•  Dites au revoir aux étoiles de la nuit et laissez la lune s'en aller. Accueillez le soleil radieux et laissez les rayons du soleil vous illuminer.

     

    Profitez d'un bon matin 

    • Tout en douceur. ...
    • “Plus fait douceur que violence.” ...
    • “La douceur vaut mieux que la rigueur.” ...
    • “La douceur est invincible.” ...
    • “La douceur c'est la plénitude de la force.” ...
    • “La douceur envers soi est la source de toute politesse.” ...
    • “On ne domine bien que par la douceur.
    • Douceur du matin


    7 commentaires
  •  

    Je ne pourrai pas venir vous rendre visite aujourd'hui,

    vous m' escuserez j'espère 

    Je vous souhaite à tous et à toutes une bonne journée,

    Avec mes amitiés 

     

     

     

     


    7 commentaires
  • Brides les Bains est un petit village situé dans le département de la Savoie. Ses habitants sont appelés les Bridois et les Bridoises. Elle s'étend sur 2,6 km2; Entouré par les communes de Montagny, Les allues et Feissons sur salins, situé à 590 m d'altitude, les ruisseau des Eparays, et du Dard sont les principaux cours d'eau qui traverse la commune. 

    En 1918, une catastrophe naturelle en amont de la vallée, vers Champagny-en-Vanoise, libère une énorme masse d'eau avec pour conséquence la mise au jour d'un massif rocheux d'où se mit à jaillir la source thermale actuelle, permettant la création de la station moderne2. Le docteur Hybord réalise la première analyse des eaux et l'École des Mines diagnosts ; le rapport du docteur Ducis est éloquent « Une eau effaceuseique une eau aux vertus exceptionnelle de maux, extraordinaire par ses qualités, qui peut tout guérir, épilepsies, cathares, migraines, goutte, rhumatismes, douleurs d'articulation et autres ». L'année suivante, des notables savoyards, dont une trentaine originaires de Moûtiers, créent une Compagnie de Bains en vue d'exploiter les eaux de Brides

    Dès 1824, les premiers hôtels font leur apparition. On en compte six en 1836

    En1845, est inauguré le premier complexe thermal À partir de1825, à l'initiative du docteur Philbert, la thérapeutique est affinée et s'oriente vers le traitement de l'obésité. La station, désormais spécialisée dans l'amaigrissement ., avec 28 salles de bains-douches 

    En1857, le village de Les Bains, séparé de celui de La Perrière, et le village de Brides, détaché des Allues, s'unissent pour constituer une nouvelle commune: Brides-les-Bains. La ville de Moûtiers achète la source de Brides (1965)

    En 1924, le casino est agrandi et les thermes sont transformés

    Dans les , Brides-les-Bains devient la station thermale leader en France pour le traitement de l'obésité.

    En 2008, agrandissement , devenant le Grand Spa, comprenant des  cabines de soins, salle de coaching  sportif individuel, solarium, et une plage extérieure avec plusieurs jacuzzis été/hiver

    En 2012, le film de Charlotte de Turckheim, Mince alors !, rend hommage à la ville.

    En 2018 le téléfilm Meurtres à Brides les Bains avec Line Renaud et Patrick  et Califo a pour décor la ville et ses paysages environnant.

    Brides les Bains (2012)

     


    9 commentaires
  • Biarritz 

    Ma fille en Vacances au pays basque (photos prises avec son téléphone!)

    Ma fille en Vacances au pays basque (photos prises avec son téléphone!)

    Ma fille en Vacances au pays basque (photos prises avec son téléphone!)

    Ma fille en Vacances au pays basque (photos prises avec son téléphone!)

    Ma fille en Vacances au pays basque (photos prises avec son téléphone!)

    Ma fille en Vacances au pays basque (photos prises avec son téléphone!)

    Ma fille en Vacances au pays basque (photos prises avec son téléphone!)

    St Jean Pied de Port et sa bonne charcuterie !!

    Merci à fille en Vacances au pays basque (photos prises avec son téléphone!)


    18 commentaires
  • C'est la fin de l'été

    C'est la fin de l'été"

    Les roses ont pleurés

    Sous les soleils fanés …..

    La lune ramollie

    A fondu sous la pluie

    De nuages transis.....

    Mais au fond des jardins,

    Aux brumes des matins

    Mûrissent les raisins.....

     

    C'est la fin de l'été,

    La plage abandonnée

    Tremble sous la marée.....

    Les vagues alanguies

    Ondulant dans la nuit

    Sous le ciel Assoupi.....

    Mais dans le chemin d'eau

    Vogueront les bateaux

    Sous la crète des flots …..

     

    C'est la fin de l'été,

    Les yeux se sont rouillés

    En souvenirs mouillés.....

    Les pages de la vie

    S'enfermant sans un bruit

    Dans l'hiver des oublis.....

    Mais d'étranges lueurs

    Danseront de bonheur

    Dans les replis du cœur …..

    " Marie Minoza"

    C'est la fin de l'été

     


    15 commentaires
  •  

    Je me souviens d'un château

    Je me souviens d'un pont lentement traversé

    Par un ruisseau bordé d'un rang de peupliers.

    Je savais qu'un château aux grilles armoriées

    Se cachait quelque part près de l'orée du bois.

    Une grive chantait que je ne voyais pas.

    J'entends toujours tourner au milieu des abeilles

    Les feuilles des grands peupliers tellement jaunes

    Qu'elles semblaient se poser sur les eaux, pareilles

    À des lampes pendues à de longs fils de miel.

    Je me souviens... J'avais encor le cœur battant

    D'avoir parlé de Dieu comme on en parle, enfant,

    Avec l'ami qu'on s'est choisi pour confident.

    Sur la rive, à mes pieds, les dernières linaires

    Hissaient leur petit sceptre en or dans la lumière 

    « Maurice Carême »


    16 commentaires
  • Situé au cœur du village, dans un ancien corps de ferme, le Musée retrace 150 ans d'histoire de la vallée des Belleville, de la vie pastorale du siècle dernier à l’avènement des stations de ski. Toute une histoire passionnante passée en revue

    A l'origine petit bourg d'altitude isolé, Saint Martin de Belleville s'est transformé en véritable station de sports d'hiver tout en conservant son authenticité. Comment s'est opérée cette mutation ? Qu'a-t-elle changée dans le mode de vie des habitants ? Autant de questions qui ne resteront pas sans réponses après la visite du musée du village. ​
    À travers des reconstitutions de l'habitat traditionnel, des images d'archives et des vidéos, on revit avec curiosité les temps forts de ce village pittoresque perché à 1450m d'altitude. De la vie agricole au 19e siècle à la construction des Menuires et de Val Thorens dans les années 60, on assiste progressivement à l'industrialisation de la vallée. Point d'orgue de cette évolution, le musée revient bien entendu sur l'ouverture de la station village de Saint Martin et sur son rattachement au domaine skiable des 3 Vallées, synonyme d'un nouvel essor pour la commune. 
    Cette découverte enrichissante peut se faire à son rythme ou au cours d'une visite guidée instructive. Les plus petits peuvent quant à eux écouter une fois par semaine des contes pour s'évader ainsi le temps d'un instant dans un monde imaginaire.

    Le musée de St Martin de Belleville "Savoie"


    16 commentaires
  • Les enfants qui s’aiment

    Les enfants qui s’aiment s’embrassent debout

    Contre les portes de la nuit

    Et les passants qui passent les désignent du doigt

    Mais les enfants qui s’aiment

    Ne sont là pour personne

    Et c’est seulement leur ombre

    Qui tremble dans la nuit

    Excitant la rage des passants

    Leur rage, leur mépris, leurs rires et leur envie

    Les enfants qui s’aiment ne sont là pour personne

    Ils sont ailleurs bien plus loin que la nuit

    Bien plus haut que le jour

    Dans l’éblouissante clarté de leur premier amour.

    "Jacques Prévert"

    Lees enfants qui s'aiment


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires
src="http://ekladata.com/bleulezard.eklablog.com/perso/flocons.js" type="text/javascript">