• A une Dame créole

    A une Dame créole

    Au pays parfumé que le soleil caresse,

    J’ai connu, sous un dais d’arbres tout empourprés
    Et de palmiers d’où pleut sur les yeux la paresse,
    Une dame créole aux charmes ignorés.

    Son teint est pâle et chaud; la brune enchanteresse
    A dans le cou des airs noblement maniérés;
    Grande et svelte en marchant comme une chasseresse,
    Son sourire est tranquille et ses yeux assurés.

    Si vous alliez, Madame, au vrai pays de gloire,
    Sur les bords de la Seine ou de la verte Loire,
    Belle digne d’orner les antiques manoirs,

    Vous feriez, à l’abri des ombreuses retraites
    Germer mille sonnets dans le coeur des poètes,
    Que vos grands yeux rendraient plus soumis que vos noirs.

    Charles Baudelaire

     
    « Mélancolie d'un soirSI LA VIE EST UN SONGE »

  • Commentaires

    6
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 20:36

    Bonne soirée Helène,

    Belle création, merci

    Bisous

     

    5
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 18:06
    Cephalanteras

    Bonsoir Hélène, un petit côté soleil et chaleur ça fait du bien.

    Bonne soirée, bises.

    4
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 15:02

    Bon dimanche ensoleillé, gros bisous Hélène

    3
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 12:28

    Un petit coucou de Marseille en venant te lire...

    Bisous

    2
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 09:37

    Bonjour Hélène, une belle création pour accompagner ces vers de Baudelaire...

    Le soleil brille ce matin, mais la température baisse, il ne fait plus que 5°...

    Bonne journée, gros bisous de nous deux....

    1
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 09:23

    Un joli poème en hommage aux femmes créoles ! bon dimanche gros bisous Hélène !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


src="http://ekladata.com/bleulezard.eklablog.com/perso/flocons.js" type="text/javascript">