•  

    La glycine

    La glycine a fleuri sur le vieux mur en ruines,
    Et sur la pierre grise, un flot mauve ruisselle,
    C’est un collier léger de perles purpurines,
    Où le soleil s’irise en rondes étincelles.

    Chaque pierre est cachée par un rang d’améthystes,
    Chaque trou est comblé par les grappes précieuses,
    Chaque laideur brodée par une main d’artiste,
    Et le vieux mur boudeur sourit aux fleurs rieuses.

    Et quand la rosée d’août sur les glycines dort,
    Le soleil du matin, de sa riche palette,
    Fait rosir la muraille et mêle dans son or
    Les perles argentées et les perles violettes.
    "Anne-Marie Galichet"

    La glycine

     

     

     

     


    5 commentaires
  •  

    La bonne odeur du foin coupé
    Comme les crépuscules orangés des soirs d'été,
    Comme les gerbes de blé ramassées des moissons,
    Comme cette enfance bercée par de douces chansons,
    Reviens et monte en moi l'odeur du foin coupé...

    Quand très tard dans la nuit on rentrait dans le noir
    Fatigués et fourbus d'avoir longtemps dansé
    On s'enlaçait heureux de vivre nos plus beaux soirs
    Dont l'air chaud s'embaumait d'odeur de foin coupé !

    Les étoiles scintillaient, hautes, dans la voie lactée ;
    La rivière chantait l'harmonie de l'été ;
    La rosée fleurait bon l'odeur du foin coupé...

    C'est dans les souvenirs lointains de ces étés,
    Des promenades du soir tous les deux enlacés
    Que monte en moi la bonne odeur du foin coupé...
    Gilbert TRICHET

    La bonne odeur des foins

     


    18 commentaires
  • Tous ces petits villages se ressemblent, aussi je vais terminer, la  série par Montauroux , je ne voudrais pas vous lasser "toutes les photos de ces villages viennent du web" la semaine prochaine  le lac de St Cassien avec mes photos

    Montauroux

    Montauroux

    Montauroux

    Montauroux

    Montauroux

    Montauroux

    Montauroux

    Montauroux

    Montauroux

    Montauroux

    Montauroux

    Montauroux

    Montauroux « Balcon de l’Estérel »
    Avec ses 1001 facettes, Montauroux joyau de l’Est varois vous attend pour partager ses festivités, ses traditions, son art de vivre et son dynamisme. Ne manquez pas de visiter la chapelle Saint Barthélemy et son intérieur surprenant. Laissez-vous tenter par ce village provençal du XIe siècle. 

    UN PEU D’HISTOIRE MONTAUROUSIENNE

    La Chapelle Saint-Barthélemy
    Située dans le cœur historique du village de Montauroux, fut léguée à la commune en 1953 par le célèbre couturier Christian Dior. Son intérieur spectaculaire avec sa voûte en berceau et ses murs entièrement recouverts de panneaux de bois peints lui valurent d’être classée au patrimoine des monuments historiques en 1958. Visite extérieure du site.

    Eglise paroissiale Saint-Barthélemy, mentionnée au cartulaire de Lérins au 12ème siècle.
    L’église a été agrandie en 1691. La façade montre encore parfaitement les traces de l’église primitive (porte ancienne murée, murs extérieurs, ancien oculus et clocheton).
    Anciennement, l’église possédait un toit en tuiles vernissées (comme à Callian) mais depuis la foudre incendiaire de fin 18ème siècle, des tuiles normales recouvrent cet édifice.
    Dernière restauration interne de l’église en 1994.
    A l’intérieur, de nombreux objets ou tableaux sont classés au patrimoine des monuments historiques.

    L'eau pour écrin

    Les fontaines
    “A la claire fontaine, m’en allant promener…”
    Qui nous chantera les fontaines de Montauroux, dont le doux murmure berce les heures chaudes de l’été ?
    Elles ont leur histoire, qui se confond avec l’histoire même de ce village.
    Écoutons-les…

    Montauroux

    Très bon week-end à toutes et à tous 

     


    18 commentaires
  • St Paul en Forêt

    St Paul en Forêt

    St Paul en Forêt

    Campanile

    St Paul en Forêt

    Eglise 

    St Paul en Forêt

    St Paul en Forêt

    Saint-Paul-en-Forêt village en bordure du Massif de l’Estérel est tout entier dédié à la nature avec ses balades au lac du Rioutard, sa ceinture de pins, de chênes blancs et de chênes lièges. Balade aux bords de la rivière de l’Endre

    Le bourg de St-Paul-en-Forêt offre au promeneur d’authentiques rues et venelles, peut aussi être le point de départ de mille et une randonnées à travers sa merveilleuse forêt domaniale.

    UN PEU D’HISTOIRE SAINT-PAULOISE

    Ce village qui s’appelait naguère « Sanctus Paulus de Gallina Grassa », puis « St-PauI-les-Fayence » et enfin « St-Paul-en-Forêt » Composée de pins maritimes, de chêne-liège, de chênes verts ou de bruyères, la forêt occupe la plus grande partie de son territoire. Elle fut exploitée pour le liège, la vente de bois ou les balais de bruyère. La verrerie du village fut prospère jusqu’en 1974.
    Elle accueillit même le Reine Jeanne qui donna son nom à une grosse bouteille de verre 
    La Dame- Jeanne.

    C’est dans les premières années du XVIII° siècle que fut construite l’église. Elle remplaçait la Chapelle Saint-Joseph consacrée en 1030 par l’évêque de Fréjus. Cette ancienne chapelle fut détruite en 1884 lors du tracé de la route de Draguignan. Elle est dotée d’un clocher carré surmonté d’un frêle campanile datant du début du XVIII éme siècle et renferme une très belle statue en bois qui aurait le pouvoir d’écarter les nuages de grêle. Il faut se souvenir que ce n’est que le 20 août 1823 que Saint-Paul-en-Forêt fut enfin détaché de Fayence et devint une commune à part entière.

    St Paul en Forêt


    10 commentaires
  • Seillans (faisant partis des 9 villages du pays de Fayence)

    Seillans (faisant partis des 9 villages du pays de Fayence)

    Seillans (faisant partis des 9 villages du pays de Fayence)

    Seillans (faisant partis des 9 villages du pays de Fayence)

    Seillans (faisant partit des 9 villages du pays de Fayence)

    Seillans (faisant partit des 9 villages du pays de Fayence)

    Seillans (faisant partit des 9 villages du pays de Fayence)

    Seillans (faisant partit des 9 villages du pays de Fayence)

    Le restaurant "la gloire de mon père "de Marcel Pagnol

    Seillans (faisant partit des 9 villages du pays de Fayence)

    Seillans (faisant partit des 9 villages du pays de Fayence)

    Seillans (faisant partit des 9 villages du pays de Fayence)

    Découvrez le village de Seillans, un des 9 villages perchés du Pays de Fayence ! Avec ses ruelles typiques, ses maisons aux toits de tuiles et ses pavées, le village a tout du charme provençal. Le peintre Max Ernst y a d'ailleurs passé les dernières années de sa vie qu'il a illustré sur de nombreuses peintures dont il a fait don à la Donation Tanning-Ernst.

    Le village de Seillans s'est constitué au cours des siècles autour d'une enceinte fortifiée. Il possède un riche patrimoine historique.

    Ce site médiéval installé dans une campagne magnifique étonnera par son labyrinthe de ruelles pavées, de porches rustiques, de cours ombragées et de fontaines anciennes.

    Les maisons échelonnées en gradin, mélangent harmonieusement les couleurs ocres et rousses.
    Le village a obtenu le label "un des plus beaux villages de France". 

    Seillans

     


    8 commentaires
  • A partir de Fayence, vous empruntez une petite route sinueuse (D563) et vous découvrez Mons. Situé à 800m d'altitude, c'est un des village les plus élevé du Var. 

    Au sortir d'une forêt de chênes et de pins, bâti en hauteur sur un plateau d'altitude, Mons s'offre soudain aux regards admiratifs.

    Ce beau village de Provence se dresse toujours fièrement sur son éperon rocheux, sur lequel on peut encore voir des restes d'enceinte et les vestiges du château féodal (du moins la base d'une tour).

    Historiquement, Mons s'est édifié sur un site occupé depuis la préhistoire qui a vu les Romains y construire un aqueduc (encore visible à Rochetaillée), puis ayant appartenu à la principauté de Callian au 11ème siècle, avant de devenir fief des Villeneuve jusqu'à la Révolution.

    Loin de la foule, du bruit et de la pollution, Mons est un havre de paix au bon air, dont il est très agréable de parcourir les ruelles pittoresques, et d'admirer les robustes maisons en vieilles pierres dont certaines possèdent encore des traces médiévales. 

    Le village tout entier est coquet, entretenu, en grande partie restauré, comme le prouve le nombre d'habitants qui ne cesse d'augmenter depuis les années 60.

    L'été, les terrasses de la Place Saint Sébastien rafraîchies par leurs belles fontaines, s'animent.

    Cette vaste place retient le visiteur par la vue panoramique qu'elle offre, une table d'orientation permet un examen précis du paysage, sur Cannes et le mont Faron, les îles de Lérins et l'Estérel, et jusqu'à Saint Tropez ou la Corse par temps clair.

    C'est sur le territoire de la commune que se dresse le plus haut sommet du Var, le Mont Lachens, à 1715 mètres d'altitude : avis aux adeptes de la randonnée en terre provençale !

    Mons Var


    19 commentaires
  • Tourettes / Var

    Tourettes / Var

    Tourettes / Var

    Tourettes / Var

    Tourettes / Var

    Tourettes / Var

    Tourettes / Var

    Tourettes / Var

    Tourettes / Var

    Tourettes / Var

    A 1 km à l'ouest de Fayence , à 6 km à l'est de Callian, 9 km de Montauroux, 9 km au sud Saint-Paul-en-Forêt

    Tourrettes est un village perché du Var situé à 350 mètres d'altitude, à proximité du village de Fayence et non loin du lac de Saint-Cassien.

    Légèrement à l'écart du village se dresse le château du puy, propriété privée. Ce château fut construit en 1830 par Jean Alexandre Fabre, un des premiers polytechniciens de France. Le château du Puy se veut une parfaite réplique de l'école des Cadets de Saint-Pétersbourg.


    Au sein du village, la tour de l'Horloge constitue un vestige du château médiéval édifié au XIV° siècle. Vous pourrez également découvrir l'église Saint-André avec sa tour carrée.


    La proximité des 470 hectares du lac de Saint-Cassien permet la pratique de la pêche ou de différentes activités aquatiques et nautiques (baignade, aviron, pédalos, canoës, barques).

    Tourettes



     

     

     


    12 commentaires
  • Callian

    Callian

    Callian

    Callian

    Callian

    Callian

    Callian

    Callian

    Le village domine la plaine entre le Massif de l'Estérel au sud et les pré-Alpes au nord.

    Autrefois bourg important, Callian groupe autour de son château féodal perché sur un piton rocheux, de pittoresques demeures, de jolies ruelles en colimaçon et de nombreux escaliers fleuris. 

    Ce village, réputé pour son calme et la qualité tonique de son climat, est environné de collines de chênes et de conifères et sert de point de départ à de nombreuses promenades.

    Le lac de St Cassien s'inscrit harmonieusement dans ce cadre verdoyant vous permettra de vous rafraîchir en vous livrant aux joies de la pèche et du canotage.

     (il fera l'objet d'un autre article)

    La place Bourguignon est agréable avec sa fraîche cascade et l'esplanade voisine offre un panorama sur l'ensemble de la plaine et les massifs avoisinants. 

    Dans le cœur même du village, vous trouverez
    le château du XVIème, avec ses tours des XII et XIIIème,
    l'église de 1685 et son clocher vernissé de teintes vives,
    l'ancienne gare et dans la plaine d'autres chapelles anciennes.

    Les rues du village, disposées en arc de cercle autour du château Féodal sont bordées de vieilles maisons parfois centenaires. Autrefois bourg important, le territoire s’étendait jusqu’à la côte. Du point culminant de la commune, on découvre un tour d’horizon saisissant. Face au soleil,  environnantes sont revêtues d’un large manteau forestier où dominent chênes et conifères, mêlant pour toutes ces senteurs végétales. Ce panorama révèle toute la diversité et la beauté de cette terre privilégiée.

    Callian


    21 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires
src="http://ekladata.com/bleulezard.eklablog.com/perso/flocons.js" type="text/javascript">