• Rêverie

     

    Alors que sur les monts l'ombre s'est abaissée,

    Des jours qui ne sont plus s'éveille la pensée ;

    Le temps fuit plus rapide, il entraîne sans bruit

    Le cortège léger des heures de la nuit.

     

    Un songe consolant rend au cœur solitaire

    Tous les biens qui jadis l'attachaient à la terre,

    Ses premiers sentiments et ses premiers amis,

    Et les jours de bonheur qui lui furent promis.

     

    Calme d'un âge heureux, pure et sainte ignorance,

    Amitié si puissante, et toi, belle espérance,

    Doux trésors qui jamais ne me seront rendus,

    Ah ! peut-on vivre encore et vous avoir perdus !

    "Amable Tastu"

     Rêverie

    « Le Palais de Longchamp à MarseilleLes lumières »

  • Commentaires

    13
    Lundi 10 Décembre à 08:40

    Bonjour ma douce Hélène 

    Oh c'est trop mignon ton blog est magnifique, ta création super pour accompagner ce beau poèmes. j'espère que tu as passé un très bon dimanche pour ma part angoissé de voir encore toute cette casse qui continue que font-il de toute cette racaille qui casse pour voler il devait ouvrir Cayenne pas pour ce qui ce passait la-bas mais pour les faire travailler et seule au milieu de l'ile cela leur fera les pieds.3  je vais aller faire mes courses un petit peu de soleil aujourd'hui je vais en profiter douce journée et doux bisous avec toute mon affection et mon amitié

    Marlène

    12
    Dimanche 9 Décembre à 10:36

    La création du jour

    Bonjour Hélène,

    ton nouveau look hivernal est très beau...

    Bonne journée, gros bisous

    11
    Samedi 8 Décembre à 11:41

    La création du jour

    Bonne journée Hélène, gros bisous

    10
    Samedi 8 Décembre à 04:47

             Bonjour  ma  douce  amie  lointaine ..Merci  pour  ton  sourire sur  mon  billet , mais  tu semblais  vraiment  fatiguée . Profite , le Week-end , nous  ouvre  ses portes , Fait  la grâce  matinée .. Bois  trois  verres  d'eau  dans  le  matin  et  fais  une  petite  sieste . Si tu es mieux  recommence  Dimanche , et  tu  passeras  une  bonne  semaine .
       J’espère  que  tu  iras  mieux , Je  pense  a  toi  et  t'envoie  un  peu  de  mon  énergie ..
     Je  t'embrasse  ma  douce  Hélène  repose  toi  et  tout  iras  mieux ..
    Gros  bisous  des  US ..
    Nicole ..

    9
    Vendredi 7 Décembre à 21:03

    bonsoir ma belle,j'aime bien ton poème , de la pluie toute la journée et un grand vent ,et demain idem, bonne soirée , bisous

    8
    Vendredi 7 Décembre à 19:06

    C'est en effet un beau poème mais même si le temps passe essayons de garder l'amitié et l'espérance, moi j'y crois toujours !! Belle créa ma chère Hélène, je te fais de gros bisous.

                                                       Image associée

    7
    Vendredi 7 Décembre à 18:10

    ..tu nous proposes là un doux poème sur le temps qui passe...nul ne sait comment l'arrêter...

    Bises du soir

    Mireille du sablon

    6
    Vendredi 7 Décembre à 12:10

    bonjour Héléne tu vas bien

    je me suis fais opérée de la cataracte, les deux yeux

    et je vois bien mais il faudra quand meme des lunettes

    pas grave ça mais je suis pas trop sur l'ordi en ce moment

    belle ta creation et ce poeme

    belle page , passes une belle journée et un bon week-end

    gros bisous Elyci

    5
    Vendredi 7 Décembre à 11:54

    Coucou

    Je ne connaissais pas cet auteur.  Pas mal !!!

    Gros bisous

    4
    Vendredi 7 Décembre à 10:57

    La création du jour

    Bonjour Hélène,

    jolie création pour illustrer ce poème sur la rêverie

    d'un auteur que je ne connaissais pas;

    Je te plains de ne pas pouvoir dormir à cause des douleurs.. C'est pénible maisque veux-tu nous ne pouvons pas changer grand chose, les années passent et nous apportent bien des tracas..

    Le ciel est bien gris ce matin, pas de soleil... j'ai attrapé une bronchite.

    Bonne journée, reposes-toi, gros bisous

    3
    Vendredi 7 Décembre à 09:14

    Un très beau poème que je ne connaissais pas, une belle découverte

    Amicalement

    Claude

    2
    Vendredi 7 Décembre à 08:44

    Bonjour Hélène, triste et beau  ce poème !!

    Belle fin de semaine Hélène gros bisous 

    1
    Vendredi 7 Décembre à 08:29

    Bonjour ma douce Hélène

    Et oui pour tes douleurs je crois que c'est comme moi on ne peut pas faire grand choses si non un traitement pour adoucir nous n'avons plus 20 ans alors la jeunesse s'en va. aller il faut que l'on se motive pas s’apitoyer sur notre sort si non cela peu s’aggraver. je regarde ta belle création et cela me fait rêver joli poème on en pense plus à rien et on oublie un peu ce qui se pense en lisant ces belles poésies doux weekend ma douce amie 

    et t'envoie d'affectueux bisous 

    Marlène

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :