• Sur la mer Calme à la tombée de la nuit !

    Il est nuit : la mer dans son lit repose,
    Assoupie au loin si tranquillement
    Que pas une brise à cette heure n'ose
    Troubler d'un baiser son recueillement.

    Sans murmure aucun, sans aucune ride,
    Qu'elle est belle à voir cette mer qui dort,
    Laissant admirer dans le flot limpide
    A la claire nuit ses étoiles d'or !

    Pour jouir ainsi de ce calme immense,
    Quel est ton secret, ô mer ? Dis-le-moi !
    Car je sais un cœur, un cœur en démence,
    Qui voudrait enfin dormir comme toi !

     Joseph Autran (1813-1877)

    Recueil : Les Poèmes de la mer (1859).

    Sur la mer Calme

     

    « Elle rêve du "feu d'artifice de son enfance " ODE A LA VALSE SUR LES VAGUES »

  • Commentaires

    15
    Jeudi 4 Octobre à 16:26

    Très joli poème que j'ai eu plaisir à lire

    14
    Dimanche 5 Août à 09:20

    La création du jour

    Coucou Hélène, 

    pas de changement il fait toujours aussi chaud..

    Tu es passée sur mon blog ce matin, et tu ne m'a pas laissé de commentaire...

    Bon dimanche, gros bisous

    13
    Samedi 4 Août à 17:12

    Bonsoir Hélène; tu nous offres là une belle ode à la mer mais en ce moment......je la fuis ....trop chaud, trop de touristes et tu le sais, je lui préfère le plancher des vaches. Prends soin de toi. Je t'embrasse

    12
    Samedi 4 Août à 10:32

    La création du jour

    Coucou Hélène, voici où j'aimerai être toute la journée.

    Bon weekend, gros bisous

    11
    Samedi 4 Août à 08:03

    Une mer sans mouvement, c'est difficilement concevable, il est toujours quelques vagues pour venir caresser la plage ou les rochers que l'on soit sur la cote des basques ou au dessus de Dunkerque

    Amicalement

    Claude

    10
    Vendredi 3 Août à 21:11

    bonsoir ma belle ,joli poème mais je ne connais pas l'auteur , il a fait encore chaud , vraiment ras le bol , les enfants sont rentrés de Bayonne , faisait 23 , ils avaient froids , une petite laine n'était pas de trop , contrairement à nous qui crevons sous cette chaleur , bonne soirée , bisous

     

    9
    Vendredi 3 Août à 17:04

    coucou ma douce Hélène

    C'est Francette sur son commentaire qui m'a donnée l'idée de voir tout en bas de mon blog car la page des coms était à cause du commentaire de Floralie je ne sais pas ce qu'elle à fait elle m'a descendu la page tout en bas j'ai du chuté son commentaire. Voilà tout est rentré dans l'ordre. je vais aller chez Lucette car je n'ai pas pu avoir la main pour lui mettre un commentaire j'espère que cette fois je réussirais gros bisous avec toute ma tendresse amitié 

    Marlène

    8
    Vendredi 3 Août à 15:36

    Bonjour Hélène,

    Un bien beau poème, moi aussi j'aime la mer … Je la retrouve bientôt.

    Bonne journée, grosses bises, Véronique

    7
    Vendredi 3 Août à 14:28

    ..j'ai fait autrefois une grande traversée de la mer Méditerranée et ces mots m'y font repenser...

    Bises du jour,

    Mireille du Sablon

    6
    Vendredi 3 Août à 11:41

    Je ne connaissais pas cet auteur. J'aime beaucoup ce texte

    Attention à la chaleur.

    Bisous

    5
    Vendredi 3 Août à 10:41

    je viens d'ouvrir ton MP il est vide et dans mes commentaire je viens de voir qu'il n'y a pas le page pour écrire je ne sais pas ce qui se passe aujourd'hui mais c'est la première fois que j'ai ce genre de problème s'il persiste j'irai sur le forum

    bisous

    4
    Vendredi 3 Août à 09:31

    Dommage ! un peu trop courte ces adorable poésie...en plus avec la musique douce que tu nous a choisie, quel moment délicieux de romantisme… dans ce Monde de fous et cette fournaise qui devient inquiétante ! 46 ° en Espagne ! on va franchir les 50 ° ! à l'ombre… et ne parlons pas sur les chemins blancs des Sierras ! 

    Bonne journée

    Gilbert

    3
    Vendredi 3 Août à 09:25

    La création du jour

    Bonjour Hélène,

    jolie création pour illustrer ce poème sur la mer...

    Je pense qu'il doit faire bon la nuit sur la mer et se laisser bercer par les flots..

    La chaleur devient insupportable et je suis comme la glace je fonds..

    Bonne journée, gros bisous

    2
    Vendredi 3 Août à 08:25

    Quel beau poème Hélène  ! belle fin de semaine gros bisous Rozy

    1
    Vendredi 3 Août à 08:09

    Bonjour ma douce Hélène

    Rhoooo que c'est beau magnifique et le poème aussi tien un auteur que je ne connaissais pas j'espère que tu vas bien, oui un petit tour en bac sur une mer calme mais pas dans la journée plutôt à la tomber de la nuit à la fraîcheur car là vraiment ça devient dur à supporter je suis toute la journée dedans on devrait vivre la nuit et dormir la journée. je te souhaite un bon vendredi et surtout passe un doux weekend bien au frais dans la maison. de doux bisous d'amitié avec tendresse 

    Marlène

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :