• Je vous laisse jusqu'à lundi , je suis obligée de me reposer 

    je vous souhaite à toutes et un tous un bon week-end

    avec toutes mes amitiés

    Petite pause .....

    ***************************************


    16 commentaires
  •  L’enfant de l’île

     Je te regarde vivre

    Sur une île à peine plus large

    Qu’une feuille de manguier.

    Je te vois écouter

    La respiration insouciante

    De la biodiversité.

    Je t’entends toucher la carapace

    De la lourde tortue du passé.

     

    Et autour de nous

    Dans tous ses bleus réunis

    Le lagon fait semblant de dormir,

    Un îlot clos,

    Et l’autre si vert.

    "Alain Serres"

    L’enfant de l’île


    8 commentaires
  •  

    La légende du poinsettia

    C’était la veille de Noël. Tout au fond de l'église, Lola, une petite mexicaine, tout en larmes, priait : "S'il-te-plaît, mon Dieu, aide-moi! Comment pourrais-je montrer à l'Enfant Jésus que je l'aime, je n'ai pas la plus petite fleur à lui offrir pour mettre au pied de sa crèche!" Soudain, il y eut un éclair brillant, et Lola vit à côté d'elle son ange gardien. "Jésus sait que tu l'aimes, Lola, il voit tout ce que tu fais pour les autres. Ramasse seulement ces plantes qui poussent sur le bord de la route".

    "Mais ce sont des mauvaises herbes!" s'écria Lola.

    "Les herbes qu'on appelle mauvaises sont seulement des plantes dont l'homme n'a pas encore découvert ce que Dieu veut qu'il en fasse" répondit l'ange dans un sourire.

    Lola entra dans l'église les bras chargés de cette verdure disparate et la déposa respectueusement parmi les autres fleurs qu'avaient apportées les habitants du village. Soudain, un murmure d’ébahissement parcourut la chapelle : les «mauvaises herbes» de Lola étaient transformées en superbes fleurs rouges comme des langues de feu! C'est depuis ce jour que les poinsettia s'appellent au Mexique «Flores de la Noche Buena», fleurs de la Sainte Nuit.

    En 1825, Joël Poinsettia, un ambassadeur des États-Unis au Mexique, rapporta des boutures de cette plante et la fit connaître aux Américains et aux Canadiens. 

    Poinsettia appelé étoile de noël (sa légende)


    20 commentaires
  • Quelques belles photos de Sardaigne en septembre

    Quelques belles photos de Sardaigne en septembre

    Quelques belles photos de Sardaigne en septembre

    Quelques belles photos de Sardaigne en septembre

    Quelques belles photos de Sardaigne en septembre

    Quelques belles photos de Sardaigne en septembre

    Quelques belles photos de Sardaigne en septembre

    Quelques belles photos de Sardaigne en septembre

     Quelques belles photos de Sardaigne en septembre

    Merci mes enfants de me faire profiter à travers ces photos de ce séjour magnifique que vous avez passé, à mon tour de partager avec es amis !

    Quelques belles photos de Sardaigne en septembre

     


    11 commentaires
  •  ma petite Belle-fille en mère -noêl

    En attendant le père -noël !!

     

    un petit maquillage pour la photo avec le père-noël.

    ********************************

    Clenay à ouvert la ronde des marchés de noêl , de nombreux artisants amateurs ou professionnels avaient répondu présent , pour que petits et grands passent un très bon moment, 

    Dimanche dernier le marché de noël à Clenay

     

     


    16 commentaires
  •  Le grenier

    Parmi la poussière qui s’étale, 

    Assise sur le planché du grenier

    J’ai ouvert des malles

    Où se trouve, les souvenirs à feuilleter.

     

    Sont représentées, toutes les époques,

    Réparties dans de grands cartons.

    Habits, dentelles et breloques,

    Perruques et vieux cotillons.

     

    Dans un coin un miroir tout piqué,

     Grand-mère s’y est surement mirée,

    C’était au  temps de sa jeunesse 

    Quand grand-père  lui contait fleurette.

     

    Je découvre des photos en noir et blanc,

    Mes grands-parents apparaissent paré,

    De leurs beaux habits du dimanche ,

    Pendant un instant, le temps me semble se figer.

     

    Je me redresse avec précaution

     Quittant cet endroit ,pleine d’ émotion ,

    Où j’ai revécu pendant quelques instants

    Avec  mes aïeuls, leurs vies d’ antan

    « Hélène »

     Le grenier

     

    ***************************

    Un grand merci à  toutes celles et ceux qui m'ont fêté mes 18 ans .......rires 

    vous m'avez fait un plaisir immense .

    ***************************


    18 commentaires
  • O mes îles,

    Marquises bénies des vents,

    je vous murmure des mots

    que les embruns coifferont d’éternité.

    Je crie des larmes inconnues

    longtemps perçues en apparence.

    Une étoile aussi est une île

    et l’âme s’enroule à ses neiges.

    Je voyage sur les vagues la main sur la Bible

    vers Pâques où les moais tournent le dos à l’océan.

    Galápagos aux rives lentes,

    laissez-moi vous offrir

    mon ancre d’Eden aux genêts d’Armorique.

     « Jean-Albert Guénégan »

    O mes îles


    16 commentaires
  •  

     Ecoute la musique

    Oh ! Écoute la symphonie ;

    Rien n'est doux comme une agonie

    Dans la musique indéfinie

    Qu'exhale un lointain vaporeux ;

     

    D'une langueur la nuit s'enivre,

    Et notre cœur qu'elle délivre

    Du monotone effort de vivre

    Se meurt d'un trépas langoureux.

     

    Glissons entre le ciel et l'onde,

    Glissons sous la lune profonde ;

    Toute mon âme, loin du monde,

    S'est réfugiée en tes yeux,

     

    Et je regarde tes prunelles

    Se pâmer sous les chanterelles,

    Comme deux fleurs surnaturelles

    Sous un rayon mélodieux.

     

    Oh ! écoute la symphonie ;

    Rien n'est doux comme l'agonie

    De la lèvre à la lèvre unie

    Dans la musique indéfinie...

    Albert Samain. (1858-1900)

    Ecoute la musique


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires
src="http://ekladata.com/bleulezard.eklablog.com/perso/flocons.js" type="text/javascript">