•  

    Joyeux Noël - Croquant Fondant Gourmand

    Joyeux noël

    Le plus beau cadeau

    Noël ! Que nous apportes-tu

    Dans tes bras si fragiles ?

    Un cheval ? Une automobile ?

    Un Pierrot au chapeau pointu ? 

    Noël, que nous apportes-tu ?

    Nous apportes-tu dans ta hotte

    Des oranges, du chocolat,

    du pain d'épices, des nougats

    Des pralines, des papillotes ? 

    Qu'y a-t-il au fond de ta hotte ?

    Des joujoux, bien sûr, c'est parfait

    Et c'est si bon les friandises !

    Mais, dans tes menottes exquises

    Trouverons-nous d'autres bienfaits ?

    Noël, apporte-nous la Paix !

    "Raymond Richard"

    Noel - gifs - Reveries.fr 

     


    8 commentaires
  •  

    Joyeux Noël

     

    Pour le jour de Noël

    Je vous offre ces quelques mots

    Pour effacer vos maux

    Juste un peu de chaleur

    Pour réchauffer vos cœurs

    Un bouquet de tendresse

    Pour que plus rien ne vous blesse

    Une tonne de bisous

    Pour que tout vous soit doux

    Pour le jour de Noël

    Je veux que vos vies soit belles

    Cela tout en dentelle

    J’envoie toutes mes pensées

    A ceux qui ont pleuré

    Je penserai à eux

    Pour qu’ils soient plus heureux

    Joyeux Noël à tous 

    "Hélène"

     

    Joyeux Noël | Les Grimoires de Marie


    9 commentaires
  •  

    Place de la Libération devans l'Hotel de Ville 

    L'hotel de ville "ancien palais des Ducs de Bourgogne

     

    porte Guillaume en fond place Darcy

     

    Porte Guillaume en fond rue de la Liberté

    Eglise St Michel

    Le Théatre

    Regardez comme c'est beaux !! les yeux ébloui de cette petite fille !

    TUBES NOEL VARIES PNG...SERVEZ VOUS - CAROLINEBLUE

     


    14 commentaires
  • Dans la nuit de l’hiver
    Galope un grand homme blanc
    C’est un bonhomme de neige
    Avec une pipe en bois,
    Un grand bonhomme de neige
    Poursuivi par le froid.

    Il arrive au village.
    Voyant de la lumière
    Le voilà rassuré.

    Dans une petite maison
    Il entre sans frapper ;
    Et pour se réchauffer,
    S’assoit sur le poêle rouge,
    Et d’un coup disparaît.

    Ne laissant que sa pipe
    Au milieu d’une flaque d’eau,
    Ne laissant que sa pipe,
    Et puis son vieux chapeau.

    "Jacques Prévert"

    Le bonhomme de neige


    14 commentaires
  • La neige tombe

    Toute blanche dans la nuit brune
    La neige tombe en voletant,
    Ô pâquerettes ! Une à une
    Toutes blanches dans la nuit brune !
    Qui donc là-haut plume la lune ?
    Ô frais duvet ! Flocons flottants !
    Toute blanche dans la nuit brune
    La neige tombe en voletant.

    La neige tombe, monotone,
    Monotonement, par les cieux ;
    Dans le silence qui chantonne,
    La neige tombe monotone,
    Elle file, tisse, ourle et festonne
    Un suaire silencieux.
    La neige tombe, monotone,
    Monotonement par les cieux.
     

    "Jean Richepin"

     


    16 commentaires
  •  

    La neige possède cinq caractéristiques principales
    Elle est blanche. C’est donc une poésie. Une poésie d’une grande pureté.
    Elle fige la nature et la protège. C’est donc une peinture. La plus délicate peinture de l’hiver.
    Elle se transforme continuellement. C’est donc une calligraphie. Il y a dix mille manières d’écrire le mot neige.
    Elle est une surface glissante. C’est donc une danse, sur la neige tout homme peut se croire funambule.
    Elle se change en eau. C’est donc une musique. Au printemps, elle change les rivières et les torrents en symphonie de notes blanches.
    (Maxence Fermine) 

    La neige ......


    13 commentaires
  • Entre 2000 et 1200 avant JC, on parlait déjà d’un arbre (L’épicéa, arbre de l’enfantement), le jour du 24 décembre, puisqu’on considérait ce jour comme la renaissance du soleil. Les celtes avaient adopté un calendrier basé sur les cycles lunaires. A chaque mois lunaire était associé un arbre, l’épicéa fut celui du 24 décembre. Pour le rite païen du solstice d’hiver, un arbre symbole de vie était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé. 

