• Quelques photos de la Martinique envoyés par mon amie Josiane

    Quelques photos de la Martinique envoyés par mon amie Josiane

    Quelques photos de la Martinique envoyés par mon amie Josiane

    Quelques photos de la Martinique envoyés par mon amie Josiane

    Quelques photos de la Martinique envoyés par mon amie Josiane

    Quelques photos de la Martinique envoyés par mon amie Josiane

    Quelques photos de la Martinique envoyés par mon amie Josiane

    Quelques photos de la Martinique envoyés par mon amie Josiane

    Quelques photos de la Martinique envoyés par mon amie Josiane

    Quelques photos de la Martinique envoyés par mon amie Josiane


    13 commentaires
  • La gelée

    Ce matin,
    Il y avait
    Des milliers
    De diamants
    Dans les champs.

    Les gens ont dit :
    “C’est la gelée.”

    Mais moi
    Je sais bien
    Que c’est la lune
    Qui a fait craquer
    Tous ses colliers.

    Anne-Marie Chapouton


    10 commentaires
  • Promenade à l'étang

    Promenade à l'étang

    Promenade à l'étang aux couleurs d'automne

    Promenade à l'étang aux couleurs d'automne

    Promenade à l'étang aux couleurs d'automne


    11 commentaires
  • Anniversaires le 22 novembre 2014

    Anniversaires le 22 novembre 2014

    Mes deux fils

    Anniversaires le 22 novembre 2014

    De gauche à droite: mon fils Pierre 50 ans, mon petit fils Jérémy 23, moi (?) ma petite fille Laétitia 28,

    et la belle soeur de ma belle-fille 29 ans

    les gâteaux avaient été fait par Laétitia

    ***********************************************


    14 commentaires

  • "La nuit, en secret, épanouit les fleurs et laisse le grand jour récolter les compliments."

    " Il en est des conseils comme des médicaments ; les plus amers sont les meilleurs." Rabindranàth Tagore

    (Extrait de "Amal et la lettre du roi")

    "Celui qui chante va de la joie à la mélodie, celui qui entend, de la mélodie à la joie." (Extrait de "A quatre voix")

    "Mais c'est l'effort de toute une vie de faire connaître et honorer son vrai moi." (Extrait de "Chitra")

    "Si vous fermez la porte à toutes les erreurs, la vérité restera dehors." (Extrait de "Sadhana")

    "Un grain de poussière ne souille pas une fleur." (Extrait de "A quatre voix")

    "L'illusion seule est aisée. La vérité est toujours difficile ! " (Extrait de "A quatre voix")

    "L'illusion est la première apparence de la vérité" (Extrait de "Chitra")

    "Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne" (Extrait de "L'offrande lyrique", 1912)

    ***********************************************


    17 commentaires
  • Sagesse hindou

    On demande à la fleur son parfum, et à l'homme la politesse.

    Le sourire que tu envoies revient vers toi.

    Si tu te venges, tu fais deux morts ; si tu pardonnes, tu fais deux vivants.

    Proverbes hindou ; Livre des proverbes hindouistes.

    ************************************


    11 commentaires
  • De peur que je n'apprenne à te connaître trop facilement, tu joues avec moi.

    Tu m'éblouis de tes éclats de rire pour cacher tes larmes.

    Je connais tes artifices. Jamais tu ne dis le mot que tu voudrais dire.

    De peur que je ne t'apprécie pas, tu m'échappes de cent façons.

    De peur que je te confonde avec la foule, tu te tiens seule à part.

    Je connais tes artifices.

    Jamais tu ne prends le chemin que tu voudrais prendre.

    Tu demandes plus que les autres, c'est pourquoi tu es silencieuse.

    Avec une folâtre insouciance, tu évites mes dons.

    Je connais tes artifices.

    Jamais tu ne prends ce que tu voudrais prendre.

    "Rabindranath Tagore"

     

    Rabindrah Tagore
     

    Rabindranâth Thâkur dit Tagore (6 mai 1861 - 7 août 1941), quatorzième enfant de Debendranath Tagore, l'un des fondateurs du

    mouvement Brahmo Samaj et petit-fils de Dvarkanath Tagore, a été élevé dans une famille d'artistes et de réformateurs sociaux

    et religieux opposés au système des castes et favorable à une amélioration de la condition de la femme indienne. Son père fut

    le «grand saint» Devendranâth Tagore(1817-1903), qui tenait la recherche de l'Absolu pour l'unique réalité de la vie.

    Dès l'enfance, Rabindranâth vit donc dans un monde de sensibilité et de rêverie.

    Puis, au seuil de l'adolescence, l'enseignement de son père (qui quittait rarement sa retraite himalayenne) lui apporte la révélation

    de l'amour de la nature et de l'amour de Dieu. Il découvre l'Occident entre 1878 et 1880.

    ********************************************


    10 commentaires
  • Je voyais déferler les chevaux de la mer
    D’un sauvage galop sur la plage un dimanche
    Les naseaux fulminant de leur écume blanche
    Sur les galets mouillés de ce matin d’hiver.

    Les attaques du temps sur mon beau paysage
    Ont poussé l’océan vers la digue de fer
    Cet ultime rempart aux portes du village.

    Les errances du vent façonnent l’horizon
    En lui donnant parfois des reflets de saison.

    Les chevaux de la mer meurent sur mon rivage.

    "jc blondel"

    ************************************


    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires