2001.

    Chaque lundi de Pâques la statue est portée en pèlerinage de l'église paroissiale à la chapelle ,précédé par une "bravade" groupe d'hommes en costumes traditionnels.

    ************************


    1 commentaire
, document.write(unescape('%3Cscript type="text/javascript" src="http://scriptsdegiga24.e-monsite.com/medias/files/tombeimage.js"%3E%3C/script%3E')); // Format jj/mm uniquement pour les dates de début et fin d'activation du script var dateDebut = "01/12"; // Date de départ var dateFin = "31/01"; // Date d'arrêt (incluse) var urlImage="http://scriptsdegiga24.e-monsite.com/medias/images/flocon.gif"; //url de l'image $(document).ready(function(){ tombeImage(dateDebut,dateFin); });