    En 354, l’église institue la célébration de la naissance du Christ, le 25 décembre, pour rivaliser avec cette fête païenne. Initialement la célébration de Noël se résumait à la messe de la nativité. Saint Boniface
    On raconte qu’un moine évangélisateur Allemand de la fin du VIIe siècle, Saint Boniface (né en 680), voulait convaincre les druides germains, des environs de Geismar, que le chêne n’était pas un arbre sacré. Il en fit donc abattre un. « En tombant, l’arbre écrasa tout ce qui se trouvait sur son passage à l’exception d’un jeune sapin ».
    A partir de là, la légende fait son œuvre. Elle raconte que Saint Boniface a qualifié ce pur hasard de miracle, et déclaré dans sa même prédication : « Désormais, nous appellerons cet arbre, l’arbre de l’Enfant Jésus. » Depuis, on plante en Allemagne de jeune pour célébrer la naissance du christ

    C’est en 1738 que Marie Leszczynska, épouse de Louis XV, roi de France, aurait installé un sapin de noël dans le château de Versailles.
    On trouva par la suite de plus en plus d’arbres de Noël particulièrement en Alsace-Lorraine, où existait déjà la tradition du sapin. 

    Au XIème siècle, l’arbre de noël, garni de pommes rouges, symbolisait l’arbre du paradis. C’est au XIIème siècle que la tradition du sapin est apparue en Europe, plus précisément en Alsace. 

    En 1837, la duchesse d’Orléans Hélène de Mecklembourg, d’origine Allemande, fit décorer un sapin aux Tuileries.
    Cette tradition se généralisa après la guerre de 1870 dans tout le pays grâce aux immigrés d’Alsace-Lorraine qui firent largement connaître la tradition de l’arbre de Noël aux Français.
    C’est à cette période que le pays entier adopta cette tradition. 

    Après-guerre, les travailleurs veulent être associés à la vie de leur établissement. Les comités d’entreprise voient alors le jour et parmi les traditions très vite mises en place, figure le fameux Arbre de Noël du comité d’entreprise. L’espace d’un après-midi, les enfants des salariés sont conviés à un spectacle suivi d’un goûter, avec souvent une remise de cadeaux, sans oublier le grand sapin de Noël décoré et installé pour l’occasion. 

     

    gif-animé-bonne-journée-hiver-avec-oiseau - les gifs animés de  dentelledelune


    14 commentaires
  •        La neige

    Regardez la neige qui danse
    Derrière le carreau fermé.
    Qui là-haut peut bien s'amuser
    A déchirer le ciel immense
    En petits morceaux de papier ?

                «Pernette Chaponnière»bonhomme de neige anime


    16 commentaires
  •  

     Donne moi ta main 

    Tu veux bien me donner ta main,

    Pour m'encourager à aller vers demain,

    Cette main calme et apaisante,

    Qui me guide dans ces dédales encombrantes.

     

    Elle sera pour moi, l'image de la survie,

    Pour me guider dans ma vie,

    Pour connaître le lendemain,

    Qui deviendra mon destin .

     

    Ta main dans la mienne, tout devient lumineux,

    Les jours deviennent merveilleux,

    Au bout de tes doigts passe le bonheur,

    Qui vient comme une fleurs, sur mon cœur.

     

    Ta main comme un oiseau vient avec habilité ,

    M'aider à combattre toute les hostilités,

    En me redonnant le goût à la vie,

    Pour un avenir éclairci.

     

    Main dans la main allons vers la liberté,

    Portons cette branche d'olivier,

    Qui nous fera tendre nos mains,

    A ceux qui en ont besoin

    « Hélène »  

    Donne moi ta main

     


    20 commentaires
  •  

    C’est le soir au jardin du Luxembourg ; les portes
    Vont se fermer ; le jour qui meurt à l’horizon
    Semble un dernier adieu de la douce saison ;
    Le pied foule un tapis mourant de feuilles mortes.
    La nuit lente descend ; on entend s’apaiser
    Des passants attardés les pas et les murmures ;
    Les groupes, sur leur socle, au milieu des ramures,
    Pour conjurer le froid échangent un baiser.
    Car voici que l’Hiver s’avance, triste et sombre !
    Vous allez être seuls, ô pauvres marbres nus!
    Les amoureux discrets, à vous tous bien connus,
    Ne viendront de longtemps s’abriter à votre ombre.
    Un brouillard gris et fin s’estompe dans les airs ;
    Le mystère se fait dans les mornes allées
    Que hanteront bientôt les bises désolées ;
    Les moineaux sont partis et les bancs sont déserts.
    Oh ! le triste retour des saisons enrhumées !
    Déjà sur votre épaule un frisson vient courir ;
    Déjà le coeur se serre et, comme pour s’ouvrir,
    Aspire au chaud parfum des chambres bien fermées.

    Germain NOUVEAU

    Bon lundi / Bon début de semaine - EVASION IMAGES / MUSIQUE / PPS


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique