•  

     La pointe de Théoule derrière la Corniche et le Var

    La corniche d'Or

    La corniche d'Or

    On aperçois les îles de Lérins St Honorât et St Marguerites 

    La corniche d'Or

    La corniche d'Or

     La corniche d'Or

     Au bord de la route un mimosas mais pas du tout la même qualité que sur Mandelieu 

    La corniche d'Or

    Ma résidence secondaire ......rires , je plaisante bien sur !!

    La corniche d'Or

    La corniche d'Or

    La corniche d'Or

    La corniche d'Or

    La corniche d'Or

     La corniche d'Or

    La corniche d'Or

     La corniche d'Or

     

    La corniche d'Or

     

     

     


    6 commentaires
  •  Après avoir passé 3 jours à Cannes je reprends la route du Var , je prends  plaisir de longer la cote pour contempler ces beaux paysages qui me sont si familier 

    départ de Cannes pour le Var

    Promenade du midi qui relie Cannes à Mandelieu

    départ de Cannes pour le Var

    en arrivant sur Mandelieu la Napoule, on traverse la Siagne qui se jette dans la mer et côtoie le port

    départ de Cannes pour le Var

    Grande avenue qui longe le port où se trouvent magasins et restaurants  

    départ de Cannes pour le Var

    Me voici  devant l'entrée du château 

    départ de Cannes pour le Var

    Je reviens sur mes pas pour longer la Siagne, qui me mènera dans le centre de Mandelieu 

    départ de Cannes pour le Var

    Je passe devant la petite église du mimosas pour aller vers les hauteurs

    départ de Cannes pour le Var

     Je me dirige vers la colline qui surplombe la petite ville 

    départ de Cannes pour le Var

    Pour constater que depuis mon dernier passage il y a un an de nouvelles construction ont vu le jour ! finit ce magnifique massif couleur d'or , quel gâchis !! 

    départ de Cannes pour le Var

    départ de Cannes pour le Var

    Voila je vais quitter cet endroit retraverser Mandelieu, pour prendre direction la corniche d'Or 

    départ de Cannes pour le Var

    Je ressort par la Napoule d'où on peut voir la dernière plage de Mandelieu "la raguette" se trouvant sous le château , on aperçois le port derrière , quelques estivants se dorent au soleil , mais pas beaucoup de courageux dans l'eau !! elle est encore fraîche !! au fur et à mesure que l'on se dirige vers Théoule  et la Corniche d'Or on a des points de vues superbes .

    *******************

    la suite mercredi  

    départ de Cannes pour le Var

     


    19 commentaires
  •  Comme chaque année ........

    Comme chaque année ........

    Comme chaque année ........

    Comme chaque année ........

     Comme chaque année ........

    Comme chaque année ........

    Bout de la promenade coté Juan les Pins

    Comme chaque année ........

    plage public

    Comme chaque année ........

    Dans le fond Cap d'Antibes

    ****************

    Et oui depuis 4 ans chaque fois que je descend dans le midi nous avons le plaisir de nous retrouver c'est bien sympa !

    ***************

    Comme chaque année ........

    Mais voila en allant sur Juan les pins nous avons constaté que les charmants petits restos sur les plages  étaient entrain de disparaître "une époque s'envole"

    Comme chaque année ........Les marinas de Golfes Juan

     


    15 commentaires
  • En attendant que je trie les photos prises pendant mon séjour passé voici une vidéo d'une sortie que j'ai faite en mai 2009 avec le club , j'habitais encore le midi 

    Le lac d'Esparron est une retenue artificielle, mise en eau en 1967, à la suite de la construction du barrage de Gréoux, sur le cours du Verdon. Il est situé près du village d'Esparron-de-Verdon dans le département français des Alpes-de-Haute-Provence de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

    Dernière retenue (plus aval) des cinq établies sur le Verdon depuis 1963, le lac d’Esparron est le troisième par sa superficie après le lac de Sainte-Croix et le lac de Castillon. Sa mise en eau a inondé toute la plaine que surplombait le village, faisant monter le niveau de la rivière jusqu'à 8 kilomètres en amont du lac, dans les Basses Gorges, jusqu'à Quinson. Ceci a eu pour conséquence de couper l'ancienne route menant à Saint-Julien dans le département du Var et d'engloutir le pont, seul édifice humain noyé au fond de ce lac.

    La profondeur maximale de 55 m se mesure à l'aplomb du barrage.

    Le lac d'Esparron est un important centre de tourisme estival, fréquenté pour les loisirs aquatiques et pour la pêche (catégorie 2). Comme sur l'ensemble des eaux du Verdon, l'utilisation d'embarcations à moteur est interdite, laissant libre cours aux bateaux électriques et à la pratique de la voile.

    Sur la rive faisant face au village d'Esparron-de-Verdon se trouvent les vestiges de l'ancien canal du Verdon. Creusé sous Napoléon III par plus de 500 bagnards, il longeait la rivière depuis Quinson afin d'alimenter le bassin d'Aix-en-Provence.

    Sur cette même rive, à proximité de la Plage de St-Julien, se trouve la première des deux imposantes prises d'eau qui participent à l'alimentation du canal de Provence. L'eau passe ensuite par la Galerie des Maurras et d'autres galeries et canaux ouverts pour rejoindre le Canal de Provence près de Rians.

    Le Lac d'Esparron


    16 commentaires
  •  

    Voici le frais matin.

    Voici le frais matin, mais tout sommeille encore ; 

    Les arbres sont rêveurs dans l'immobilité, 

    La nuit trace au fusain des tableaux que l'aurore 

    Couvrira d'un pastel sublime, la clarté !

     

    Les oiseaux ont encore la tête sous leur aile ; 

    L'insecte, dans la fleur, n'ouvre pas ses rideaux, 

    Et l'onde dit un chant si timide et si frêle 

    Qu'on croirait qu'elle a peur dans le lit des ruisseaux.

     

    Le silence est partout. L'infini se recueille ; 

    Les pâles visions meurent avec la nuit, 

    Et l'homme sous son toit, la bête sous sa feuille, 

    Éveillés ou dormant, ne font encore nul bruit.

     

    Tout à coup le soleil paraît. L'azur flamboie, 

    Et la terre au grand ciel jette son cri d'amour... 

    Ainsi, quand tu surgis à mes yeux pleins de joie, 

    Délivré de la nuit, je chante un hymne au jour !

    Jean Aicard.(1848-1921)

    contemplation ( Voici le frais matin.)

     


    15 commentaires
  • Je ne sais pourquoi 

    Mon coeur est si triste ; 

    Un conte des vieux âges 

    Toujours me revient à l'esprit. 

    La brise fraîchit, le soir tombe 

    Et le Rhin coule silencieux. 

    La cime du mont flamboie 

    Aux feux du soleil couchant.

     "Livre des chants",

    Le Retour (1823-1824) de Heinrich Heine

    Le soleil couchant..........


    13 commentaires
  •  La Tulipe

     Moi, je suis la tulipe, une fleur de Hollande ;

    Et telle est ma beauté, que l’avare Flamand

    Paye un de mes oignons plus cher qu’un diamant,

    Si mes fonds sont bien purs, si je suis droite et grande.

    Mon air est féodal, et, comme une Yolande

    Dans sa jupe à longs plis étoffée amplement,

    Je porte des blasons peints sur mon vêtement,

    Gueules fascé d’argent, or avec pourpre en bande.

    Le jardinier divin a filé de ses doigts

    Les rayons du soleil et la pourpre des rois

    Pour me faire une robe à trame douce et fine.

    Nulle fleur du jardin n’égale ma splendeur,

    Mais la nature, hélas ! n’a pas versé d’odeur

    Dans mon calice fait comme un vase de Chine.

     "Théophile GAUTIER "

    Recueil "Poésies nouvelles et inédites"1839

    La tulipes de Théophile GAUTIER

     


    13 commentaires
  •  

    « Mon livre »

    Tu me soulage, m’apaise, me protège,

    Tu es mon refuge dans un rêve,

     

    Je me laisse emporter par ta magie,

    Dans une autre vie.

    Au fil de tes pages vogue mon esprit,

    Avec toi les heures s’écoulent, tu es mon ami.

     

    Je garde tes plus belles phrases, 

    Couchées sur tes pages,

    Je suis devenu un de tes personnages,

    Qui a le pouvoir insoupçonnés d’apaiser mon image.

     

    Le temps vient, hélas, où je dois te quitter,

    Retourner dans le monde de la réalité, 

    Mais bien vite je viendrai te retrouver,

    A nouveau dans tes pages m’infiltrer.

    H.G

    écris en janvier 2016

    Mon livre ........


    16 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires