• Clenay petit village de mes enfants

     

       Clenay petit village de mes enfants

     

    Appoline pose ..............

    C'est déjà bien fleuri chez mes enfants " l'air de la campagne!"

    ****************

    Se situant à environ 10 kilomètres au nord de Dijon, la commune de Clénay est traversée par la rivière Norges. Ses habitants sont des Clenois

    En 2016, la commune comptait 848 habitants

    L'église fut construite sous le Second Empire par l'architecte Auguste Sirodot. Le décor peint de la voûte du chœur a été réalisée par Léon Leniept.

     

    ""Un curieux de passage à… CLÉNAY.

    Les habitants très curieux de ce village, ont hérité du sobriquet de Ribôla. R'bueiller signifiant regarder avec insistance. 

    À l’ouest de la forêt domaniale de Clénay se glisse l’ancienne voie romaine.

    Le village, qui s'étire de Bretigny à Saint-Julien conserve de vieilles maisons et fermes, l'une du XVIIIe, le domaine de la Roche, possédant une antique tour ronde. À 200 m au nord, on trouve son ancien pigeonnier carré. À côté, l'église paroissiale néo-gothique XIXe de la Nativité, décorée de peintures murales, est éclairée par de beaux vitraux. Elle protège un joli bas-relief polychrome en pierre. En face, l'ancienne cure XVIIe côtoie le four à pain construit au XVIIIe. En fonction jusqu'à la fin de la dernière guerre, il fut doté d'un puits et d'une cave permettant de stocker la farine. Quelque pas nous séparent d’un curieux pigeonnier rond percé par une multitude de boulins extérieurs en terre, accolé à une maison bourgeoise parfois surnommée le "château". Plus loin, sur le côté de la cour de la mairie-école XIXe, on remarque encore l'enseigne du populaire café-tabac Brion.

    Deux ponts XVIIIe enjambent la Norges. Près du premier se niche le lavoir aux murs de bois, autrefois doté d'un plancher mobile pour s'adapter aux caprices du moulin. Près du second, la rivière se glisse sous cet ancien moulin à eau, en partie détruit, dont les communs arborent les inscriptions : forge, écurie… Autrefois important, il a conservé un bâtiment du XVIe et son mécanisme. Il accueillait jadis une importante minoterie. Baptisé l'usine, il abrita aussi une féculerie. Les cultures de pommes de terre, de houblon, de cresson et la vigne ont longtemps entouré le village. On retrouve quelques traces de ces activités dans les vieux ouvrages. Ainsi, le "Dictionnaire géographique, historique, industriel et commercial de toutes les communes de France" de 1844, inventorie à Clénay une fabrique de fécule de pommes de terre et de sirop de fécule. En 1858, "l'Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration" évoque la production de fécule, huile et plâtre des établissements Lucien Lamblin. Le moulin compte alors sept paires de meules. Quelques années plus tard, le livre "Les adresses dijonnaises" cite en 1869 Petithuguenin Alexandre, négociant en grains et meunier, à Clénay. Autre page de son histoire, l'installation d'un cantonnement militaire en 1915, un hôpital de campagne restant en service jusqu'en 1918.

    Partagée avec Saint-Julien et implantée sur son territoire, la gare connu un rôle important durant le conflit de 1870. Dans un cours à l'École Supérieure de Guerre rédigé par le médecin principal Boisson en 1912, on peut lire : « Les blessés pouvant marcher sont amenés à la gare d'évacuation de Clénay. La petite gare de Clénay marche à plein ». 

    Enfin, au nord, le bois de la Grande Charrière recèle un magnifique chêne à "Quatre Filles" surnommé "les Trois Mousquetaires". 

    Le lieu-dit Pic en Poix est le domaine de la fée Heurlouse, cachée dans le puits d'un mystérieux hameau en ruine. Elle se manifeste avec des plaintes lugubres sans que l'on sache pour quelle raison. 

    Pour sa part, la fontaine au Lion qui jaillit d'une cavité mystérieuse, pourrait tirer son nom d'une déformation de "Fontaine aux Loups", ces derniers étant jadis nombreux. Cependant, on raconte aussi qu'un lion échappé d'un cirque s'y réfugia, mais que la cavité s'effondra sur lui en l'ensevelissant. Vous trouverez maintenant une belle excavation, une sorte de cratère où bouillonne doucement une résurgence. À quelques mètres, une seconde source coule timidement d'une ouverture voûtée en pierre, semblable à l'amorce d'un souterrain. La légende affirme qu'il rejoignait le château de Clénay. Peut-être est-ce là que notre lion resta emmuré !

    Le 24 juin, jour de la saint Jean, chaque famille cueillait sept belles tiges de blé correspondant aux sept jours de la semaine. Nouée avec un ruban, la gerbe était accrochée dans la cuisine. Ainsi, on était certains d'avoir du pain tous les jours de la semaine pendant toute l’année. À la fin des moissons, "le tue chien" rassemblait toutes les personnes qui y avaient participé pour partager un grand repas. Cette tradition pourrait trouver son origine dans l'antiquité. L'étoile Caniculas protégeait de la canicule. Caniculas qui viendrait de canis = chien. "Tuer le chien" signifierait, avoir vaincu la canicule que rendait parfois les moissons difficiles, voire insupportables.

     

    André Beuchot

      Clenay petit village de mes enfants

     

    « Pour accueillir le printemps " un mémi-mélo de fleursBelle enfant, au printemps »

  • Commentaires

    19
    Lundi 8 Avril à 10:52

    Coucou chère Hélène

    Un petit village bien tranquille que Clénay me semble-t-il, mais peut-être un peu éloigné des centres d'intérêt qu'offre la grande ville...

    Bises savoyardes

    18
    Mardi 2 Avril à 13:58

    Coucou Hélène, je suppose que tu m'as piqué un livre dans la bibliothèque et que tu t'es endormie dessus, hihihi, tu as raison, moi aussi j'adore lire mais c'est un peu par période. Pour l'instant je profite du jardin et du soleil. Je te fais de gros bisous.

                                    Image associée

    17
    Mardi 2 Avril à 11:26

    La création du jour

    Bonjour Hélène,

    voici les fleurs de notre jardin, la première tulipe..

    Il y a une vingtaine d'iris à venir.

    lLe  soleil brille, il fait 16°....

    Bonne journée, gros bisous

    16
    Mardi 2 Avril à 09:21

    Je ne retiendrai de ton post que le joli minois bien frais et souriant de cette petite Appoline

    15
    Mardi 2 Avril à 08:34

    Bonjour Hélène.
    Ce matin, le temps change et on nous annonce le retour de la neige.
    Les maçons qui travaillent chez nous ont encore un gros travail a faire et je m'inquiète à cause du temps. Je trouve qu'ils ont du mérite.
    J'espère que tu vas bien et que tu es en forme pour attaquer ce mois d'Avril que je te souhaite agréable.
    Bisou.

    14
    Lundi 1er Avril à 23:15

    On doit s'y sentir très bien. elle est trop belle ce p'tit bout'chou

    Bisous

    13
    Lundi 1er Avril à 20:53

    Bonsoir ma douce Hélène

    Comme  elle est mignonne ta petite Appoline ! et merci pour les photos de ce beau village.

    J'espère que tu vas bien et que tu as bien commencé cette nouvelle semaine

    Je te souhaite une bonne et douce soirée  avec toute mon amitié et de gros bisous

    ton amie  Janine

     

    12
    Lundi 1er Avril à 20:48

    bonsoir ma belle ,trop mignonne la puce , je ne connais pas ce joli village , , pas sortie , donc pas de poisson dans le dos , beau soleil encore mais vent froid derrière chez nous , nous sommes en train de mettre des cannisses comme ça les chats ne viendront pas gratter dans le jardin ,mais ils trouveront bien un autre endroit où passer , bonne soirée , bisous

    11
    Lundi 1er Avril à 18:45

                                        Résultat de recherche d'images pour "pardon gif"

     

    HIHIHIHI.....

    10
    Lundi 1er Avril à 17:32

    Bonjour ma chère Hélène, merci de ta visite, oui Vienne est une superbe ville où on peu se promener en toute sécurité. Tu sais je ne regarde presque plus les actualités à la TV, et surtout les gilets jaunes qui sont entrain de nous   " miner" notre belle France. Tes photos sont superbes et c'est justement dans ce genre de petit village qu'on retrouve un peu de sérénité. Je suppose que c'est ta petite fille, elle est superbe. Je te souhaite une belle fin de journée, bisous ma belle.

                                             

     

    9
    Lundi 1er Avril à 16:15

    Bonjour ma chère Hélène,

    C'est bien que tu ais tes enfants proche de chez toi, tu peux ainsi profiter aussi de tes petits enfants. Un joli village qui me fait penser aussi à notre Sorgue par chez nous. Nous pour l'instant on n' a pas de petits enfants, donc on profite que mon mari vient d'être à la retraite pour faire des voyages en c.car. On part mercredi pour l'Espagne, puis on remontera par le Portugal.  Merci pour ton passage sur mon blog. Tu vas pouvoir me suivre sur ma page FB. Je ne sais pas si j'aurai beaucoup de temps pour faire des articles sur mon blog. Passe une bonne semaine, je t'envoie de gros bisous. Martine

    8
    Lundi 1er Avril à 13:15

    bonjour  Hélène

    ils ont trouvé le calme en s'installant là, comme la petite a changé, je ne l'aurais pas reconnue !! elle semble bien dégourdie !

    et toi j'espère que tu vas bien

    bisous

    7
    Lundi 1er Avril à 11:49

    ... jolie comme un coeur cette petite fille!

    Merci de nous présenter ce beau village et toute son histoire bien intéressante.

    Bises du jour

    Mireille du sablon

    6
    Lundi 1er Avril à 11:17

    BONJOUR HÉLÈNE

    un village bien de chez nous avec son histoire

    tu sais tout les ans je ramasse mes sept épis de blé ...j'ai toujours gardé cette tradition

    tu vois se que c'est d’être jeune (rire)

    bonne semaine bisous

    5
    Lundi 1er Avril à 10:39

    1er Avril = Poisson d'Avril

    Bonjour Hélène,

    tes enfants habitent un bien joli village..

    Ton Appoline est une magnifique petite fille...

    Le beau temps continue, mais la pluie revient mercredi avec du froid...

    Bonne journée, gros bisous

    4
    Lundi 1er Avril à 09:40

    bonjour ! une belle histoire et un joli village qui semble bien tranquille, Apoline est magnifique ! j'espère que tu vas bien, ici le temps est capricieux, nous revoici dans "le froid" et le gris ! 

    Bonne semaine à toi, Bisous, MIAOU !!!!

    3
    Lundi 1er Avril à 08:51

    Bonjour Héléne c'est un joli petit village déjà bien fleurie, c'est Appolline la petite fille !!

    Belle journée et beau mois d'avril ! gros bisous !

    2
    Lundi 1er Avril à 08:09

    Bonjour ma douce Hélène 

    je passe aujourd'hui mais c'est dure depuis vendredi j'ai un souci à la main droite je pense que je vais mettre mon blog en pause si cela ne va pas mieux. merci pour toutes ces belles photos et ton arrière petite fille est superbe je vais te souhaiter une belle est douce journée et dépose de doux bisous avec toute mon amitié

    Marlène

    1
    Lundi 1er Avril à 07:29

    Bonjour Hélène
    je connais ce village et j'y ai de merveilleux souvenirs ,merci pour tes belles photos
    comment as-tu supporté ce changement d'heure?moi bien
    ciel mitigé en ce lundi
     je te souhaite une agréable journée  et un bon début de semaine
    bisous et amitié

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :